in Francia vince la Mercedes

Le deuxième sprint sur l’étape du tracciato français de Magny-Cours couronne la Mercedes-Amg numéro 89 de Marciello. Il nove volte iridato nel Motomondiale chiude 11°. Valentino Rossi : “L’objectif était la fin de la première décennie”

Julien Masperi

– cerf-volant

Si la troisième manche du championnat GT World Challenge Europe se termine sur la piste française de Magny-Cours, dove domenica 15 maggio si è corsa gara-2. Vittoria della Mercedes-Amg numéro 89 (Akkodis) a donné un Raffaele Marciello superlatif en coppia avec Timor Boguslavskiy, davanti alla vettura “gemella” numéro 88 de Gotz-Pla, staccata di oltre 13 secondes. La copie Valentino Rossi-Frederic Vervisch de son Audi R8 (Wrt) est onzième sur le drapeau scacchi, à 50 secondes des vincitori. Cinquième absolue et prime de la classe Silver Cup, la Ferrari 488 numéro 53 (AF Corse) de De Pauw-Jean.

QUALIFIER 2

Pista asciutta e sole estivo di prima mattina lors du passage des Qualifiche 2. L’Audi 46 esce per prima Vervisch, qui la qualifiera 10e. Première battute l’expert Vanthoor perd le contrôle de son Audi numéro 32 (Wrt) dans la courbe du Nurburgring (virage 7) et sbatte control le protezioni. Regime di bandiera rossa, avec la vettura du pilote belge qui risque de ritornare ai box. Negli ultimi minuti della sessione arrivano i tempi di ferimento: Raffaele Marciello sulla Mercedes-Amg numéro 89 (Akkodis) en trois tours lanciati passa da 1’35”990 a 1’35”444, che risulta (l’inprendibile) tempo J’ai donné la différence que la pole position en valait la peine. Deuxième était l’autre Mercedes de l’équipe intermédiaire, la 88, avec Maxi Gotz (+0”258), troisième était l’Audi R8 numéro 25 (Sainteloc) de Patric Niedershauser (+0”355). En quatrième position brille la très rapide McLaren 720 S numéro 188 (Garage 59), inscrite en classe Pro-Am Cup, avec Dean MacDonald. Dans le Top-10 se trouve la septième Ferrari 488 numéro 53 (AF Corse, Silver Cup) avec Ulysse De Pauw ; ottava l’Audi de Vanthoor; neuvième Porsche numéro 56 avec Klaus Bachler (Dinamic), dixième comme l’anticipe Audi di Vervisch, partenaire de Valentino Rossi, avec un temps de 1’36”349.

GARA 2, LA CRONACA

Ciel serein et piste asciutta dans gara-2, al via un metà pomeriggio. Partie de la pole position – partie lanciata – la Mercedes-Amg di Raffaele Marciello; Vervisch sull’Audi R8 numéro 46 partage avec Valentino Rossi scatta dixième. Sorpassi et tant de bagarre sans dai primi chilometri. L’un des pilotes les plus esperti du championnat, Vanthoor, qui a fait démarrer son Audi R8 de l’équipe Wrt pour la première fois, a été long au premier virage et a perdu la neuvième position. Marciello maintient le leadership dans la première salle de la journée, mais depuis son propre relais, il a été staccato pendant les 8 dernières secondes à l’Audi numéro 33 de Mies, qui est toujours le dernier, qui est en finale alors qu’il est deuxième . 10” de pénalité, terminant quatrième). Vervisch stationné en neuvième position dans la prime battute a donné la McLaren numéro 111 de Klien (la vitesse de la pointe de la pointe dépassait les anglaises sur la piste française). Intorno alla mezz’ora si apre la finestra per i pit-stop obbligatori. Vervisch se trouve dans une autre position durant le “sedile” à Valentino Rossi, qui se trouve sur la piste 16e. Il a fait son propre relais avec le leader, Raffaele Marciello (son meilleur temps au gara : 1’36”945), qui lorsqu’il a donné le volant à son partenaire, le Russe Timur Boguslavskiy, a été la source du « radar ». di tutti gli inseguitori.

