“La Formula 1 ha bisogno di più eroi”

Le président et directeur de Formula One Group a parlé de l’étape al via, tra mercato en espansione e nuove sfide : « Vogliamo più piloti e team en tiempo di vincere. Et nous changerons notre langue pour un nouveau public, ma senza snaturarci »

mario salvini

18 mars

– cerf-volant

Le grand patron parla della sua Formula 1 che part oggi. Stefano Domenicali fait le point, avec le soddisfazione évident qui dérive du bas avec cui si è chiusa la estagione da cui arriviamo. Il donne un boom d’intérêt comme non s’il avait été davantage vu généré par la surprise mondiale au dernier tour d’Abu Dhabi. “Oggi si ça démarre, c’est un point de départ, on commence vraiment à voir comment on en est au menu”. Démarrer une Formule 1 qui entre dans une nouvelle ère, avec une nouvelle réglementation, la voiture ad effetto suolo, la gomme da 18″. “Il notre objectif est que nous avons découvert l’équipe compétitive, sur les pilotes dus dans la vie”. A l’image d’un championnat de la santé, qui suscite un intérêt croissant “aussi à travers une dynamique de personnalisme”. Venez raconter la rivalité : Lewis Hamilton contre Max Verstappen, Toto Wolff contre Christian Horner, sono demain. Et chissà quante altre potranno creasene se altri team saranno in degree di mettersi in competition with Mercedes e Red Bull.

PLAFOND BUDGÉTAIRE SUL

« Quand on parle de budget cap, le premier enjeu est celui du contrôle, un contrôle qui donne de la crédibilité au système : c’est da realizzare in fretta. Autres réglementations techniques, nous vérifierons qu’elles ne vérifient pas les phénomènes d’ingénierie financière que portino ad aggrirare i limite. Eh bien, il est vrai qu’il existe des variables non préventives, comme l’inflation et le thème de la charge de transport, alors si c’est le cas, levez-vous dans ce dernier settimane. Quindi je prévois que soprattutto sa quête’ultimo aspetto ci sarà da confrontarsi”.

VENEZ COMMUNIQUER LE F.1

Le président et administrateur délégué du Formula One Group est conscient que son organisation s’efforce d’accroître sa base dans le monde. « Notre stratégie est inclusive. Donnez un côté dobbiamo rispettare i tifosi che seguono da semper, da when sono nati. Ma dobbiamo anche capire se quel linguaggio rischia diventare non interessante per altri tifosi ».

SPRINT DE SULLA GARA

Cette année également, à partir de 2021, dans certains GP, la course de sprint est prévue, à la différence que les statistiques donneront le meilleur temps pour se qualifier pour la pole position. À l’origine, il a été planté dans l’état de sarebbero dès que possible, donc si je décidais d’en faire trois, venez l’année scorso. De Stavolta saranno à Imola, Zeltweg et Interlagos. « Le sprint gara est une risposta tactique. Nous avons reçu tellement de commentaires que nous ne prévoyons pas comment le modifier. Anche per capire se oltre a farne di più, magari come also modalità ».

VOTRE NETFLIX

Héritage du thème dell’allargamento del bacino di appassionati c’è la série sur Netflix. Alla quale però Verstappen non intentione collaborare. “Che Netflix a ouvert un effet inclusif è fuori di dubbio. È un train eccezionale. È da capire se la dramatizzazione della narrative può partie d’un voyage pour accéder à l’intérêt, dans ce sens du fils de la peur qui vanno ridefiniti. Si un pilote rifiuta la participation, parce qu’il n’est pas présenté pour venir vuole ne parliamo de manière constructive. ‘Dicci come vuoi essere presenteto, troviamo la maniera’. Già in questi giorni i responsabili Netflix stanno find le squadre. C’est une question de culture et de langue. J’entrerai en contact avec le marché Usa devi parlare quel linguaggio, dobbiamo riadattarci. Il che non signifie stravolgerci, évidemment ».

GP SUI EN ITALIE

Aussi quest’anno avremo due appuntamenti in Italia: Imola il 24 aprile, Monza l’11 setembre. « Non lo dico da italiano : l’Italie a représenté un sens important et continuera à le faire. Imola et Monza devono stimolarsi a vicenda per farsi vaudront dans un concours dans lequel la tradition n’est pas plus suffisante. Je vois que le président de l’Aci, et le président d’Emila Romagna et Lombardia, le président du conseil qui a été à la tête de la Formule 1 est celui qui a son investire bisogna. C’est un élément de formation pour l’entreprise ».

DIRECTION GARA E SQUADRE

En 2021, à l’issue du dernier cinq, la dramatique tournée d’Abu Dhabi, l’invasion de l’équipe principale (et de tout ingénieur) avec la direction de Gara a tenuto. Le continue comunicazioni, richieste, intimidazioni mascherate. “Da quest’anno verrà limitata. È un’opportunità di migliorare. Le organizzazioni sportive, come tutti, che non prendono s punto dagli episodi accaduti per migliorarsi non compiono il loro dovere. Nous l’avons voulu parce que c’était une question de crédibilité à laquelle nous tenions beaucoup. Et notre crédibilité passe par la crédibilité de nos organes ».

