Valentino Rossi parte 17° e 11° nelle due gare sprint del GT a Brands Hatch

La neuvième fois que je suis arrivé à la Motomondiale sull’Audi R8 Lms de l’équipe Wrt, partagée avec le Belge Frédéric Vervisch, partira au milieu du groupe qui doit commencer le sprint en Angleterre. En pole Ferrari et Mercedes

Julien Masperi

– cerf-volant

Scatta la Sprint Cup du championnat GT World Challenge Europe 2022 sul tracciato inglese di Brands Hatch. samedi 30 avril le 26 veture de la classe GT3 sono état protagoniste d’une session à prouver libre, des pré-qualifications et de la qualifiche, utilisée pour définir la grille de partanza delle due gare (un’ora) prévoit domenica 1 maggio avec partanza alle 12.25 e alle 17.45, heure italienne (qui il programma e le dirette streaming e in tv). Valentino Rossi et Frédéric Vervisch, qui partageaient l’Audi R8 Lms Evo II numéro 46 (team Wrt), se sont éparpillés en 17e et 11e position dans leur garage. La pole position pour lui due gare, au contraire, a été réalisée par la Ferrari 488 numéro 53 (AF Corse) avec Ulysse De Pauw, qui a partagé la victoire avec Jean Pierre Alexandre ; et de la Mercedes-Amg GT (Akkodis) numéro 89 de Raffaele Marciello, en équipe avec Timur Boguslavskiy.

FOURNIR GRATUITEMENT

Le matin si je suis contesté, je vous fournirai gratuitement une piste asciutta et un ciel serein. Eh bien, Valentino Rossi est passé avec un meilleur temps de 1’22”958, onzième temps au moment où il a pesé le volant face à l’équipe de Vervisch (13e temps au total). En fin de quart de travail, le meilleur temps revient au spécialiste Raffaele Marciello, avec la Mercedes-Amg GT numéro 89, en 1’22”037. La première session de libération si è conclut avec trois vetture Mercedes nelle prime posizioni; quatrième l’Audi R8 numéro 33 (Wrt); cinquième la Ferrari 488 GT3 (AF Corse) numéro 53, avec Ulysse de Pauw au volant. Les 14 premières fois racchiuse en 1 seconde.

PRÉ-QUALIFIÉS

Dans le pomeriggio gli equipaggi iscritti alla Sprint Cup sono stati protagonisti delle pre-qualifiche. Piste d’Asciutta et température printanière. Après 17 minutes, le drapeau rouge a été interrompu par le fuoripista dell’Audi numéro 99 du pilote Nicholas Scholl, qui a réussi à le contrôler à une vitesse soutenue, mais il prendrait probablement la tête. Il a été appelé sur la piste hier soir par Valentino Rossi, quand à la fin de la séance 17 minutes plus tard : il s’est pesé longtemps dans la courbe de Stirling, avec l’Audi qui rimane ferma nella ghiaia. Après l’intervention de la voiture-attrezzi, le “Dottore” reprend la route goudronnée et retourne au box pour contrôler l’affaire, ne voulant plus reprendre la piste (l’Audi numéro 46 et neuvième). A la fin de la session (16 fois racchiuse en 1 seconde) prima è ancre Mercedes di Marciello en 1’21”889. Deuxième la Mercedes “jumelle” numéro 88, staccato di 2 decimi avec Jules Gounon. Terza l’Audi R8 numéro 11 (Trésor) guidé par Christopher Haase. Sixième et septième absolue, respectivement, la Lamborghini Huracan numéro 78 (Barwell) de la catégorie Pro-Am avec Ben Barker, et la Ferrari 488 numéro 53 (AF Corse) de la catégorie Silver avec Ulisse De Pauw.

QUALIFIER

Spettacolo nelle qualifiche andate en scène dans le tardo pomeriggio. Le format du GT World Challenge prévoit que tous les pilotes de toutes les équipes tournent pendant 20 minutes en frazioni dette Q1 e Q2 : la plus grande différence chronométrique du dû tornate détermine, respectueusement, la grille de partanza di gara-1 (part il pilota della Q1 ) et gara-2. Dans le pit-stop c’est obligatoire, sans réparation, avec le changement de pilote. En Q1 le premier temps a été signé par Ulysse De Pauw sur sa Ferrari 488 (AF Corse) numéro 53, signée en classe Silver, et auteur du premier temps absolu en 1’21”770. Deuxième Mercedes-Amg numéro 88 (Akkodis) avec Jules Gounon, staccato di 34 millesimi. Troisième pour Romagnolo Mattia Drudi, auteur d’un grand Q1 avec l’Audi R8 numéro 12 (Trésor), distant de 127 millesimi du leader ; Drudi partage la vettura avec Luca Ghiotto. Sull’Audi R8 numéro 46 (Wrt) c’est Valentino Rossi qui tourne le volant en Q1 : le « Dottore » affiche une belle passe, mais c’est 17° en 1’22”956. Brividi et s’est tourné vers le cardiopalma au T2, avec le temps du primissimi qui est venu limiter le prix je l’ai dit. Alla fine il riferimento è del “seul” Raffaele Marciello sulla Mercedes-Amg (Akkodis) numéro 89, en 1’21”370. La classe pilote de 1994, a grandi dans la vivaio della Ferrari Driver Academy et già pilota de GP2, nonostante une escursione sulla ghiaia avec tant de di passaggio quelques centimètres dalle nue quand mancavano pochi minuti alla flagiera a scacchi, revient sur la piste et signe le miglior tempo dell’intera giornata. Deuxième et troisième grâce à l’Audi R8, numéro 25 (Sainteloc) et numéro 32 (Wrt). Sixième la Lamborghini Huracan (Barwell) numéro 78 avec Ben Barker, septième la Ferrari 488 (AF Corse) numéro 53 avec Jean Pierre Alexandre.

GRIGLIA GARA 1

Ecco a donné les cinq premières positions à la via in gara-1 à Brands Hatch et le résultat de Rossi et Vervisch, en fonction de l’inscription temporaire dans le corso delle qualifiche del sabato (indicato il pilota che ha firmato il tempo).

  1. U. De Pauw, Ferrari 488 (AF Corse) numéro 53, 1’21”770
  2. J. Gounon, Mercedes-Amg GT (Akkodis) numéro 88, 1’21”804
  3. M. Drudi, Audi R8 (Trésor) numéro 12, 1’21”931
  4. T. Boguslavskiy, Mercedes-Amg GT (Akkodis) numéro 89, 1’21”934
  5. C. Weerts, Audi R8 (Wrt) numéro 32, 1’22”274
  6. diciassettesimo V. Rossi, Audi R8 (Wrt) numéro 46, 1’22”956

GRIGLIA GARA 2

Questa la griglia sintetica della seconda gara sprint, in domenica programma sul tracciato inglese di Brands Hatch.

  1. R. Marciello, Mercedes-Amg GT (Akkodis) numéro 89, 1’21”370
  2. P. Niederhauser, Audi R8 (Sainteloc) numéro 25, 1’21”443
  3. D. Vanthoor, Audi R8 (Wrt) numéro 32, 1’21”582
  4. C. Haase, Audi R8 (Trésor) numéro 11, 1’21”719
  5. J. Pla, Mercedes-Amg GT (Akkodis) numéro 88, 1’21”786
  6. onzième F. Vervisch, Audi R8 (Wrt) numéro 46, 1’22”173



Leave a Comment