Volley A-1 femminile, Conegliano e Novara non mollano. Monza si ferma

Tu l’as terminé cette année, tu as continué à macinare punti ea risalire in classifica. Il Vero Volley s’arrête à Florence

Pérouse-Conegliano 0-3 (14-25, 18-25, 18-25)
Netta victoria di Conegliano en trois sets à domicile d’un Bartoccini Fortinfissi Perugia qui a payé la différence de valeur netta, non riuscendo mai pour entrer en partita. Diventa semper più complicata la rincorsa alla salvezza delle umbre, avec la panchina de Luca Cristofani qui rime toujours avec “sous observation” dans le cadre du leadership péruvien. Eppure, le gara a été initié avec une phase d’équilibre entre le due squadre, tu rimes à par mais all’11-11, quand il y a eu un allungo delle avversarie décidé mais all’11-15 grâce à une Paola Egonu (6 punti en le set et 62% en attaque) protagoniste soudain assistita da Plummer (5 punti nella frazione) semper in grande spolvero. Le statunitense lui-même a messo a segno la palla che concluso la frazione (14-25). Dans le deuxième cadre du divario par l’équipe due, il s’est accentué sans donner la prime battute, avec Pérouse (si elle n’a été vue qu’après-guerre) incapable de réagir aux solos d’Egonu (7 points dans le cadre) et de Plummer ( 6 points dans le set). A chiudere il set (18-25) è stato un errore in battuta della Havelkova. Stesso a copié dans le troisième set (Pérouse avec les Melli au poste de Havelkova), avec Conegliano qui a trouvé la spinta d’un Egonu toujours incisif (miglior directeur de match avec 18 points) superlatif Plummer (MVP et 16 points au total par lei) a dominé dall’inizio (dopo il 5-5 iniziale) alla fin, con el punto finale (18-25) messo a terra avec une attaque della Fahr, che retourné in campo dopo un malheur longhissimo. C’était questa la prima gara della stagione da titolare per lei.

Buste-Trentin 3-0 (25-17, 25-22, 25-21)
Le travail électronique Unet s’il a donné più forte delle assenze, regolando en trois sets le fanalino Delta Despar Trentino, a sua volta alle prese con problemi di infermeria. Dans une situation all’insegna dun que delle indisponibilità, l’entraîneur Marco Musso – senza le palleggiatrici Poulter e Monza (entrée malheureuse) – a ajouté la cabine royale à la schiacciatrice Lucia Bosetti, insérée dans la bande Ungureanu; Le collègue de Panchina, Matteo Bertini – privé des titolari Berti et Furlan, oltre Quiligotti – répond en ajustant le Botarelli opposé au centre avec Rucli. Avec cette prémesse en arrière-plan, le premier set – il a duré 24′ – s’il y a eu un buste crescendo, évident au mur (5-0 avec bis de Stevanovic et Bosetti) et sancito dal 25-17 de Gray, troisième farfalla (avec Ungureanu et lui ‘ex Olivotto) avec des pourcentages offensifs à 60 %. Trento, tenuta in piedi da Rivero, a tenté la réaction sull’asse Piani (altra ex) e Botarelli (11 points en due nella frazione), mais l’Uyba n’a pas molla le barrage. Au tour de Stocco de servir, le gialloblù tenta une reprise désespérée (23-21), Ma Mingardi et Gray (respectivement 12 et 6 points) l’engagèrent à 25-22 en 27’. Busto vola sulle ali dell’entusiasmo (12-6), tandis que Trento, pur provandoci fino alla fine (21-19), non trova mai le energie per andare oltre. Le troisième set, son faux riga dei precedenti, semper Mingardi fare la voce grossa: l’opposta bresciana, meilleur buteur avec 23 points, griffa aussi il 25-21 en 24′ avec cui la Unet blinda il cinquième posto. Dans le tabellino, in cui spiccano i 12 est mort à 2 di Busto, à double chiffre, oltre a Mingardi, vanno aussi Piani (15), Gray (14) et Riviero (10).

