MotoGP record velocità Ducati Jorge Martin, le velocità più alte della storia Motomondiale

Au Mugello, Jorge Martin a établi le nouveau record de vitesse du MotoGP, à 363,6 km/h dans le sceau alla Ducati de l’équipe Pramac. Fin dai tempi di Capirossi e Bayliss la rossa bolognaise est l’une des références en termes de puissance pure et de vitesse maximale, assieme alla Honda

Manuele Cecconi

Vraiment, la vitesse pure ne suffit pas pour remporter le titre MotoGP : le bon Loris Capirossi et les autres pilotes Ducati qui, à son apogée ont rencontré son anni Duemila, si Ritrovarono spesso pour « plaider » avec la puissante Desmosedici, une moto capable de Distruggere ogni record alla speed trap ma difficilissima da porre al limit when arrivalvano le curve. Certo è che, when there is 1,141 metri di rettilineo dove poterli scaricare, i cavalli fanno un gran comodo, soprattutto se nel frattempo alche la Desmosedici si è trasformata in a moto trattabile e complete, dismettendo i panni del cavallo pazzo domato alla bell’e meglio de Capirex et Bayliss. C’est à sa propre jauge ultra-chilométrique du Mugello que, lors du Grand Prix d’Italie qui s’est disputé, la Ducati a établi un nouveau record absolu de vitesse, à 363,6 km/h enregistré par Jorge Martin sur la rouge de l’équipe Pramac.

motogp, gli esordi dei 4 tempi

Ce sont des données qui ne sont pas assez impressionnantes en elles-mêmes, si je pensais que nous parlions de 40 km/h (oui, quaranta !) en plus par rapport au record conquis vent’anni fa, sa piste stessa, de Giapponese Toru Ukawa . L’année était 2002, le stade d’esordio delle MotoGP a quattro tempi, la moto RC211V, le cinq cylindres de la maison Honda qui avrebbe a dominé l’ère 990. L’équipe Hrc fece segnare à une punta de 324,5 km/h : une vitesse bien au-dessus de celui de l’ancien 500 à cette époque, maintenant – en 2022 – est parfaitement au sommet de la rue hypersport la plus performante. Ce n’est pas un anneau à grande vitesse ou un lac salato, ma lì, sulla stessa pista, nello stesso punto, prima della San Donato. Meraviglie dell’evoluzione tecnologica.

motogp, duel honda-ducati

Si c’était au début d’un cycle, celui des quatre temps, la marge du millénaire était trop longue. Tempo un paio di stagioni ei nuovi motori fecero un saut impressionnant dans les terminus di cavalleria, rendant delle MotoGP veri e propri most of potenza, apprivoisant la malapena da un’elettronica qui était l’ancre rudimentaire, au moins par gli standard odierni. Je suis venu avec les abbattuti un par un et “mort” de 230, 240, 250 Cv, alla fine dell'”era” 990 qualcuno arriva addirittura a parlare di picchi da 270 cv, aussi évidemment dati ufficiali non ce ne sono. Après la moto la plus performante de cette période en termes de puissance pure, l’autre suddetta Ducati, sembra ci siano l’afortunata Aprilia RS Cube et la già citata Honda, l’infatti nel 2004 a enregistré 343 km/h avec Alex Barros en sella. À ce moment-là, pendant de nombreuses années, le sprinteur le plus élevé sera pratiquement une affaire interne entre Tokyo et Borgo Panigale.

le 800, mais donner une limite

Aussi pour le record du théâtre brésilien est toujours Mugello, l’un des piste in cui, complice il lungo rettifilo et le già elevata velocità di percorrenza della Bucine, s’il touche le point più alte. Tous les circuits dans lesquels le MotoGP s’est réuni pour essayer durement le “velox” se trouvent à Montmelò di Barcellona, ​​​​et à Losail, au Qatar. Ma è presque semper il tracciato toscano la “Bonneville” del Motomondiale, même en 2007 s’il assiste à un gel des primates: la puissance du calano et la vitesse vanno di pari passo. Sono arrivee le nuove 800, il cui compito è – au moins initialement, nelle intentions de FIM e Dorna – proprio quello di fare un pas indietro en termes de performance pure. Cela dure peu de temps, pour la vérité, et infatti già nel 2009, là troisième étape avec la nouvelle cylindrée, Dani Pedrosa soulève au Mugello un impressionnant 349,3 km/h aux commandes de la Honda RC212V ufficiale. Si la volonté était celle de darsi… une regolata, le taglio dei centimetri cubi n’était pas du tout utilisé, et ce n’était pas un cas qu’à partir de 2012 si je revenais à l’amende le litre canonique de cylindrée.

