Rugby URC: le Zebre vincono dopo 27 ko di fila, Dragons sconfitti. Il Benetton cade in Sudafrica

Il primo successo stagionale arriva grazie alle mete di Bigi e Gesi. Niente da fare per Treviso, qui remporte le point bonus

Une épreuve de caractère donne à tous Zebre il primo successo stagionale. Sisi e compagni segnano tre mete y si imposé 23-18 sui gallesi Dragons di fronte ai 3 200 del Lanfranchi, pour une victoire qui a duré l’année écoulée. Dans le derby, Leon, Sono et le Sud-Africain annoncent le meglio sul Benetton Rugby all’Ellis Park de Johannesburg. Ottimo il primo tempo di Treviso, che dopo 15 ‘complicati prend le contrôle du match. Tuttavia, en raison du fait que les Lions ont mis un cheval après la première et la deuxième fois, a complètement changé l’inertie en faveur des padroni de la maison avec un partage de 29-0 si je remportais la victoire et le point de bonus.

Zèbre-Dragons 23-18

Tre failed per parte in avvio di partita non-alterano il parziale del match. Sam Davies et Antonio Rizzi incamerano six punti à la tête, fissando le score sul 6-6 quand siamo à 17′. Surmonté le tour du boa de la première fois, le Zebre crescono, a élevé le rythme du gioco et guadagnano altri en raison de calci di punizione en faveur, senza però trovare punti. Le score passe effectivement à la 24′ quand, après le sixième penalty galicien, arrive le but du maul de Luca Bigi, non-transformata da Rizzi. Gli ospiti essaie de réagir sur le terrain rival de riportano nella metà, mais une bonne défense italienne refuse aux giocatori di Newport la gioia della meta dans un paio di frangenti in zona rossa. Rhythm più bassi à la fin de la première fois avec diverses erreurs de gestion à macchiare et tentatives d’infractions d’entrée dans l’équipe. I Dragons si appoggiano en touche à 38 ‘maul galicien vient sopinta fuori dal campo. Je giocatori rientrano negli spogliatoi sull’11-6 per i padroni di casa. Nella a arraché le but à Zebre sfiorano à la 48’. Il XV de l’entraîneur Roselli s’est moqué du champ palla en main, s’il affecte la zone rouge, la construction du but disparaît et la bonne différence de l’ospiti autour du point d’incontro. Il a été décidé par les Dragons que les alleggers reconnaissaient la pression et s’ils la portaient également en vantaggio, apposant un virage stretto à la doppietta avec le néo-entradement Lewis Jones et l’ailier Jared Rosser. I due rapidi trequarti sono bravi nel mettere in difficoltà la retroguardia di Sisi e compagni ea chiudere le due mark che al 58′ fissano il parziale sull’11-18. Le Zebre n’a pas tardé et a été l’auteur d’une belle réaction en fin de match, emportant tant de pression dans le camp adverse et obtenant du cartellini gialli en faveur de 63′ et 64′ contre Jared Rosser (pointé pour un placcaggio périlleux ) et Sam Davies (sanctionné pour un échec intentionnel dans une chiara occasione da meta dopo il bel break di Jimmy Tuivaiti). En situation de doppia superiorità numérique, et padroni de casa risalgono il campo e segnano longtemps avec Simone Gesi, but non converti de Timothy O’Malley qui fissa il parziale sul 23-18.

Lions-Benetton 37-29

Quattro i change operati da Marco Bortolami rispetto alla sfida contro i Bulls, due per cast. Padovani remplace Bellini all’ala, Drago per Brex a centro, Nicotera per l’infortunato Els ed il birthday boy Thomas Gallo per Nemer. Tra gli otto à la disposition de Faiva et il giovane Meggiato, chiamato a riempire il vuoto causato dal capitan Le problème physique de Lamaro. Sono i Lions pour déplacer le premier point avec le pied de Hendrikse, qui bénéficie d’un calcium en faveur d’un fuorigioco di Zuliani. Trévise soffre dans les quinze premières minutes de magie, soulignant en pareggiare l’impact physique de l’Afrique du Sud qui a marqué le premier but de la giornata avec Schoeman, a servi all’interno da Botha complice d’une disattenzione della maul biancoverde. Ci Albornoz a pensé ad aprire le danze da situazione temporanea, mettant de l’ordre avec une goutte da quaranta metri per l’8-3. Avec le passare dei minuti, le Benetton trova le giuste contromisure en entrambe le fasi di gioco. C’était l’ouverture argentine pour créer un budget pour le but de Smith, essayant de battre un penalty en faveur de la surprise des Lions, obtenant également un giallo à Danni di Hendrikse pour un placcaggio élevé ; le steso Smith porte Treviso in vantaggio avec la transformation. La petite minute dopo est un déchargement de Cannone en faveur d’une insertion de Zuliani dans la ligne sud-africaine: la troisième ligne fissa l’avversario e sert Drago pour le premier but personnel en URC, également transformé par Smith. Elle a ancré Smith pour devenir le protagoniste avec la deuxième marque de victoire pour 1’8-22 en faveur de Benetton à 38′. En pleine convalescence, et les Lions riaprono la partita avec la furbata sulla falsariga di quanto fatto da Smith pochi minuti prima de van Den Berg. Hendrikse transforme le 15-22 avec cui le squadre vanno al riposo. Come successo nella frazione, je Lions colpiscono alla prima occasione avec van Der Merwe qui a surpris il Benetton sul calcium d’avvio battuto da Albornoz, semblant soudainement marquer. A cette occasion, mais je leoni subiscono il doppio contraccolpo psychologique, soulignant à ritrovar la fluidité de gioco espressa par bonne partie de la première fois. A la 46′, la troisième erreur d’étape au pied de Smith donne une position favorable pour donner encore plus d’énergie à la squadra di Bortolami, qui a fait le tour de Zuliani subiscono en raison d’une mise en place coup sur coup. Le premier est l’opéra de Pienaar en situation de maul, le second arrive grâce à un beau geste technique d’Hendrikse, qui évite due placcaggi et schiaccia il 34-22. Le numéro 10 des padroni di casa a encore creusé l’écart au pied des quelques minutes, menant l’équipe des Lions à 29-0 de 1’8-22, son cui il Benetton sembrava essere in pieno controllo. Dans la finale, et le sud-africain si lascien ingolosire dalla possibilità di segnare un’altra meta a tempo scaduto, sinning forse di tracotanza; è Trévise invece pour segnare le but dell’orgoglio avec Lorenzo Cannone. La transformation de Smith a abouti au score final 37-29. (Francesco Cernetti)

.

Leave a Comment