Coni 3-0 Casalmaggiore (25-15, 25-12, 25-22)
La Bosca San Bernardo Cuneo reviendra à trois points pour consolider sa position dans le classement et avoir acquis une grande autorité, une partie presque parfaite et l’anniversaire, Casalmaggiore qui n’a pas été un impensierito majeur dans le Piemontesi. Je vais gagner une grande victoire, qui dure un mois et un mois, était l’objectif de l’entraîneur Pistola: La Bosca détient le record saisonnier du tie-break (neuvième), Casalmaggiore clôtures et points pour avoir fuori de la zone salvezza, quindi cerano i presupposti pour un match intense. Invece Cuneo a imposé il suo gioco, en scioltezza avec Kuznetsova et Jasper impiegata solo par qualche giro. Signorile ottima al palleggio, scelta mange migliore à campo la Gicquel avec 16 points. Dopo la phase d’étude est Cuneo qui tourne sur le point de vue (8-5) avec sa propre attaque convaincante et l’erreur donne une partie de ce mariage. La pipe di Degradi a été dévastatrice dopo la battuta missile di Squarcini : 10-5. Sul 13-6 l’entraîneur Volpini décide pour le deuxième changement. La diagonale sur le terrain revient à Di Maulo et Malual au poteau de Bechis et Rahimova (2 ses 6, 33%). Casalmaggiore va mieux en attaque, mais Cuneo a l’adversaire à distance (16-11) avec 52% en attaque contre 28%. Le second tocco della Di Maulo vaut le coup 17-13, répond Gicquel de volte (18-13). Phase Gicquel 86 punti dans le set : murer son Malual, en attaque due volte, par 22-15 et 23-15. S’il est parti avec l’infrazione delle ospiti a rete : 25-15 et 1-0 pour Cuneo décédé après le 4. Il secondo parziale è tutto di marca cuneese. Le ragazze di coach Pistol lasciano pochi motivi alle avversarie di sperare nella rimonta. Degradi continue à loin mâle, le mur sporca spesso i palloni et le ricezione continue ad avere bon nombre (73% positif), ce qui permet à alla Signorile de se distribuer facilement. L’entraîneur Volpini a rencontré le champ Mangani au poste 4 et le mur dopo il cuneese de 13-5 a changé à nouveau la diagonale palleggiatore – opposto. Cela change peu: Ace di Degradi per il 17-7, Squarcini n’a pas donné de trêve et a suivi 5 points avec 67%, seulement 3 errori point de squadra. Dans le champ adverse, les effectifs étaient insuffisants : 17% en attaque, 17% en perfette en ricezione. SI chiude sul 25-12 e 2 mis un 0 pour Cuneo. Ancora Cuneo en début de set. A cause de la volte de Federica Squarcini, elle a résisté à l’attaque contre le mur, à cause de l’autre central (autre Federica) Stufi segna l’ace : 6-2. Il Vbc Trasporti Pesanti riprova avec la diagonale Bechis – Rahimova, les Blancs ed le deuxième libre Ferrara dans le domaine. Cuneo scappa di nuovo : 16-11 et l’entraîneur Volpini change ancora palleggiatore ed opposto. Cuneo mène, ma tornano in campo, sul 19-15, Bechis e Rahimova e l’opposto casalese piazza subito il muro sulla Giovannini (19-16). Squarcini mura White, ma Casalmaggiore questa volta résiste : 20-18, 21-19. Stufi tire (22-21) en l’encerclant du mur, pense Gicquel : 23-21. Rahimova (12 points) tente la réaction, elle ancre le Gicquel par la balle de match (24-22). L’erreur dans la ricezione di Casalmaggiore s’est bien passée au giochi dopo il pallonetto della francese di Cuneo : 25-22 et 3-0 par la Bosca San Bernardo.

Vallefoglia-Novare 1-3 (26-28, 25-21, 19-25, 23-25)
Niente da fare par une Megabox combative, che senza Kosheleva paie en attaque et doit lasciare il campo alla forte Novara. La résistance locale ne vient pas récompensée avec punti in classifica. Dans le premier set Novara allunga 5-2, il sestetto delle tigri è il consueto, Lavarini schiera Montibeller in luogo di Karakurt. La Megabox revient à -1 avec un mur de Carcaces et sciupa avec le Cubain la palla dell’8-8. Bonifacio allunga di novo, Hancock piazza l’ace del +5 (12-7), ma la Igor spreca un po’ troppo al servizio. E’ 14-16 et 18-18. Karakurt entre, che mette subito a segno il pallonetto del nuovo vantaggio. Si finisce testa a testa, après scambi di prodezze (pazzesco il pared de Jack sull’attacco di prima intenzione di Hancock). Karakurt sbaglia la parallela che dà il 23-22 alle tigri, Daalderop per Bosetti et Chirichella pareggia, prima di uscire per D’Odorico, entrez. Bonafede a quant à lui engagé Alanko et Tonello pour Berasi et Bjelica. Newcombe strappa il primo setpoint, tornano Berasi e Bjelica. Pareggia Daalderop, Carcaces envoie en rete a palla difficile (24-25). Hancock sbaglia il servizio, Carcaces guadagna il secondo setpoint, Pareggia Bonifacio e la palla Carcaces esce di un soffio. Chiude Bonifacio avec un beffardo pallonetto (28-26). Dans le deuxième set Lavarini propose Montibeller, le début est équilibré et le Megabox strappa il +2 son long ricezione avec Berasi (5-3). Chirichella risorpassa, ma si combatte. Entrez Fiori per Cecchetto, Jack punisce a lunga ricezione e pareggia à 16. Berasi sorpassa avec un pallonetto (18-17), un mur son Karakurt sigla il +2. Jack domine le rete e trova il 20-17, un as de Hancock riporta sous Igor (21-22), ma Carcaces conserve le break. Bjelica strappa tre balle de jeu, chiude lei stessa assieme Mancini a pared (25-21). Au quatrième quart-temps, s’il gagne un combat : un duel challenge gagné par Jack vaut 5-3, Pareggia Herbots. Riallunga Bjelica a muré son Karakurt (9-7), Herbots et Bjelica pareggia spara fuori di un soffio (10-11). Carcaces trova il nuovo +2 (15-13), un mur son Washington porte la Megabox à +3. E’ di Karakurt il -1, il testa a testa è estenuante: pareggia l’oppostoTurco a 19 e Carcaces spara out per il new vantaggio della Igor (19-20). Impatta Newcombe, sbaglia Herbots (21-20), la battuta di Mancini finisce sul nastro. Washington attrape le nouveau vantaggio, ancre pareggia Newcombe. Bjelica sbaglia la battuta, répond à nouveau Newcombe, Entrano Tonello et Alanko par Berasi et Bjelica, Carcaces s’est séparé il 24-23 et dà il primo match-point alle ospiti. Rifinisce Herbots 25-23.