motogp oltre i 350 orari

Honda chiama, Ducati répond : chaque année, en 2014, Andrea Iannone établit le record du Mugello, « économe » avec la Desmosedici 1000 cm3 à une vitesse de 349,6 km/h. Il gusto di raggiungere quota 350 était toglie però Marc Marquez, avec le RC213V, faisant segnare 350,5 km/h en bas au rettilineo di Losail, come all’time ancora si chiama il tracciato del Qatar. A ce moment-là si vous assistez à une escalade authentique, elle se conforme également à une recherche aérodynamique toujours plus raffinée. Ali, winglets et carene étudiés dans le moindre détail consentono di uscire forte dalle courbe et tenere giù l’avantreno en accélération, au profit de la responsabilité du piège à vitesse. De 2015 à 2019, la phase pré-pandémique, ci si migliora en continu, edizione dopo edizione, spostando l’asticella semper più en alto : gli step più importanti li compie anchor la Ducati al Mugello, cousin avec Iannone (354,9 km/h en 2016) et poi avec Dovizioso (356,5 en 2018, 356,7 en 2019).

le motogp et l’objectif 360

Ormai aussi et 360 sono lì, alla portata di manopola destra. En 2020, en raison du Covid-19, le MotoGP n’a pas couru au Qatar, pas au Mugello, et en raison d’appuntamenti topici per i record de velocità : ecco perché alla vigilia della gara inaugurale nel 2021, a Doha, s’il y a un occhio di Riguardo par la tabella delle top speed. Ci si aspettano surprise, che infatti arrivano già nelle prouver liberare. Johann Zarco, qui entame sa deuxième année à bord de la Ducati de l’équipe Pramac, a démoli le mur fatidique à 362,4 km/h, une imposition arrogante pour semer presque l’autre Desmosedici dell’ufficiale Jack Miller (357,6) et le compagno di squadra Jorge Martin (358,8). Au Mugello, Zarco réplique avec une vitesse de 360 ​​km/h, s’il engage beaucoup aussi bien que la KTM, grâce à toute la puissance de son V4, il permet à Brad Binder de donner l’ancienne avance stable à Lusail de son collègue français .

le dossier de martin

Nessuna novità fin a… ieri, quand au Mugello Jorge Martin è riuscito a strappare al compagno di box il titolo di pilota più veloce del Motomondiale. La chose anglaise, le protagoniste d’un gara opaque qui l’a vu chiudere la corsa en 13esima posizione, s’il tolère la soddisfazione di toccare i 363,6 km/h, actuellement la vitesse la plus élevée d’un MotoGP. Au cours du Grand Prix d’Italie, d’autres pilotes ont été invités à entrer dans le top 10 di tutti i tempi : Enea Bastianini, qui en Q2 avait raggiunto i 360 km/h, et Darryn Bynder, qui a eu une petite surprise sur la place la Yamaha M1 de l’équipe WithU Rnf alla nona piazza di questa speciale se classe de tous les temps. Cela ormai, nei first ten posti, conta exclusivement dati rilevati negli ultimi due anni, autre témoignage dei passi avanti que MotoGP a compiuto nelle ultimissime stagioni. Otto di questi occupati da Ducati, che dopo ven’anni di quattro tempi si conferma il maisimo riferimento in quanto a velocità maxima.

motogp, la vitesse plus alte nella storia

Ecco i ten primati di velocità nella top class

  1. Jorge Martin – Ducati – GP du Mugello 2022 – 363,6 km/h
  2. Johann Zarco – Ducati – FP4, Qatar 2021 – 362,4 km/h
  3. Brad Binder – Ktm – FP3, Mugello 2021 – 362.4km/h
  4. Johann Zarco – Ducati – Q2, Mugello 2021 – 360km/h
  5. Enea Bastianini – Ducati – Q2, Mugello 2022 – 360 km/h
  6. Jorge Martin – Ducati – Q1, Qatar 2021 – 358,8 km/h
  7. Enea Bastianini – Ducati – Q1, Mugello 2021 – 358,8 km/h
  8. Jack Miller – Ducati – Q2, Mugello 2021 – 358,8 km/h
  9. Darryn Binder – Yamaha – GP du Mugello 2022 – 358,8 km/h
  10. Johann Zarco – Ducati – échauffement, Mugello 2021 – 358,8 km/h



Leave a Comment