“Punto su Sainz ma sogno un derby Ferrari”

L’ancien champion du monde canadien: “Carlos scorso anno si è dimostrato constante e sereno. Ecco perché, secondo me, è soon per il titolo. Leclerc avait tendance à strafare, mais avec une machine rapide…”

Andréa Cremonesi

19 mars

– cerf-volant

Je dis tout bas si j’aperçois et me plains de Piccolo Gilles, le dernier né de la famille Villeneuve. Jacques est à Bahreïn pendant une décennie de la journée, il a assisté à la session collaudi et commente maintenant le GP par Canal Plus et s’il a une idée de ce à quoi il assiste.

Jacques, che Mondiale sara?

«C’est difficile à dire car je suis tellement excité pendant la saison, ce qui arrive quand je suis confronté à un changement de réglementation similaire. Alle prime gare tutti si nous gardons un peu d’attention, je vois que les choses fonctionnent et que les choses ne fonctionnent pas et nous adaptons la macchina magari con più difficoltà adesso che c’è un tetto alle spese».

Vedremo davvero plus sorpassi ?

«Non capisco questa voglia di avere più sorpassi, più sorpassi, più sorpassi (sic), negli ultimi dieci anni ne abbiamo vu più che nei 50 anni precedenti. Gli appassionati non chiedono una quantità infini di sorpassi, vogliono vedere delle battaglie. A volte abbiamo giudicato bella una gara perché ci sono state tre fantastici sorpassi che valevano la victortoria o il championnat. Non cento sorpassi in rettilineo frutto del drs (l’ala mobile posteriore ; ndr). Quelle chose est-ce que je porte questo ? A niente».

Mattia Binotto a découvert qu’il n’était pas ferme pour un deuxième poste à Bahreïn, même quand il a vu la Ferrari davanti ?

«La machine marche fort, elle est facile à guider et il est altretanto de trouver le bon atout, encore une fois je dirai que vous ne l’utiliserez pas tout le temps, dunque c’est bon. Ma poi c’è il rischio che il team si addormenti un po’».

“Quand est-ce bon, vous ne donnez pas le tarif par scovare i problemi”.

Un problème, c’est le F1-75 dimostrerà davvero vincente, la Ferrari rischia di averlo davvero : gérer Leclerc e Sainz.

«Ma è bello avere questo tipo di problemi. Tutti e due sono lì per vincere. Tutti e due hanno punti di forza e debolezza. Seulement celui-là a un contrat depuis tant d’années, est protégé et l’autre, Sainz, non. Qui est le plus important per lui vincere».

Surprise dai guai della Mercedes? En ce moment je sème scivolati une terza forza du championnat.

«Quand je suis arrivé avec une autre machine, comme je n’ai pas fait de test loro agli ultimi, c’est normal avere dei problemi che nelle simulazioni non vedi. Di certo nei test non facevano finta di andare piano. Quindi se dovessero marche forte qui est parce qu’ils ont système et loro guai, non parce qu’ils n’étaient pas sans qui nascosti».

Hanno a utilisé la machine due différemment et le test dû, mais l’effet de surprise n’a pas fonctionné.

«Sûrement saranno rimasti delusi, nei test erano davvero carenti in velocità di punta, non hanno mai potuto andare a piena potenza. la raison? Ou con queste pance scaldano troppo la power unit o c’è qualcosa d’altro (il porpoising ad esempio; ndr) che li ha frénati».

Une Mercedes en difficulté peut-elle influencer Hamilton à prendre des décisions sur son propre avenir ?

«Non conosco abbastanza per capire che cosa abbia in testa. Sicuramente vuole a remporté le record ottavo titolo, quello dei. Lewis a volé pour construire une image en Amérique (il pense à un avenir à Hollywood) mais cela n’est possible qu’en gagnant».

Verstappen démarre avec le numéro 1, il a vécu une expérience similaire en 1998 : quelle motivation en più ti dà ?

«Vous accordez tellement de confiance mais je dirai que je suis capable de générer un résultat similaire. Ma se non hai, comme dans mon cas, la macchina per rivincere, diventa un fardello».

Ne semez pas le cas de Max, anzi sa lettre est lui il principal indiziato per il titolo.

«Nei test non ho capito estattamente dove sia la sua macchina, che è senz’altro pesonte. Il a risqué trop de poids… Communique Max est capable de guider tous les grands prima all’ultima gara et est en mesure de s’éloigner le plus de Red Bull. Une garantie.”

Verstappen est l’autre pilote au sommet de Red Bull, alors que chez Ferrari il y a un pilote qui y a accouché. Un vantaggio oppure lottare ne donne qu’une coppia può le conditionnant ?

“Avere due piloti che possono victorious est une année où il y a une vetura non abbastanza vece, quand sei sei bientôt pour remporter le championnat è meglio une situation comme celle du Red Bull ou de la Mercedes”.

L’équipe che l’ha più delusa sinora?

“L’Alpine. Il était proche d’une machine rapide même si elle était fragile. Invece s’il casse ed è Lent ! »

La McLaren est forte au premier essai, car elle est persane.

«Eh il bouillon une volte change le coud. Mais qui s’il court di sera par cui…»

Sono state confermate le tre gare di qualificazione che danno punti ai primi 8 anziché ai primi tre.

«Ah io ne avrei organise di più. Tant de gens disent che il sabato non è migliorato, ma il venerdì sì ! N’était-ce pas il reale obiettivo ?

Le squadre s’ils sont opposés à l’augmentation du nombre de la station de qualification parce qu’ils sont plus spese et c’est le cas contre les droits d’investissement.

«Vero se si elle vérifie un incident. La réalité est que tout le monde ne veut pas changer la valeur de l’équipe qui, avec le sprint, est seulement obligée de changer le rythme de travail et de se préparer avec moins de précision».

Se lei dovesse scommettere sul champion del mondo 2022?

«Oui, parce qu’il a montré la courte année d’être très serein, complet, aussi il n’y a pas eu de vitesse de Leclerc. Ma forse la spiegazione sta en el fatto che non avendo tra le mani a Ferrari vincente, Charles tendeva a strafare. Ora invece avec une machine senz’altro vece, je suis convaincu qu’elle me guidera de manière tranquille. Chissà magari ne verrà fuori una battaglia tra i due !



Leave a Comment