Liga: il Real Madrid di Ancelotti campione di Spagna

Battendo l’Espanyol 4-0, et Blancos a arithmétiquement conquis la Ligue à 4 giornate dalla fine. Cousin technique de Carletto dans l’histoire de la victoire de l’un des 5 plus importants champions d’Europe

De notre correspondant Filippo Maria Ricci

@filippomricci

Re Carlo V, couronné à Madrid le 30 avril 2022. Seul vainqueur avec 3 champions en effectif divers, Carlo Ancelotti da Reggiolo, 63 ans, a vendu son cousin technique capable de remporter le championnat dans les 5 grands footballeurs nazis du continent. Le 2 mai 2004, Carlo Ancelotti a conquis son premier titre national, avec Milan.

Oggi, bientôt 18 ans, est arrivé à 5. Un pour l’ensemble des qualifications qu’il a réalisées : il l’a fait pour l’Italie et l’Angleterre avec Chelsea en 2010, pour la France avec le Psg en 2013, pour l’Allemagne avec le Bayern en 2017, et in fine la Spagna col Madrid lors de la deuxième tentative. Tutte grandi squadre sì, che però ti devono chiamare. Et Carlo en Europe est considéré comme le plus, da più di 10 anni.

4-0

Il Madrid oggi a battu 4-0 l’Espanyol et a conquis sa 35e Ligue. Il a dominé, avec 4 ans d’avance, ce que les Blancs n’avaient pas fait en 1990. Appena 3 el sconfitte, Barcelone avec l’Espanyol en octobre, Getafe il 2 gennaio, et il 4-0 col Barça al Bernabeu le 20 mars scorso. Domenica ensuite dans le derby au Metropolitano l’Atletico farà il “corridor” ai campioni. Tout d’abord, mercoledì, Ancelotti fermera pour remporter sa cinquième finale de Ligue des champions : Manchester City de Guardiola arrive au Bernabeu.

chiffre d’affaires massiccio

Avec Militao squalificato et Alaba acciaccato, Carlo a duré en panchine aussi Benzema, Vinicius, Carvajal, Mendy et Kroos, spazio alle seconde linee e schierando une improvvisata différente avec Lucas Vazquez, Casemiro, Vallejo et Marcelo. Il pensiero alla partita col City est giustificato ed évident. E non guastato la festa. Dopo il calcium d’inizio di Rafa Nadal, avec Ferrero et Alcaraz dans la tribune ad applaudre, à la minute 7 il Bernabeu, au consueto ricordo di Juanito, s’est porté volontaire pour ajouter un pensiero également par Cristiano Ronaldo à la mémoire du jumeau piccolo scomparso due septimane fa.

Sur le terrain non c’è stata storia : bâton de Mariano di testa, servi par Casemiro son angolo de Rodrygo (13′) et doppietta di Rodrygo prima dell’intervallo, à 33′ et 43′. Dans le premier but, le giovane brésilien de retour de sinistra a échangé avec le capitaine et célébré Marcelo (arrivé à 24 titoli, plus de tutti nella storia della Casa Blanca, il compianto Gento raggiunto e superato in questo ’21-22) et Diego Lopez a battu avec une diagonale sul palo lontano. Dans le second, il a reçu la position similaire que Mariano a rubato palla à Yangel Herrera nei pressi dell’area. Rodrygo a marqué un but dans toute la Ligue et 3 en Champions… il a pareggiato i conti.

but, changement et ironie

Nella ripresa dopo 10 ‘Camavinga et Modric ont rubato palla nella loro trequarti e il francese a cavalcato fino all’area avversaria dove a scaricato per Asensio: décisive diagonale vincente e 3-0 par il 10° but en Liga. Ancelotti a fatto entrer Benzema, Kroos et Isco togliendo Mariano, Modric et Casemiro, avec Camavinga arretrato in difesa (et quindi remplaçant dal joueur débutant de l’académie Mario Gila). E poi l’ironia dei cori dei tifosi : “Cholo resta” dédié à l’entraîneur des uscenti campioni, et “Laporta continua a sognare”.

Benzema est arrivé à 601 avec Madrid, en fer, sixième poste du classement du club. A la 71′ il offre à Isco le quatrième but, annulé par le Var pour le fuorigioco de Rodrygo, et 10 minutes après le service de Vinicius il inscrit son 26e but en championnat et le 42e en 42 matchs de saison. È la stagione di Benzemagic, guide to Madrid di Carlo V, l’allenatore più Europeo della storia.

La première parole de Carlo V

“C’est spécial qui est l’Allenator du Real Madrid. Ancora non ci posso credere. Il Real ha qualcosa di speciale, il peso della maglia, not è solo per i giocatori. C’è tan emozione. Abbiamo raccolto una sfida. La estagione è Stata spettacolare. Devo ringraziare i giocatori per il loro lavoro e il loro atteggiamento. Il futuro? Ho un contractal final 2024”. Ce fut la première parole de Carlo Ancelotti à remporter la victoire mathématique de la Ligue. Oggi il tecnico di Reggiolo a également établi un record prestigieux, battant le premier à remporter le scudetto dans 5 grands champions européens : “Tutto questo mi riempie d’orgoglio, mi piace quello che facto e posso dire di esserne fiero. Voglio continuera à gagner Titoli avec le Real Madrid”. La scène n’est pas finita per il Real, anzi. Carletto, però, sa che adesso bisogna Je ne penserai qu’à godersi ce moment : “Festeggiare fa bene dal point of view mentale. Siamo professionisti. Stasera festeggiamo tutti insieme, domani ci alleniamo e mercoledì abbiamo un’altra parteita important”.

.

Leave a Comment