Week end al cinema, tante scelte da Downton Abbey al Donbass – Film

C’est étrange la tendance distributive de cette semaine qui place certains titres de grand intérêt (même s’ils n’ont pas voté pour le box-office) dans les premiers jours et le livre surprise de l’auteur pour les fins de semaine. Sono già en sala ad esempio l’interessante voyage al femminile nei lager nazisti proposé par Claudio Uberti avec BOCCHE INUTILI qui suit la difficile amitié d’Ester e Ada, due donne ebree retrouvée dans le camp de concentration de Fossoli. Altrettanto interessante è LA CENA PERFETTA de Davide Minnella, commedia gastronomique a doppio risvolto giacché narre la rencontre improbable de Consuelo, chef d’élite et perfectionniste, avec Carmine, chahuteur au cœur d’or qui rêve de “ripuler” sa fortune mal acquise I apprendre un ristorante gestito senza collusioni malavitose. Et enfin la nouvelle du retour du disque de Tommaso Paradiso (ex The Giornalisti) que dans SULLE NUVOLE affida Marco Cocci une sorte de ritratto autobiographique suivant et rovelli de l’auteur-compositeur-interprète Nic Vega, la rime n’a eu que tant de succès et maintenant il y a un retour au Passato che gli regali umanita ed amore. A l’occasion du week end : – Arthur Rambo di Laurent Cantet avec Rabah Naït Oufella, Bilel Chegrani, Antoine Reinartz, Sofian Khammes, Sarah Henochsberg, Malika Zerrouki, Anne Alvaro, Zineb Triki, Anaël Snoek, Leila Fournier, Maurin Olles, Chouaib Arif , Pruneau Ventura, Soumaye Bocoum. Un retour en grande pompe à l’enregistreur de “La classe” qui explore le monde des blogueurs et des réseaux sociaux sur la trace de l’écrivain à succès Karim D. qui a però a doppia vita en tant que blogueur provocateur sous le nom de “Artuhr Rambo” avec espliciti rimandi sia au poète maledetto Rimbaud sia au musclé eroe di Sly Stallone. Nonostante stia veleggiando nell’empireo letterario, la popolarità du protagoniste vient distrutta dalla rivelazione che, como blogger, cavalcherebbe sentimenti razzisti e antisemiti. Ma è proprio tutto vero ciò che la Rete spaccia per reale? Un grand film est un grand thème d’attualità.

– DOWNTON ABBEY II: A NEW ERA de Simon Curtis avec Hugh Bonneville, Laura Carmichael, Jim Carter, Brendan Coyle, Michelle Dockery, Hugh Dancy, Kevin Doyle, Joanne Froggatt, Robert James-Collier, Allen Leech, Phyllis Logan, Elizabeth McGovern, Sophie McShera, Tuppence Middleton, Lesley Nicol, Maggie Smith, Imelda Staunton, Penelope Wilton, Laura Haddock, Nathalie Baye, Dominic West, Samantha Bond. L’entreprise du tour de l’aristocratie anglaise micidiale d’inizio secolo que ce retour est en transfert avec l’inévitable coupe de ménage et d’intrigue. Lady Violet Crawley a produit une splendide tenuta en Provence comme son eredità del suo primo amore di gioventù, un homme riche enterré dans le passé qui revient maintenant pour élever des pettegolezzi. Le transfert a permis au reste à une troupe de cinéma de les installer temporairement à Downton Abbey pour le rippage d’un film. Il est facile de prévoir la série infinie d’erreurs et de perfidies que nous suivrons.

– GLI AMORI DI ANAIS de Charline Bourgeois-Tacquet avec Anaïs Demoustier, Valeria Bruni Tedeschi, Denis Podalydès, Jean-Charles Clichet, Xavier Guelfi, Christophe Montenez, Anne Canovas, Bruno Todeschini, Annie Mercier, Grégoire Oestermann, Marie-Armelle Deguy. La rencontre de l’anime agité et de la terrible féminité est destinée à ébranler la vie du protagoniste (Anais, senza fissa di ora, affamata d’amore e incertain suo futuro) que della donna che aventerà la sua ossessione, la bella and instabile scrittrice Émilie. In mezzo una scolorito fidanzato di Anais e l’editore Danielche vit avec Emilie et perd la tête par Anais. Venez dire: l’avenir est donna.

– QUAND HITLER RUBO’ IL CONIGLIO ROSA di Caroline Link avec Riva Krymalowski, Oliver Masucci, Carla Juri, Marinus Hohmann, Ursula Werner, Justus von Dohnányi, Anne Bennent, Benjamin Sadler. Pas avalé en inganno dans le titre du film dans la romance homonyme per ragazzi qui n’est pas l’inspiration. Caroline Link est l’un des auteurs les plus prometteurs du tedesco cinema d’oggi et l’histoire est celle de la piccola Anna, de la famille juive, qui a vécu dans la maison et le pays en 1933 avec l’ascension au pouvoir du nazisme. Da allora la sua vita è stata a peregrinazione continua in cerca della salvavezza, un voyage in cui, symboliquement, deve lasciare also il suo più cher animal en peluche. Une inno alla vita qui se traduit par un film d’une rare émotion.

– TROMPERIE : INGANNO di Aranud Desplechin avec Denis Podalydès, Léa Seydoux, Emmanuelle Devos, Anouk Grinberg, Madalina Constantin, Miglen Mirtchev, Rebecca Marder, Saadia Bentaieb, André Oumansky, Gennadiy Fomin, Frédérique Giffard, Ian Turiak, Matej Hofmann, Valérie Thepsouvanh. Il nouveau film dell’amatissimo (dans la patrie) flûte à bec français est un ritratto dell’infedeltà borghese. Nella City London degli anni ’80 vit confortablement l’écrivain américain Philip. Pas tout à fait célèbre et belle moglie, Philip vit une existence parallèle dans son atelier où il rencontre régulièrement son amant. Per i due quel “nido d’amore” est un théâtre commun, rythmé par le liti et la conciliation et fitto di conservazioni che tessono l’intrigue du racconto.

Egalement cachés : LE STRADE DEL DONBASS de Natalya Vorozhbit, un film de 2020 qui s’acquiert d’urgence et de vérité dans le récit de quatre épisodes de la vie vus dans la région autrefois racontés par la Russie et l’Ukraine ; l’original LA TANA de Beatrice Baldacci avec l’histoire d’amour de la diciottenne introvertie Giulio pour la mystérieuse Lia qui a ouvert la maison familiale et y voit un secret troublant ; le FRAGILE curieux de la Belge Jenneke Boeijink avec Teresa Saponangelo dans le panni d’une infirmière italienne qui se soucie d’un affetto ragazzo donne une mystérieuse malattia incurable qui a mandaté in pezzi la vita dei genitori; il tedesco LA SCUOLA DEGLI ANIMALI MAGICI de Gregor Schnitzler, ovvero emozioni e magic per adolescenti sulla scorta della lezione di “Harry Potter”. Le soprattutto ANIMA BELLA de Dario Albertini que s’il le voit comme la dernière interprétation de la grande Piera degli Esposti, grande dame de la province qui lèvera à tous les adolescents Gioia un secret qui, pour l’amour du père, spingerà la ragazza a mutare i suoi sogni e ad I will face the realtà. Présentation ad Alice nelle Città lo scorso ano.

.

Leave a Comment