La siccità si aggrava, verso i razionamenti dell’acqua – Cronaca

Passano i giorni, non piove e l’emergenza siccità si aggrava. La région de Valutano a la possibilité d’une ordonnance par je vais raisonner l’eau al Nord, comme le détournement de la météo de la piscine et l’utilisation de l’eau per i soli fabbisogni primari. Nell’attesa che si dichiari la estato d’emergenza, che il Governo è intenzionato to grant and quà à ser but non per interventi strutturali ma a far avere i ristori alle aziende agricole che rischiano dire perdre une partie visible du raccolto ea mettere a disposizione le Risorse necessarie per loin intervenir le autobotti laddove si dovessero seccare i rubinetti, l’Autorità di bacino del Po a dit, in proprio, l’allarme rosso: la situation du grand incendie est infatti allo stato di emergency più grave, probablement da quand je n’ai pas de mémoire.

Dall’esecutivo arrive le rassicurazione del sottosegretario alla Salute Andréa Costa: “Credo ci siano le condizioni per arrivare a dichiarare lo état d’urgence“, a déclaré SkyTG24. Le sous-secrétaire a noté que “l’inquiétude de la Région est justifiée et le Gouvernement partagera avec la Région un cheminement vers la prison et l’entretien de notre territoire”.

Fiume Po à secca en Lombardie

Même si le gouvernement bouge: le Palazzo Chigi est la première confrontation entre le département technique du ministère et les progrès de la journée, a assisté le ministre de la Politiche Agricole Stefano Patuanelli, qui mettra à jour la vie politique. “La situation est délicate” ammette le titre de Mipaaf. Sur le sujet s’il a également occupé la Conférence de la Région qu’en due riunioni, une nuit avec le capo della Protezione Civile Fabrizio Curcio, a avancé le richieste : scontata quella dello estato d’emergenza, alla quale con ogni probabilità dovrebbe a risposta positivare arrivare . Dalle Regioni arrivera même la richiesta della mesa a disposizione dei fondi del Pnrr por la realizzazione di nuovi invasi. Possible même si je te parle Table commune di ordinanze per prevente lo spreco d’acqua, avec raisonnement et l’indication de privilégier l’utilisation de l’eau per i fabbisogni primari. Cosa che, dans presque moltissimi, i Comuni hanno già fatto in via autonomie. Su tavolo ache l’ipotesi de un prelievo semper più massiccio dai laghi, ma servir un accord politique et un’intesa avec imanageri degli invasi idroelettrici, magari prévoyant également per loro i ristori.

In the riunione dell’Autorità di Bacino del Po (diventata ormai periodica e già aggiornata al 29 giugno) per co-involgere nelle decisioni Regioni, mondo agricolo, autorità di bonifica, aziende elettriche e multiutility che si occupano di far arrivare l’aqua nelle cas, si è, pour le moment, raggiunta a soluzione di compromisso: ne suspendez pas l’irrigation du champ, ma ridurre i prelievi de 20%. C’è infatti un groviglio de problème économique et environnemental qui se complique, inévitablement, l’un avec l’autre : le port du Pô est un minimi storici, si vous voyez un nœud ad occhio et avec les misurazioni della portata : un Pontelagoscuro, nei pressi di Ferrara, è arrivato a 180 metri cubi al secondo, manger un fiumiciattolo.

Questo fa si che il temutissimo coin salin avance : il y a moins d’eau dans la dernière partie du fiume, mais la mer est agressive et risible, rendant l’eau du fiume inutilisable en raison de l’irrigation perché è salata, créant également de nombreux autres problèmes pour l’écosystème. Je suis arrivé à 21 km du foce et potrebbe j’avancerai plus loin. L’irrigation continue grazie al prelievo dai laghi del nord.

“Giunti a questi livelli – dit le secrétaire de l’Autorità di Bacino Meuccio Berselli – cette décision porte avec la marge de critique et le traguardo è minimiser les dommages autant que possible dans l’attesa di potenziali intégration amministrative dei territori e organi di governmento”. Du point de vue de l’approvvigionamento dell’aqua potabile l’attenzione è altissima y si è prompt all’intervento con el autobotti: in this moment, l’emergenza più grande riguarda il Piemonte dove l’alerta riguarda 145 Comuni soprattutto nel Novarese e nell’Ossolano e dove il livello del lago Maggiore è sceso di un metro negli ultimi 3 giorni.

Il Piemonte est parti dans le Val d’Aoste, mais il a décidé que la situation est telle qu’il ne peut pas le permettre. Problemi si profilano aussi nella Bergamasca e nell’Appennino parmense. Attenzione altissima également dans la région du Delta del Po: la protection civile a eu un sui potabilizzatori ricognizione de Acque Venete e Romagna Acque que servono le utenze de environ 7-800 mille personnes. L’Emilia Romagna dalle prossime ore sera dans l’état de Calamità dans le Latium, le président de la Regione Nicola Zingaretti définit la situation de la province de Rome comme « grave », annonçant la procédure actuelle pour mercredi : il consentira à adopter la première mesure et invitera et sindaci je contiendrai la consommation d’eau. Dans tous les cas, toutes les ricettes individuelles sont des solutions tamponnées ou inefficaces ou respiratoires de très longue durée : la seule à atténuer immédiatement une partie du soulagement sera la pioggia. Che però, étant alle previsioni, car il a été emprisonné mestamente atto il tavolo dell’osservatorio sulla crisi idrica, il n’est pas prévu qu’il arrive bientôt. Anzi per i prossimi giorni continuera le bouillon, ce qui complique encore la situation de siccità, otre pour augmenter considérablement les consommations d’énergie, la cui production hydroélectrique est, évidemment, ai minimi termini.

Leave a Comment