Mkhitaryan all’Inter: c’è l’intesa, ma la Roma può rilanciare

Le milieu de terrain arménien de la scène a discuté de l’intensité avec les Nerazzurri : c’è fiducia, ma ci sono ancora i marginali per a giallorossa dispute. Si vous décidez en peu de temps

Henrikh Mkhitaryan vit toute la gamme des émotions : le délire du malheur qu’il a subi lors de la finale de la Conférence sul più bello, la joie du trophée du porteur même, la stupeur de la marée gialla e rossa autour de Pullman Son cui ballava ieri , ma pure l’attesa per la nuova vita che potrebbe iniziare lontano dalla Capitale. L’armeno 33enne è vicino a diventare il perfetto paramètre zéro su cui l’Inter affonderà i denti dans ce marché d’été: il est talentueux, bien informé, habitué à naviguer dans tutti i mari europei. E, soprattutto, è gratis, détail décisif dans cette phase historique. Pas la seule fois après sa victoire, certaine : le piatto più prelibato reste à jamais Paulo Dybala, le but numéro 1 pour le risque contre le scudettato Diavolo. Mkhitarayan non avrebbe forse lo stesso sapore per i tifosi nerazzurri a caccia di rivincita, ma sazierebbe comunque gli appetiti iniziali di Inzaghi. Pour cette raison, son milieu de terrain de Mourinho et Nerazzurri n’a pas pu passer vite et vite, profitant de la difficulté de l’armeno à trouver un accord définitif sur son nouveau nom : le 33e ex United et Arsenal quittera le contrat pour 3,5 millions supplémentaires. aux infos le 30 juin Nelle settimane scorse à Trigoria tutto è scivolato avanti, basé sur la décision de Friedkin de reporter la décision de sa nouvelle arrivée à l’étape finale.

Palla à Micky

L’Inter sì è quindi infilata nel giusto temporal intervale e, di fatto, ha trovato un’intesa che accontenta le pretese del giocatore : si ragiona attorno ai quattro milioni per due stagioni, con bonus abbastanza facili che potrebbero pure far lievitare più su lo traitement. La palla passe adesso à Mkhitaryan, seul arbitre de son destin. Fino a ieri pareva davvero vicino a dire l’ultimo, définitif oui all’attivissimo duo di mercato nerazzurro : l’a.d. Beppe Marotta et Piero Ausilio ont, infatti, tenuto et contatti avec Rafaela Pimenta, l’avvocatessa qui a héréditaire l’empire de Mino Raiola et qui a proposé l’armeno en temps voulu. Je sais que le oui de Henrikh, mais, il n’est pas ancré de manière définitive et parce que, au fond, il est ancré par les marges par une offensive romaniste. Vuoi par l’enthousiasme du succès européen, vuoi par le pressing de Mourinho qui le considère hautement stratégique, et giallorossi sarebbero bientôt à un sforzo in più. A chiffre similaire, une biennale rapporte 4 nets compressifs de bonus. Sois le mossa du club giallorosso sia stata tardiva, lo si capirà in tempi piuttosto rapidi. Insomma, nous allons bientôt quella di mercoledì à Tirana sarà stata la dernière partita de Mkhitaryan avec le maillot giallorossa.

Quanti ruoli

Nonostante ci sia semper il rischio che l’armeno change d’idée, soprattutto ieri in casa nerazzurra è cresciuta la fiducia sul fine. Pour la possibilité de jouer la Ligue des champions, cela guidera la décision, mais il y a aussi une valeur pour le projet tactique qu’Inzaghi gli ritaglierebbe addosso. Dit Mkhitaryan s’il a longuement discuté sur le sommet de mardi au siège de Viale della Liberazione e Tutti, le président Zhang l’a compris, ils ont convenu de l’importance de cette opportunité pour l’avenir. Dans la dernière étape de la médiane de Simone est stata, infatti, spremuta oltre ogni limite, anzi proprio l’assenza di riserve all’altezza dans le casting a inciso sulla Dolorosissima beffa scudetto. Pour cette raison, l’entraîneur pense à un milieu de terrain aux quatre titres authentiques et riches: il l’arme numériquement par le poste de Vidal, mais au moins en partenariat, il garantit une performance bien supérieure. Più nel dettaglio, il giallorosso potrebbe occupare tutte le caselle della median, perfino quelle a cui è meno abituato. Mou con lui flirtava peu à l’époque de Manchester United, mais Rome a été messo nella prima linea dei pretoriani au point de schierarlo addirittura comme regista à certaines occasions : oui, à Nerazzurro j’ai donné Brozovic c’è stato quasi semper il vuoto.

Je soupçonne

“Micki”, però, potrebbe occupare con più facilità il posto delle mezzali : quello di Nicolò Barella sul centrodestra ma, soprattutto, quelello di Hakan Calhanoglu dall’altro lato. Sarebbe un Arménien qui allume le poste d’un (compagnon) Turc, une façon piccolo de vaincre la ferite della storia : tra i due popoli non scorre buon sangue da oltre un secolo, pour séparer un milione e mezzo di morti. All’occorrenza, poi, lo si potrebbe pur avvicinare alle punta per fare il lavoro che (a tratti) quest’anno ha tentato Correa : le carriera dit che sa galleggiare tra i due reparti e infilarsi per il shot. Bien sûr, chaque fois que la prochaine décision sera prise, l’arme montrera qu’il vaut la peine d’ancrer le calcium du haut fascia et de la paix pour le dernier bon jour de salut: non giocava dal le 28 avril, à partir de la demi-finale avec Leicester, en raison à un deuxième degré de blessure au flessore della coscia destra e aveva accelerato pur di esserci à Tirana. Évidemment troppo, vu le nouveau malheur. Qualche a ridiculisé son Wikipedia a già dichiarato «calciatore dell’Inter», mais maintenant Mikhitaryan n’est qu’un talent suspect en raison du détournement de pianeti. È molto vicino al nerazzurro, ma non troppo lontano dal giallorosso.

.

Leave a Comment