Nba, le partite della notte: Lakers e Miami k.o, vincono Dallas, Boston e Golden State

Philadelphie vient à bout de i gialloviola, tendu lors d’un temps mort en 2e période face à Butler, Haslem et l’entraîneur Spoelstra. Phoenix rejette Minneapolis. Les Celtics ont dominé l’Utah

Piasentini-Sandri

Philadelphie a battu et les Lakers, privilégiés par LeBron James, à Los Angeles avec 54 points combinés par Joel Embiid et James Harden, tandis que Phoenix a battu Minneapolis avec un super Deandre Ayton. Cadono à domicile aux mains des Golden State Warriors, invece, et des Miami Heat, nerveux et désunis. Je me suis tendu lors d’un temps mort en 2e période face à Butler, Haslem et l’entraîneur Spoelstra. Vincono i Mavericks senza Luka Doncic, pardonnez gli Hawks senza Danilo Gallinari. Boston, encore une fois, continue de briller de sa propre lumière.

Los Angeles Lakers-Philadelphia 76ers 121-126

Il était le 11e joueur des 15 derniers matchs des Lakers (31-42), même si LeBron James a eu un riposo à cause de ses problèmes avec Ginocchia, risquant Giocarsela avec les 76ers (45-27) mieux que jamais. Embiid et la société ont joué +14 au troisième quart de l’équipe californienne sont revenus au fond et costringe de Philadelphie et ont soulevé le livello de concentration dans la finale pour éviter un scivolone. Dans un match avec ben otto giocatori qui a rencontré au moins 20 points pour se référer je serai surpris qu’il pense soprattutto un Howard très attivissimo qui produit sa meilleure performance stagional : 24 points et otto rimbalzi. Timbra il suo solito cartellino, encore une fois, le candidat MVP Joel Embiid chiude avec 30 points, 10 rimbalzi, trois passes et trois arrêts.

Les anges: Howard 24 (9/14, 6/9 tl), Westbrook 24 (8/15, 2/5, 2/5 tl), Monk 23. Rimbalzi : Westbrook 9. Assist : Johnson, Westbrook 8.

Crême Philadelphia: Embiid 30 (11/18, 0/1 jour, 8/12 tl), Harden 24, Maxey 21. Rimbalzi : Embiid 10. Assist : Maxey, Harden 7.

Minnesota Timberwolves-Phoenix Suns 116-125

Coup dur pour les Suns (59-14) qui, toujours privilégiés au CP3, ont surpassé les Timberwolves (42-32) affirmant leur production d’un super Ayton. Il lungo di Phoenix fa la voce grossa nella pitturata zone e alla fine chiude avec 35 punti (suo massimo in carriera) et 14 rimbalzi. Un Phénix prie, une seule victoire suffit (oppure a sconfitta di Memphis) pour segillare il vantaggio del fattore campo per toute la durée des séries éliminatoires. Fatica invective une Towns nerveuse qui ne signe que trois points (sur son 15e) dans sa presse.

Minnesota: Edwards 19 (4/9, 3/8 jour, 2/2 tl), Towns, Beasley, Nowell 15. Rimbalzi : Vanderbilt 12. Aide : Russell 7.

phénix: Ayton 35 (14/23, 1/1 jour, 4/4 tl), Booker 28, Shamet 19. Rimbalzi : Ayton 14. Passe décisive : Payne 9.

Miami Heat – Golden State Warriors 104-118

Senza Steph Curry, Draymond Green et Klay Thompson, et les Golden State Warriors (48-25) ont ramené la meilleure équipe de la Conférence Est à la maison avec une performance phénoménale de leur casting de soutien. Dubs intense, vitesse de transition et caldissimi sia dans le perroquet atteggiamento dans le champ qui nelle percentuali au tir. L’équipe de Steve Kerr a dominé Miami (47-26) du point de vue de l’agonisme et est courageuse pour donner 2-3 sgasate important, en fin de partie, pendant la partie. Allungo décisif en 4e période, suggéré par Andrew Wiggins (22 points) dans un match du champion. Le phénoménal Jordan Poole avec 30 points et 9 passes décisives mais les Warriors n’ont pas donné beaucoup d’informations en plus. Volevano reagire, en particulier dopo l’imbarazzante prova di Orlando, e ci sono riusciti. Le symbole de la serata degli Heat est tout dans la discussion à laquelle ont accédé Udonis Haslem et Jimmy Butler lors d’un temps mort en 2e période, au pied d’un match 19-0 de Golden State. Arrabbiatissimo a également entraîné Erik Spoelstra. Lavagnetta lanciata sul parquet e qualche parolina da dire Butler, faccia a faccia. Moment de grande tension. E così sono arrivati ​​​​i tempi bui anche per gli Heat. Dopo la sconfitta di Philadelphia, capable de gagner sans Embiid e Harden, infatti, Miami ormai s’il est spécialisé dans la défaite contre l’équipe décimée de gains importants. La nervosité affichée sur le parquet de la FTX Arena a une histoire diverse, mais je soupçonne que Miami faisait la possibilité d’éviter de retrouver Brooklyn au premier tour des Playoffs.

