quando si rischia la multa

Dopo diversi rinvii l’anno scorso è entrato en vigueur un point d’un article du Codice della Strada sull’aria condizionata: cette chose dit et quand nous risquons l’amende

En raison du fait qu’elle augmente dans toute l’Italie, en raison de la période économique qui a augmenté la sensibilité de toutes les périodes supplémentaires, chaque année augmente l’alarme sur l’automobile en raison de “l’amende conditionnelle”. Cioè la contravenzione por aver lasciato access il climatizzatore mentre the auto è ferma, eventualità per nulla improbabile in piena estate, surtout dans la ville, certainement dans le centre, le sud et l’isole. Ma mange stanno coud vraiment ? Quand sommes-nous vraiment rischio bien et quand ne le sommes-nous pas ? E a quanto ammonta la sanzione, au cas où le plus efficacement torto ? Alcune di queste risposte sono simplici e assez pochi esempi per capirle, altre sono a po’ più macchinose e vanno ricercate nei meandri del Codice della Strada.

ARIA CONDIZIONATA : CHOSES DIT LES CD

Tutto il heart del contendere è l’articolo 157 del Codice della Strada, qui discipline l’arrestation, le soutien et les fermata dei veicoli. Un tel article, au point 7-bis, stipule clairement que “Le fait que j’aurai l’accès moteur, lors de l’entretien du véhicule, me permettra de maintenir ainsi le fonctionnement de l’installation de climatisation du véhicule.” Cet article prévoit une amende pour ceux qui ont un accès motorisé et climatisé pendant le séjour : de 223 à 444 euros.

La virgule 7-bis de l’article 157 du CdS, qui dit que nous n’aurons pas l’accès moteur pour rafraîchir la voiture avec les conditions pendant le séjour, est effectivement en vigueur le 1er Gennaio 2021, après une décennie d’hiver. Segno que l’attention portée à toutes les émissions de CO2 et à la consommation de carburant n’est une priorité du législateur que depuis peu. Per molti anni, infatti, la misura è stata posticipata.

ARRESTATION, FERMATA ET SOSTA

De toute évidence, pour bien interpréter cet article et ne pas rétablir vittime degli alarmismi inutili dobbiamo distinguer clairement i concetti de arresto, di sosta e di fermata. S’il traite un peu de l’ABC du Codice della Strada, on le sait, mais dans la plupart des cas on ignore cette différence et il expose le rischio di prendere à une amende évitable. Le CdS, toujours all’articolo 157, précise qu’avec la fin de “l’arrestation” s’il entend “l’interruption de la marche du veicolo dovuta ad esigenze della circolazione”. Si nous sommes dans le bloc de circulation et, aussi pour des minutes amusantes, si nous sommes fermi ou quasi et abbiamo l’aria condizionata accesa, dunque, du moins en théorie, nous ne pouvons pas répondre nulla.

Avec la fin de “Fermata”, invece, s’il a l’intention “la suspension temporaire de la marcia est également de nouveau dans la zone, mais ne l’exige pas, pour consentir à la chambre ou à la discesa de la personne, encore une fois pour un autre choix de une très courte durée”. Nessuno a mai stabilito per legge tant que la “courte durée” correspond, ma il concetto è molto chiaro : il concetto deve restare nell’auto, soon alla ripartenza e la fermata è questione di pochi secondi. Loin et scendere delle persone, dunque, non va frainteso avec “Amore scendi, ti aspetto qui sotto”. Quella è una sosta, pas una fermata.

Et nous viendrions, dunque, à la fin de “Sosta” che, secondo il Codice, je dirai “suspensione della marcia del veicolo protratta nel tempo, con possibilita’ di allontanamento da part del conduct”. Ogni volta che scendiamo dall’auto, qui, techniquement, c’est un sosta e double spegnere il motore (et qui l’air conditionné).

En cas d’assistance d’urgence, le CdS est également prévu : pendant que nous guidions, nous avons senti une rumeur comme quoi cela venait du haut, et il nous serait possible de monter à bord de la route et de passer un séjour avec un accès motorisé et le haut ouvert, pour contrôler quand il arrive. il rumeur (spoiler : è la cinghia). Dans divers è le cas dans lequel nous scendiamo dall’auto pour entrer dans une entreprise ou la maison de quelqu’un : dans ce cas, nous ne possiamo lasciare il motore access, quindi neanche l’aria condizionata, aussi se la sosta è di pochissimi minuti. Si vous essayez, infatti, donnez un temps suffisant pour transformer le point d’orgue en sosta ed esporci al rischio di una salata fine we abbiamo l’aria condizionata accesa.

AVEC LE ELECTRICHE PAS VALEUR

Infine, petite chose curieuse : tout ce que l’on en sait n’est valable que pour les voitures à moteurs thermiques, cinq essence, diesel, GPL ou méthane, mais aussi pour les voitures électriques. Le problème du contexte normatif de l’article 157 du Codice della Strada, infatti, n’est pas que gli automobilisti lasciano l’aria condizionata accesa, ma quello del motore lasciato access per feed l’aria condizionata. Et, entre les accès, un moteur thermique inquina ed emette CO2. Avec l’électricité, encore une fois, le problème n’est pas si cela dit : le conditionneur ne dépend pas du moteur et est relié directement à la batterie du variateur. À tel point qu’il donne l’électricité de voiture la plus puissante au guide avec la fonction la plus confortable qui permet l’activation du climatiseur à distance, trouvant enfin la pièce qui est fraîche (ou chaude, en hiver) lorsqu’elle sort dans le machine. Senza rischiare l’amende.



Leave a Comment