I TEMPI CAMBIANO

C’est presque une question philosophique : une essence en effet toujours pressante, en Formule 1. « J’ai l’impression que l’essence de la tradition coexiste de loin avec la vitesse à laquelle elle change. Ed è justo che sia così. La recherche de Nella sur cet équilibre a été impliquée dans la vie personnelle. Aucun voglio ne nie l’entrée gli che arrivano da tanti ambiti, business, tecnologia. Et au temps stesso per molti è fondamental je maintiendrai une continuità col passato ».

ÉQUIPE NUOVI ?

“Ad oggi abbiamo ricevuto molte richieste di entrare”, a rivelato Domenicali. “Diciamo più di una e meno di otto… C’è chi è plus esplicito nel far sapere che vorrebbe entrare (il referimento è al team degli Andretti, ndr) e chi lo fa in silence. Il est également vrai que le nombre d’oggi n’est pas un facteur limitant pour le spettacolo. Je ne pensais pas augmenter le nombre d’équipes et de voitures en piste, à moins d’essayer de faire quelque chose d’important. Vorrei essere più focalizzato sul rendere plus compétitif le squadre che ci sono già ».

LA F.1 TIFA FERRARI ?

Molti pensait que le changement de couronne abbia giovato alla F.1, que la victoire de Verstappen dopo il long domain of Hamilton sia estato a bene per ravvivare lo spettacolo. Allo stesso dunque è da imaginer que F.1 speri dans une Ferrari di new vincente. “La F1 est tifa pour un championnat très compétitif. C’est super que j’apprécie aggiunto qui ose une Ferrari forte sarebbe alto. Je signale dicono che lo sarà, vedremo ».

MERCATI USA ET EXTRÊME ORIENTALE

Sia gli Stati Uniti che il mercato far east sono importanti. Negli Stati Uniti pas s’il était plus vu tant d’intérêt: sarebbe sbagliato non sfruttare l’opportunità En Extrême-Orient, nous regardons Guanyu Zhou, il pilota cinese dell’Alfa-Romeo, possa attirare anchor più attenzione. Al di là della Ferrari sono i piloti, avec le perroquet faccia che fanno crescere l’interesse. La Cina est un marché potentiellement gigantesque. Al di là di Shanghai abbiamo richieste per GP also in altre città della Cina ».

DUE DIRECTEUR

Come si sa il épilogue controversé de 2021 a porté all’allontanamento du direttore di gara Michael Masi. Remplacé par une copie du réalisateur qui alternait entre le portugais Eduardo Freitas et le tedesco Niels Wittich. Col suspetto che possa diventare ancora più difficile avere uniformità di giudizio. « Dobbiamo avere fiducia nel loro lavoro. Per noi l’uniformità di giudizio è legata al tema della credibilità ».

I PERSONAGGI, MAX E LEWIS

Verstappen a porté une dimension quantitative pacifique : qui à Bahreïn est centinaia di tifosi venuti solo lui. Zandvoort è già vendu par tre anni. Spa è già épuisé. La valeur de la télévision directe dans ce domaine est quintuple. Hamilton a porté une rose de peur et de valeur qui ne va pas à la F1. Certainement : pour tous ceux qui sont importants, mais au moins, noi dobbiamo solo cercare di fare in a non-diventino politici mode. Poi, che alcuni piloti siano dans le monde de la mode est un di più, une nouveauté. La manière différente de présenter le F.1 a fatto sì che si parli di F.1 in ambiti in cui non lo si faceva mai ».

SOLIDARITÉ

Quest’anno non ci sarà più un momento social, diciamo così, como es l’anno scorso « We race as One » en faveur de l’inclusion. “Faremo operazioni plus concret. Dans ce GP, par exemple, nous avons ouvert un ragazzi moins fortuné et qualifié pour ouvrir un programme spécial. Siamo passati dal momento dell’immagine ad atti concreti. Domenica vedrete qualcosa… nous encouragerons tout le monde à contribuer pour une bonne cause ».

SENZA ITALIEN

Le remplacement d’Antonio Giovinazzi avec Zhou dans Alfa rimette l’Italia fuori dalla Formula 1. Domenicali per force di ruolo doit garder la chose più dall’alto. “Mah, io più che mettere due GP in Italia non posso fare…”, a scherzato. “Je vois un championnat de F3 avec autant de machines. Je crois que dans 4 ou 5 ans chacun d’entre nous le verra ».

DONNE E F.1

« Mon souhait est que ci siano semper più donne. Al di là dell’attenzione per le W Series. Quello di cui dobbiamo preoccuparci è che non ci siano limitazioni. L’obiettivo è che non ci siano barriere. Ma dobbiamo accepte également casomai l’idée que le donne preferiscano fare altri sport”.



Leave a Comment