Juve-Inter, Locatelli-Brozovic e gli altri: i migliori, secondo l’algoritmo

Gli indispensabili del derby d’Italia, secondo in numeri: tra i giocatori chiave di Allegri e Inzaghi svettano Dybala e Barella. Avec une surprise : la valeur de Sanchez

L. Bianchin – V. D’Angelo

Le scorte di honeye sono esaurite. Max Allegri, cousin de la Juve-Villarreal, a déclaré que la Ligue des champions est venue il miel : attira. Tutti per giocarla a surmonté des problèmes physiques, des récidives, des malheurs altrimenti invincibili (et même si je ne suis pas à 100%, si j’ai commencé avec les motivations). Les truies Juve-Inter avere lo stesso potere. Brozovic, De Vrij et Bonucci, et trois de la compagnie du polpaccio, sono guariti insieme : plus ou moins ce malheur et ce moment pour la récupération. Et ancre: Chiellini, altro fedelissimo del polpaccio, sta quasi bien, tandis que Locatelli pendant la sosta a vaincu le Covid e Cuadrado, addirittura, è tornato à l’avance d’Amérique du Sud. Je suis nomi lourd.

Placer, jouer et dribbler

Wallabies, une société qui analyse le calcium avec l’intelligence artificielle, pour le Derby d’Italia a calcolato quali sono i calciatori davvero indispensabili per Allegri e Inzaghi, quelli di cui Juve e Inter non possono fare a less. Le premier nom dans la liste d’Allegri est Juan Cuadrado, qui sera également loin du picchi del passato ma reste l’un des principaux créateurs de gioco della Juve – un jeu délocalisé en fascia – et l’un des rares juventini qui saute l ‘uomo. Venez en raison de calcium en un. Et infatti, a-t-il créé le plus beau but face à Villarreal ? Louis. Chi è il migliore della Juve nei cross? Louis. Esserci ou non esserci, questa è la difference: il piano partita di Allegri e Inzaghi comencia da lui.

Dybala crée per tutti

Dybala, dans sa classifica degli indispensabili, est secondaire et un peu stupide, car la Juve a un scelto di farne de moins. Certo, le gardant partite si capisce : conditions de Paulo, qualche volta en négatif, spesso en positif. Passare inosservato, mai. L’algorithme, qui pèse chaque touche de balle et calcule de combien tout le temps augmente la possibilité de signer, dit que ce n’est pas comme si Dybala créait la balle au pied. Il est le seul attaquant du top 3, mis en évidence par le numéro d’Alexis Sanchez, numéro 1 de l’Inter par verticalisation. La question sera capire comme ce Paulo, du physique et de la tête. Due anni fa, c’était en mars, s’il se sentait amato et décidait d’un Juve-Inter da scudetto.

Locatelli terza fonte di gioco

Carré, Dybala, Locatelli. Crazy est la troisième fontaine de magie, plus utile par quantità che par qualità : un distributeur automatique de passaggi. La giuria con lui è ancre riunita – può guider un grand? – mais, dans une Juve qui, avec les milieux de terrain, n’est pas presque pericolosa, Locatelli est une référence à trequarti et verticalizza per la punta. Piuttosto, dubbio : Allegri reviendra à farlo giocare avec Arthur ? Aussi qui si fa la partita (et Danilo, che in mezzo torna giovane, è bientôt donner an’alternativa).

Brozovic le chef d’Inzaghi

Et l’Inter ? Prima certezza : il y a un’Inter avec Brozovic et un senza. Le Croate est le véritable irremplaçable par Inzaghi, qui n’a pas de milieux de terrain similaires. L’Inter senza di lui n’est même pas arrivé depuis 90 minutes et il s’agit d’un couple avec Toro et la Fiorentina. Marcelo est un catalyseur pour palloni, une pièce moderne qui abbina qualità e quantità: è l’uomo che gioca più palloni e corre di più, la seule quand Spalletti l’a réinventé regista. Brozo porte géométrie et personalità nell’uscita dal basso, organise la pression dans la récupération palla. Respecter le passato va moins au coup ma, il est emprisonné à uomo, è brave to schiacciarsi sulla linea dei difensori por sfuggire alla marcatura o aprire il buco in mezzo.

Barella corsa ma anche tocco

Et dans cette bouche épaisse si Barella infilas, le più insostituibile per i numeri : Nicolò è equilibratore e mezzala d’assalto. Cagliari a fait l’éloge de grinta e générosité, all’Inter a messo in vetrina aussi la qualità nel tocco e gli inserimenti. Il calo dell’Inter est directement proportionnel à tous les services de Barella, arrivant en mars presque svuotato di energie. Nicolò al meglio infatti è contrasti e raddoppi, ma pure uomo assist: in stagione, già 9 passaggi vincenti.

Dumfries, passe décisive et but

Ultimo ma non per condizione, Denzel Dumfries. Son entrée dans l’avion de l’Inter est constamment lente. I problemi di lingua sono stati superati grazie all’amico De Vrij, ma la crescita tattica è figlia della voglia di crescere e migliorare di Denzel. All’andata est le protagoniste négatif, avec la faute de la rigueur naïve dans le match, plus que celle d’oggi est un nouveau giocatore, dévastateur quand il peut accélérer, qui a inclus la passe décisive dans le répertoire et est un joker dans la zone d’avversaria . Il segnato but alla Fiorentina spiega tutto.

.

Leave a Comment