Sdegno bipartisan per il lancio di pietre e gli insulti contro nave Carabiniere – Cronaca

Sdegno e condanna bipartisan per gli insulti e lancio di pietre contro navire des carabiniers Au passaggio dal Navigabile canale di Taranto fait partie d’un groupe de personnes qui ont également montré une chaîne avec l’écriture : “La guerre paie depuis longtemps : chi con la vita, chi con la fame. No Nato ! No Putin !” .

Je les manifestants se sont appelés “assassini, assassini” et “honte” eux-mêmes alors que le navire faisait face à son entrée dans Mar Piccolo per raggiungere l’Arsenale, colombe sarà sournoisement à lavori. La vidéo qui documente la manifestation est partagée sur la page Facebook « Taranto is lui », devenant soudainement virale avec des centaines de commentaires et de commentaires, presque jusqu’à la mort des militaires italiens.

Guerini, voisin du navire ea ‘famiglia’ Difesa – “Pur traiter si un groupe ristretto di persone, che not rappresenta in some way and sentimenti riservati dalla stragrande maggioranza dei cittadini italiani alle donne e agli uomini in uniform, s’inquiète de la violence du cui è stata fatta bersaglio le navire de la Marina Militate ‘Carabiniere’ , sur le fleuve dans le port de Tarente, c’est le cas qu’il traite de l’opération des pauvres, qui commence à prédire une phase de tension internationale pour fermer la riproporre parole d’odio ingenerose nei confronti de chi si il impegna, quotidiennement, pour garantir la protection de la sécurité du pays et du ciascuno di noi. Si tratta di azioni che si condannano da sole. “. Avec le ministre de la Difesa, Lorenzo Guerini, commentant le récent épisode du pomeriggio a Taranto, à la rivière dans le port de la frégate ‘Carabiniere’.

Marcucci, finti pacifiste en realtà teppisti – “Si vous définissez ‘pacifiste’, la sassaiola avvenuta a Taranto contro la Marina Militare ‘Carabiniere’ est simplement un acte de teppisme. monnaie, va toujours à la grande maggioranza degli italiani ringraziamento”. L’affermage du sénateur Pd Andrea Marcucci.

Meloni, ce n’est pas du pacifisme, c’est de l’idiotie – “Insulte et sassi contre une frégate de la marine italienne. Quand je suis arrivé à Tarente, c’est un’offesa a chi ogni giorno, avec indosso une devise, défendez l’Italie avec courage et sacrifice. Questo non è pacifismo, è idiozia”. Il est écrit sur Twitter par Giorgia Meloni, dirigeante de Fratelli d’Italia.

Carfagna, la solidarité avec le chi défend le rythme – “Solidarietà all’equipaggio della Fregata Carabiniere, emprisonné à Tarente par un gruppetto di finti pacifiste. Un nemico vogliono l’a saisi avec une bombarde, pas avec une garantie de 70 ans et au moment de l’urgence, il est en première ligne par gli italiens”. Il est écrit sur Twitter par Mara Carfagna, ministre du Sud et de la Coesione territoriale.

Rizzo, inaccettabile lancio sassi e insulti – “Il convient de l’allumer avec n’importe qui – et de lui envoyer des sassi ou des insultes – de l’allumer avec noi politici e non con i militari che obbediscono alla Costituzione e agli ordini del potere politico. Quello che avvenuto ieri a Taranto contro nave Carabiniere è inacceptable”. Il a été affirmé par Gianluca Rizzo, président de la Commissione Difesa della Camera dei Deputati.

M5s, nous condanniamo la violence intolérable – “Nous condamnons fermement le lancement de sassi d’un grand groupe de personnes, arrivés à Tarente, contre la Nave Carabiniere. Une chose est l’expression d’une dissidence politique légitime, une autre est la richesse de la violence et des insultes contre le travail et le travail en uniforme que svolgono le proprie mansioni a servizio della Repubblica e per la sicurezza della nostra società”. Je l’ai dit dans une note et deputati del MoVimento 5 Stelle in commissione Difesa. “Je parliamo a insulté – aggiungono – che ferisce il sentimento che da semper accomuna la cittadinanza di Taranto avec la Marina Militare, storica presenza in quella città. M5S pour la contribution précieuse et irremplaçable que tous forniscono au pays avec umanità, professionnalisme et esprit de dévouement ».

Gasparri: vergognosi attacchi a Marina Militare – “Il est honteux de voir combien accaduto à Tarente où un groupe de citoyens a violemment insulté le navire de la Marina Militare ‘Carabiniere’. Un atteggiamento qui n’a donné aucune justification et qui est condannato così como esprimiamo tutta la nostra solidarietà a donne e uomini in currency, della Marina e not solo, che da semper sono in prima linea per difendere la paz e la sicurezza not solo dei cittadini italiani ma in ogni part of the world. Nostri soldati è fondamental, l’episodio di Taranto lascia sgomenti e consapevoli qui ancre un retour au régime un pacifisme factieux s’il est une personne violente et ingrate”. Il a été dit par le sénateur de Forza Italia Maurizio Gasparri, membre de la Commissione difesa di Palazzo Adama

Calderoli, crime grave, ce n’est pas une bravade – “Je tirerai des sassi et des oggetti contre un navire de notre Marina Militare, ce n’est pas une bravade, mais un crime et aussi un crime grave, même s’il s’agit d’un navire militaire. J’ai peur que si je pouvais parler d’un terroriste En raison de notre solidarité avec nous militari, embarrassés par l’accaduto, ma adesso la palla palla agli inquirenti e ai magistrati che devono a fine infundo. Basé sur notre code pénal actuel et, il est appliqué senza attenuanti o buonismi, le comte de payer farà passera la voglia to questi pacifisti-terroristi e al loro sodali del offensee e aggredire chi difende il perroquet territoire et aussi le perroquet vite. la logique de ‘chi sbaglia tanto non pago’. Non vorrei che l’assoluzione della Rackete abbia fatto scuola…”. Il affirme Roberto Calderoli, vice-président du Sénat.

Leave a Comment