Serie C, finale playoff Palermo-Padova: i protagonisti

Brunori, Chirico’ e tanti altri, scopriamo gli uomini chiave della partita che vale la Serie B

La dernière courbe brute du traguardo. Domenica sera Palerme et Padoue si elle remporte la Serie B dans un stracolmo de Renzo Barbera. A vantaggio dei rosanero il risultato dell’andata (1-0 all’Euganeo, colpo sternum firmato Floriano) et il fattore campo, ma la squadra di Massimo Oddo a une promotion tal qualità diffusa nell’organico da lasciare aperto il discorso. Il Palermo a à sa disposition grâce à ses trois résultats, il Padoue invece porterebbe la sfida ai supplementari vincendo avec un but de scarto, tandis qu’andrebbe in B avec un successo più rotondo. Tanti i protagonisti della doppia sfida, molti dei quali – compresi gli assenti di giornata – con gli occhi addosso également dans ottica mercato. Nous avons essayé de scoprirli.

Il gli manca da febbraio, ma non è mai stato un canoniere. L’attaquant de Napoletano – décisif en demi-finale de la Coppa Italia contre Catanzaro – n’est qu’une arme importante pour la rotation offensive de Padoue avec ses qualités techniques de la catégorie supérieure – pas au cas où, il y a 75 présences en Serie B – et la capacité di insert alle spalle dei difensori (ai tempi delle giovanili del Napoli, studiava Callejon). A 25 ans de Padoue au titre définitif, il a fait une longue série de prestiti en orbite Napoli. E’ il momento diventare grande: en mars la mamma perso, vorrebbe je consacrerai la promotion en élevant gli occhi vers le ciel.

Ben 25 buts en championnat – capocannoniere dell’intera Serie C – et trois en séries éliminatoires questi da sogno per il Palermo. A cause de l’attaquant italo-brésilien, c’est le plus grand stade de tous les temps et l’occasion de tourner (au moins) en B – dove no mai sfondato in precedenza – è ditro l’angolo. L’affiche est la propriété de la Juventus qui en succession pourrait être monétisée par le transfert, étant donné que la taille des U23 est mieux adaptée à une attaque productive. Avant l’année 2022, seul Benzema a signé plus de lui parmi les professionnels du top 5 des champions européens.

Si Padoue est arrivé en fin de match, il a dû être tellement puni avec la façon dont l’attaquant de Mesagne a puni Catanzaro en pleine récupération. Je meccanismi offensive di Oddo non possono fare a mino di lui: 13 buts stagionali di cui due nei playoff, quando non c’è stato – vedi il primo tempo al Ceravolo – il Padova a capito peu. A 30 ans il a montré toute la différence en do, mais il mérite aussi une nouvelle occasion au piano sopra dove s’il est fatto apprezzare solo a sprazzi nelle esperienze di Foggia e Ascoli.

Sorpasso inatteso, tra i pali rosanero. Samuele Massolo est propriétaire diventato de la porte de Palerme à la fin de l’étape, en escaladant Pelagotti. Ed è rimasto il titolare in tutta la cavalcata playoff, lasciando il segno con i due rigori contro Triestina e Feralpisalò. Aucun but subisce da 289 ‘et il a maintenu le but invaincu dans le but de sa 14 présence, dernière la finale d’andata di Padova (colombe, en vérité, Marconi a corrigé sa ligne à un sua uscita a vuoto che stava coûtant un objectif). Cresciuto nelle giovanili della Samp senza mai esordire tra i grandi, a Championship l’ha già vinto: it was l’Entella del 2018/19, with Roberto Boscaglia in panchina, che rimase senza giocare per 50 giorni e rimontò tutti con nove partite da recuperare conquérir le direct B. Très diversifié, mais aussi la promotion de la quest’anno sarebbe par Masonly une version imprimée.

E’ la storia della finale, per eccellenza. Di proprietà del Padova, in prestito in rosanero tentera d’attraper la Serie B au discapito du club qui n’arrête pas le cartellino. Magari ancre pour un peu, parce qu’il Palerme sembra avere tutta l’intenzione di esercitare il diritto di riscatto. L’ancienne promesse du giovanili della Roma – colombe segnava a raffica, trasferito dal milieu de terrain en attaque par Roberto Muzzi – est le spécialiste assoluto dell’entresso dalla panchina: tutti i suoi 12 but (due nei playoff) sono infatti arrivati ​​​​entrant partita en corse. L’enfance en Amérique du Sud pour le travail de son père et son expérience dans calcistiche all’estero (Spagna, Olanda, Portogallo) ne l’ont pas formaté dans le personnage, le Padoue l’a importé en Italie pour pouvoir le céder temporairement au Monopoli et pour le Palerme. Senza mai immaginare, ovviamente, di poterselo trovare contra in a finale playoff.

Per diverse ragioni non saranno in campo nella finale di ritorno, ma la loro stagione ha lasciato comunque il segno. Dans le cas des squalificati Arlind Ajeti et Samuele Damiani, ainsi que Niko Kirwan. Le défenseur albanais, arrivé en novembre en playoffs de Padoue, n’a pas manqué une minute en montrant qu’il savait évoluer dans sa ligne défensive à quatre reprises dans sa version à trois du dernier match. Il a une expérience internationale (avec Bâle, il a également joué en Ligue des champions) et a eu 40 présences et 2 buts en Serie A avec Frosinone, Torino et Crotone. Il Padova essaiera de le garder stretto, ma non sarà semplice: en cas de promotion en B, dans le même cas, le nouveau contrat scatterà en automatique. Damiani un an à célébrer la Serie A avec l’Empoli di Dionisi (19 présents, la quasi-totalité de la panchine) et espérait remporter un autre championnat. Titolare nelle ultime cinque partite al fianco di capitan De Rose dans le milieu de terrain Rosanero, a sorpassato nelle gerarchie il più esperto Dall’Oglio qui restaurera le maillot dominicain. Il Palermo a un diritto di riscatto sul prestito dall’Empoli et y pense sérieusement. Assenza giustificata, invece, quella di Niko Kirwan : le défenseur de Padoue jouera bientôt la Mondiale avec sa Nazionale, appelée pour le spareggio Nouvelle-Zélande-Costarica du 14 juin à Doha (le vainqueur finira dans le groupe E avec la Germanie, l’Espagne et Giappone) . Mais Oddo n’était pas un nouveau venu entre les playoffs et l’équipe nationale : à l’époque de Pescara, Perse Bjarnason (Island) à la veille de la finale retour de Serie A contre Bologne pendant un an – c’était en 2016 – a répondu Memushaj all’Albania proiettata all’European. La force du milieu de terrain lors du retour final contre Trapani, dans ce cas, n’a pas empêché les biancazzurri de se concentrer sur la promotion.

.

Leave a Comment