Miami : Lowry 26 (9/14, 6/9 jour, 2/2 tl), Adebayo 25, Butler 20. Rimbalzi : Tucker 9. Passe décisive : Lowry 9.

État d’or : Poole 30 (10/18, 7/13 jour, 3/3 tl), Kuminga/Wiggins/Lee 22. Rimbalzi : Looney 16. Passe décisive : Poole 9.

Dallas Mavericks-Houston Rockets 110-91

Aussi avec Luka Doncic dans la surface en raison d’un problème au dos et les Mavericks (45-28) ont surmonté tous les problèmes et les Rockets (18-55) dans le derby texan. Avec un tempo discret, la squadra ospite passe en tilt à livello offensive nella ripresa (29% au tir) et semplicità sem pour Dallas. Brunson a reçu la première option offensive des Mavs et alla fine chiude avec 28 points. Dallas a rejoint l’Utah dans cette position à Ovest.

Dallas : Brunson 28 (10/17, 0/2 jour, 8/9 tl), Dinwiddie 26, Finney-Smith 14. Rimbalzi : Kleber 9. Passe décisive : Dinwiddie 6.

Houston : Sengun 14 (5/9, 1/3 da tre, 1/2 tl), Tate 13, Wood 12. Rimbalzi : Sengun 11. Assist : Porter Jr. 5.

Boston Celtics-Utah Jazz 125-97

Che bellezza questi Boston Celtics (46-28). Réduits pour quatre victoires consécutives lors du voyage du perroquet à l’Ouest, Jayson Tatum et son équipe ont magnifiquement dominé les Utah Jazz (45-28) au TD Garden avec une aisance et une grande confiance d’équipe. Performance exceptionnelle de Boston (39-24) et addition d’une victoire de +25 dans la 1ère fois. Tatum et Brown (26 points de tête) martellanti en attaque, Smart une sécurité en régal (13 assist) et pour la différence, polyvalents sur le périmètre et très présents en surface. Malgrado et 37 points de Donovan Mitchell, Utah n’étaient que -18 en 2e période. Car la squadra allenata donne à Quin Snyder un compliqué 8/36 da tre punti e appena 13 assist ses 35 canestri segnati.

Boston: Tatum 26 (9/15, 5/8 jour, 3/3 tl), Brown 26, R. Williams 12. Rimbalzi : R.Williams 11. Assist : Smart 13.

Utah: Mitchell 37 (13/24, 3/12 jour, 8/8 tl), Gobert 14, Paschall 11. Rimbalzi : Gobert 11. Conley 3.

Detroit Pistons-Atlanta Hawks 122-101

Crollano gli Hawks (36-37) dans le 2e temps du 2e match consécutif et Detroit (20-53) ne l’a pas fait, centrant la victoire avec la plus grande marge de l’étape, le 12e match. Senza Danilo Gallinari et avec un Trae Young (21 points) moins travolgent rispetto alla gara di ieri del Madison Square Garden, Atlanta è stata sopraffatta dalla fame e dall’energia dei Pistons, qui savait comment manger et quand je vais augmenter et me détourner de le moteur lui-même dans cette partie. Otto giocatori en doppia figure pour la bonne fortune de l’entraîneur Dwane Casey, par l’intermédiaire de Jerami Grant (21 points, 8 passes et 4 passes) et de la recrue Cade Cunningham (17 points, 8 passes et 6 passes).

