“Pronto a guidare il team Alfa Romeo. Sprint Race ok ma solo per tre GP

Le Finlandais Valtteri Bottas, à ses débuts avec l’Alfa Romeo, pour ses ambitions en vue de la 23e saison de la saison F1 2022. « Mon amour pour la règle du leader. En hiver j’ai senti Kimi Raikkonen : è uno di poche parole, ma mi ha detto che in Alfa my funny sarei”

Julien Masperi

02 mars

– la thulie (année)

Une nouvelle aventure aux couleurs de l’Alfa Romeo Orlen de la F1 et le “gradi” du pilote de tête. Valtteri Bottas dopo cinq étapes en Mercedes est à côté d’une longue étape avec le monoposte que sa vie a il Marchio del Biscione. Un calendrier composé de Ben 23 Gare por un 2022 “in cui abbiamo l’obiettivo, come team, di migliorare i risultati dello scorso anno” déclare la classe finlandaise 1989 à l’occasion d’un événement à La Thuile, Vallée d’Aoste, où l’escouade a également radunato le débutant cinese Guanyu Zhou. Per i due piloti è stata l’occasione per vedere dal vivo le nouveau C-Suv premium, l’Alfa Romeo Tonale, un peu plus tard dai premier test officiel avec le monoposte, à Barcelone du 23 au 25 février.

Bottas, dopo gli anni dans Mercedes est à côté des débuts avec l’Alfa Romeo : come si sente ?

« Je me sens bien, je suis ravi de commencer une nouvelle aventure avec une nouvelle équipe. Dopo il finale della scorsa stagione ho potuto rilassarmi with a piccolo break prima di buttarmi in questa avventura in cui ho dovuto incontrare e conoscere molte new persone, also per capire come lavorino: tutto è new, questo è emozionante, e non vedo l’ora dis essere en route vers Barcelone ».

Quali sono i suoi obiettivi nel 2022 ?

“L’essentiel pour noi è di migliorare, loin d’avance rispetto alla passata stagione come team et aussi progresser dans le corso della stagione 2022. Dovremo lavorare bene come team, not ci siamo posti dei limiti su quello che potremo raggiungere: mai dire mon insomniaque Pour moi personnellement, il était tellement motivé : dans cette équipe, il était tellement puissant comme on l’avait vu la saison dernière ».

Dans ce stagione di fatto avrà il ruolo di prima guida, à la fin de la débutante Zhou, per lei una novità : avverte certa pressione ?

« Sì mi sento bien, por la prima volta nella mia carriera ho un long contrat se termine avec tant de responsabilités ; per me è la prima volta che sono il pilota più esperto in squadra. J’entame ma dixième étape en F1, ça ressemble à une expérience, c’est bien de savoir que j’ai eu une vision et c’est dû à l’anéantissement et ça ne se terminera pas toujours de sitôt. Je vais très bientôt guider l’équipe et bien travailler pour le fiancé de Guanyu Zhou ».

Avez-vous essayé le monoposto 2022 dans un Giornata Shakedown à Fiorano : quelle est la première impression ?

« Il primissimo impatto est estato buono perché tutto funzionava. Rispetto alle precedenti stagioni le differenze sull’auto ci sono, ma non sono como se fosse un passaggio dalla notte al giorno, per intenderci : il feeling è simile, ache le macchine sono più pesanti. Nous avons créé une belle base pour notre part qui construira notre avenir. Nous verrons aussi Barcelone quand nous ouvrirons effectivement la possibilité d’essayer la machine et la gomme ».

La saison 2022 présente une sorte de révolution pour la Formule 1, considérée comme la nouvelle réglementation : la direction de Mondiale va-t-elle changer ?

“Je pense que oui, je crois que la Formule 1 deviendra célèbre même si je laisserai la place à une autre équipe pour gagner et piloter du plaisir pour sortir du podium et être dans le Top-10 pour cela. Le domaine de l’intervention, sia sul fronte aerodinamico, sia meccanico sono state ridotte rispetto al passato. Je pense que si c’est une bonne chose pour nous de venir en équipe, c’est une bonne chose que nous aimerions commencer par faire attention au nouveau règlement avec une large marge ».

Dans calendrier avrete 23 gare : lequel préférez-vous ? Que pensez-vous du nouveau format du gara Sprint, qu’est-ce qui ne change pas comme séance qualificative ?

“Je crois que la course Sprint est intéressante, ce sera bien de continuer tous les deux ans, non di più, d’une manière que je contribuerai à rendre l’événement passionnant et le week-end de la saison. Quale gara sto aspettando en particulier ? La prima (Bahreïn, 18-20 mars) per vedere a che point siamo come team. E poi non vedo l’ora di tornare in Giappone, dopo due anni d’assenza, come in Australia, et j’ai aussi pensé que ce serait un beau début sur votre nouveau morceau à Miami”.

Lo scorso ano in Alfa Romeo c’era il suo connazionale Kimi Raikkonen: J’ai vu sept scies ou feutres pendant l’hiver? Qu’est-ce que l’équipe Alfa Romeo a mérité ?

“J’ai ressenti Kimi Raikkonen en cette fin d’année, j’ai entendu parler de tout le travail au sein de cette équipe, et j’ai bien parlé d’Alfa Romeo, de son potentiel, en disant que mon sarei est drôle. Ma come sapete Kimi non è un uomo di molte parole… Guidare per cette marque italienne emblématique est un honneur, je ressens la responsabilité de l’amener au sommet, mais je ne considère pas cela comme une pression, je pensais que c’était une grande motivation . Rispetto al passato per me è un passo in avanti. Je suis fier d’indossare questi colori: ci sarà un travail acharné da fare e avremo façon de s’amuser”.



Leave a Comment