Florence-Monza 3-2 (26-24, 15-25, 25-22, 23-25, 16-14)
Il Bisonte che non ti aspetti riesce a trovare a maiuscola performance et battere le capolista Monza, à la fin d’un fort combattutissima e spettacolare par 3-2. Gaspari décide de jouer avec Van Hecke sur le terrain et Stysiak dans panchina ad assistere alla bella partenza di Firenze. Ma dall’altra parte c’è una squadra che non molla il colpo facilement. Ed è così che il Vero Volley, a point dietro l’altro riesce a ridurre le distance dalle avversarie fine to raggiungere la parità. Il Bisonte a annulé un set point sul 23-24, poi ribalta la situazione e chiude sul 26-24 la prima frazione, avec un mur de Sylves. Nwakalor monstrueux dans ce premier set avec dix points personnels. La svolta dans le deuxième set arrive soudainement, quand en battuta va Danesi. La centrale de Monza a réalisé deux as, Candi non fa passare neanche un spillo a pared et in a battibaleno le lombarde si ritrovano davanti par 11-4. Van Hecke a martelé un colpo ditro l’altro e nella metà le terrain de Bisonte s’il devait trouver un terminal offensif. Tutto liscio come l’olio per le brianzole che chiudono sul 25-15. Pas c’è appagamento di certo nelle rangée di Monza dopo l’1-1. Rythme élevé à travers les giocatrici ospiti, colombe Orro innesca tour à tour Danesi, Gennari e Van Hecke. E quand può è la stessa palleggiatrice pour rendre le protagoniste au mur. Fromage fin à mettre à metà. Poi scatta qualcosa nelle ragazze di Bellano, changé littéralement marcia e dal 13-17 si ritrovano addirittura ad essere sopra 20-17. Nwakalor ritorna quella della prima frazione, Van Gestel cresce in maniera esponenziale : sul 24-20 le azzurrine hanno quattro set point a disposizione ; Monza ne annulla due, ma Davyskiba, a rencontré fuori l’attacco qui donne à toscane le troisième set (25-22). Choc de Partanza dans le quatrième set. Sull’8-3 per Firenze, Gaspari toglie Van Hecke, calata molto, per dare spazio a Stysiak, ma sono altre giocatrici a dare la spinta per la rimonta, come ad esempio Gennari che carica molto le compagne ad ogni punto realizzato, o ache Des bonbons. Il a mis diventa combattutissimo, ma sul 22-22, Monza trova en raison de murs consécutifs avec Danesi et Davyskiba qui ont été décisifs. S’il va au tie-break, il 25-23 troupe de Stysiak. Allo sprint final, je vais essayer de tirer le groupe danois avec trois points au départ. Nwakalor continue le spectacle personnel, transcendant s’il a nourri le Bisonte. Knollema marque un mur sur son Stysiak è il 14-13 che signifie balle de match Firenze. Ma le polonais réserve le traitement stesso au point successif. Un autre tour un autre point de match pour le modèle de la maison qui stavolta chiudono avec un mur de Sylves. Monza perd punti per strada, Firenze vince, esulta e reste in corsa per il sesto posto. Tutto sarà da giocare al rush finale di questa regular season.

.

Leave a Comment