GARA-2, LE FASI FINAL

Negli ultimi dei 37 tours de gara-2 autant de compétition dans le top 10. En même temps que l’émotion dans la double surprise en courbe droite de Mattia Drudi, son Audi R8 numéro 12 (Tresor), qui a dépassé la Porsche 911 de l’équipe italienne Dinamic pilotée par Giorgio Roda (56) et Christian Engelhart (54) , conquérant l’Autre position lorsque le chronomètre est à 19 minutes. Eh bien, c’était au tour du guide pour Valentino, qui en 30 minutes au volant “lima” et en même temps, a bien ri à la position numéro 11, et à la fin il a signé un personnel de 1’38 ”084, au trente-deuxième virage. Alla bandiera a scacchi Mercedes-Amg occupa i primi due gradini del podio, avanti due Audi R8 ; La première Ferrari, la 53e d’AF Corse, est cinquième, qui remporte très tôt la victoire dans la catégorie “cadetta” Silver Cup.Dans les dix premières positions se trouvent Magny-Cours avec Audi, due Mercedes, une Ferrari et une Porsche.

VALENTINO ROSSI, LE COMMENTAIRE

C’est le commentaire de Valentino Rossi à la fin du week-end français, chiuso avec une 15e et 11e place. “Gara-1 est stata difficile, heureusement, nous devons quitter le fonds à cause de mon erreur de qualification. La corsa in sé non è andata male, mi sono divertito, ci sono state battaglie e tanti sorpassi – ha detto il 43enne pèse -. Aussi gara-2 è stata complicata, ma siamo partiti più avanti in griglia. L’objectif était finire tra i primi 10 al traguardo e siamo arrivati ​​​​undicesimi. Ho offert un peu de bouillon, la machine était plus difficile à guider et ho perso un peu de temps dans beaucoup de Porsche ».

MAGNY-COURS, GARA-2 : LE CLASSEMENT

Ecco la classe de gara-2 à Magny-Cours, avec les 11 premières équipes alla flagiera a scacchi à l’issue de la troisième manche du championnat, la seconde valable pour la Sprint Cup.

  1. Marciello-Boguslavskiy, Mercedes-Amg (Akkodis), 37 tours
  2. Pla-Gotz, Mercedes-Amg (Akkodis), +13”683
  3. Panis-Niederhauser, Audi R8 (Sainteloc), +19”651
  4. Simmenauer-Mies, Audi R8 (Wrt), +23”146
  5. Jean-De Pauw, Ferrari (AF Corse), +25”010
  6. Weerts-Vanthoor, Audi R8 (Wrt), +25”345
  7. Schothorst-Marschall, Audi R8 (Tentative), +30”810
  8. Drudi-Ghiotto, Audi R8 (Trésor), +31”201
  9. Scholl-Aka, Audi R8 (Tentative), +42”038
  10. De Leener-Engelhart, Porsche 911 (Dynamique), +48”146
  11. Rossi-Vervisch, Audi R8 (Wrt), +50”202

GT WORLD CHALLENGE : CLASSIFICA ASSOLUTA

Ecco la situazione in classifica assoluta dopo i first round della stagione: Imola, Brands Hatch et Magny-Cours. Le classement assoluta dei Team voit le commando Wrt avec 78 points, davanti ad Akkodis avec 74,5 points. Le classement absolu Piloti è condotta da Raffaele Marciello (Mercedes-Amg) avec 74,5 points, suivi de Dries Vanthoor et Charles Weerts (Audi) avec 71 points.

GT WORLD CHALLENGE, LE CALENDRIER

  • 3-5 juin Paul Ricard (Fra), 1000 Chilometri, Endurance Cup
  • 17-19 juin Zandvoort (Wave), Sprint Cup
  • 1-3 juillet Misano Adriatico, Sprint Cup
  • 28-31 juillet Spa-Francorchamps (Bel), 24 Ore, Endurance Cup
  • 2-4 septembre Hockenheim (All), Endurance Cup
  • 16-18 septembre Valence (Spa), Sprint Cup
  • 30 septembre-2 octobre Barcelone (Spa), Endurance Cup



Leave a Comment