Détroit : Grant 21 (6/11, 2/4 jour, 7/8 tl), Cunningham 17, Olynyk 16. Rimbalzi : Stewart 10. Passe décisive : Cunningham 10.

Atlanta : Jeune 21 (9/18, 3/9 par jour), Hunter 15, Bogdanovic 13. Rimbalzi : Capela 9. Passe décisive : Jeune 9.

Charlotte Hornets-New York Knicks 106-121

À Charlotte, i Knicks (31-42) schiacciano gli Hornets (37-36) dall’inizio alla fine, contrôlant le gara già dal 1° quarto (40-24). L’équipe de Tom Thibodeau, privée de l’infortuné Julius Randle, a délivré un dévastateur 20/45 à partir de trois points qui a totalement annichilito i padroni de casa, marquant toujours aux points. RJ Barrett avec 30 points, Obi Toppin avec le doppia doppia donne 18 points et 11 rimbalzi : les Knicks n’ont pas légitimé le succès. Hornets disuniti, rythme fuori et mentalement scarichi, avec un atteggiamento rivedibile. Inutile et 32 ​​points et 9 rimbalzi de LaMelo Ball.

Charlotte: Ballon 32 (13/23, 6/14 jour), Rozier 18, Ponts 15. Rimbalzi : Plumlee 9. Passe décisive : Ponts 9.

New York: Barrett 30 (10/19, 3/7 jour, 7/8 tl), Toppin 18, Burks 17. Rimbalzi : Toppin 11. Passe décisive : Fournier 7.

Indiana Pacers – Sacramento Kings 109-110

Lors du dernier match, les Indiana Pacers (25-48) ont avoué que Damian Jones avait un rimbalzo, ainsi que le lungo des Kings (26-48) et ont sorti l’erreur du tir de Trey Lyles dans le tap-in della vittoria par je californien. Restant bouchée, dunque, Buddy Hield (25 points, 10/18 au tir) et Tyrese Haliburton (13 points et 15 passes), et de grands anciens partita. Propre à cause d’une erreur dans la finale, d’un lay-up manquant et d’un jeu persan, le favori était le piccola rimonta Kings, juste 109-106 à 1′ de la fin. Décisif, oltre au panier de Jones, en plus de l’essai de la recrue de Davion Mitchell : 25 points et 7 passes.

Indiana: Hield 25 (10/18, 5/8 par jour), Bitadze 20, Taylor/Haliburton 13. Rimbalzi : Brissett 10. Aide : Haliburton 15.

Sacrement: Mitchell 25 (10/15, 2/5 da tre, 3/3 tl), Metu 22, Jones 12. Rimbalzi : Jones 9. Assist : DiVincenzo 8.

Portland Trail Blazers-San Antonio Spurs 96-133

Gli Spurs (29-44) passeggiano contra i rimaneggiati Blazers (27-45) et si avvicinano alla lontana “play-in game” area ora only a gara e mezza. A Portland non c’e’ partita con la squadra malgré l’esplode de livello già nel primo quarto mettendo a referto ben 45 punti. Murray signe 28 points senza nemmeno ornare sul parquet nell’ultima frazione.

Portland : McLemore 23 (4/5, 3/4 da tre, 6/6 tl), Eubanks 20, Hughes, Watford 10. Rimbalzi : Brown III 14. Assist : Eubanks 4.

Saint Antoine: Murray 28 (7/9, 3/5 jour, 5/6 tl), Johnson 26, Vassell, Poeltl 16. Rimbalzi : Collins, Poeltl 9. Passe décisive : Jones 9.

Oklahoma City Thunder-Orlando Magic 118-102

Dopo 10 sconfitte consécutifs i Thunder (21-52) ont finalement renoué avec le succès en envoyant ko i Magic (20-54). Il pense que l’ex français d’Asvel Maledon fera la différence en signant 17 de ses 25 points dans le dernier carré. La squadra di casa piazza a accéléré de manière décisive au troisième quart avec un partage 20-2.

La Ville d’Oklahoma: Maledon 25 (7/9, 2/4 da tre, 5/5 tl), Mann, Roby 21. Rimbalzi : Krejci 11. Passe décisive : Maledon 6.

Orlando : Okeke 19 (1/6, 5/10 da tre, 2/2 tl), Anthony 17, Wagner 15. Rimbalzi : Bamba 10. Passe décisive : Anthony 11.

.

Leave a Comment