IL PUNTO ALLE 18 – Ucciso un cronista, missili a un passo dall’Ue – Mondo

Le conflit russo-ukrainien s’étend jusqu’à un point où il confine à l’Union européenne. Il a réussi sur une base militaire à Javoriv, ​​plus ou moins à distance de Leopoli et de la frontière polonaise, à 25 km de l’Ue, colpitée par une cicatrice d’un missile russe qui a causé la mort d’au moins 35 personnes.

Fra i feriti anche cittadini olandesi affiliati alla legione di combattenti stranieri. Un raid contre les “mercenari stranieri e armi stranieri”, a déclaré Mosca, qui a promis de continuer à éliminer “i mercenari stranieri arrivé en Ukraine”. La guerre segna la prima victima fra gli operatori dell’ informazione internazionale, un journaliste américain, Brent Renaud, tué à Irpin, sobborghi di Kiev, donne un collo al collo au poste de contrôle où il a filmé profughi in fuga dalla capitale. Due suoi colleghi sono rimasti feriti. La réponse immédiate de Washington, qui a parlé de la mort scioccante ed orribile : la Russie s’élèvera beaucoup par ce qu’elle fait. Pour des raisons de sécurité, autant que le syndaco d’Irpin a bloqué l’accesso dei giornalisti.

E mentre il Paese si fa ormai quasi del tutto di battaglia, cresce il timore di armi chimiche. Un porte-parole farsène du président polonais Andrzej Duda, secondo il quale Mosca può utilisera n’importe quoi en ce moment. Eventualità che, secondo Duda, potrebbe porte a un impegno diretto della Nato. Et la stessa Casa Bianca prévient la Russie qui dans ce cas paie le prix fort. Un message en garde du steso tenore arrive peraltro également du secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, qui revient également pour diriger le contraire ad ogni ipotesi de la zone d’exclusion aérienne, demandant à Poutine de supprimer la truppe et de revenir à la diplomatie table.

Sur ce front, le porte-parole de Cremlino, Dmitri Peskov, estime qu’il ne faut pas exclure la possibilité d’un affrontement entre Poutine et le président ukrainien Zelensky, mon maître de ce dont je vais discuter et de ce qui en résultera. Nuovi colloque Mosca-Kiev in vista fra domani e dopodomani, quatrième tour d’une série de négociations qui n’a pas donné de résultats concrets. Mail negoziatore de Kiev Mykhailo Podoliak afferma di aspettarsene, perché Mosca “è diventata molto più sensibile alla posizione ucraina” et “a commencé à parler de manière constructive”. Et l’avertissement de la position du due contendenti pour la Turquie, qui insieme ad Israele è stata indicata como possibile mediatrice proprio da Podolyak. Tant que les USA impliquaient la Cina dans un traité dans un sommet domani à Rome, colombe il consigliere alla Sicurezza Nazionale Jack Sullivan, incontrerà il chef de la diplomatie du Parti communiste chinois Yang Jiechi. Ma Sullivan a rencontré dans la garde de Pechino : ogni mossa da part of the Cina or di altri Paesi per offer an anchor di salvage alla Russia or help her to escape the sanzioni occidentali avrà seguenze.

Sul campo, gli attacchi russi si concentré dans quasi tutte le dell’Ucraina densément peuplé, produisant pesanti conseguenze: si stima che circa a milione di persone siano senza gas e riscaldamento, mentre si esta avorando per riparare i danni che i bombardamenti hanno causato to Donetsk, Lougansk et Mykolaïv. Dans cette dernière localité, à cent milles à l’est d’Odessa, s’il creuse sous les maceries d’un raid russe, referisce il Governore regionale, il a trouvé une école. Et la fuite des civils continue, Kiev sachant qu’elle est en train d’évacuer environ 125 000 personnes en utilisant le couloir umanitari. “L’impegno maggiore ora è Marioupol – spiega lo stesso Zelensky – Il nostro sforzo diplomaco è focalizzato sugli aiuti per raggiungere la città”. Et un convoglio humanitaire diretto al porto assediato, dopo essere partito da Zaporizhzia, cela continue son chemin.

En Russie, ils ont tous deux protesté contre l’invasion. Au moins 300 personnes ont arrêté Mosca seul pour “manifestations non autorisées” contre la guerre en Ukraine.
Protestation dans de nombreux città russe, fermi in almeno 23 de este, a quanto ferito dalla ong OVD-Info, secondo cui sono 14.274, dal 24 febbraio scorso, la personae bloccate en Russie lors de la manifestation contre l’agression all’Ucraina. J’ai aussi protesté dans la ville portuaire de Kherson, au sud du pays envahi, contre la possibilité d’un référendum pour créer une autre région séparatiste, comme Donetsk et Lougansk, et installer un gouvernement fantomatique. Zelensky avverte, ‘Mosca vuole creare pseudo-repubbliche, gli alleati facciano di più’.

Un appello a accepté de fermare il massacro arriva oggi dal papa dans le corso dell’Angelus : “cessare l’inaccettabile agressione armata prima che riduca le città a cimiteri”. Alors que les médias sociaux sont devenus viraux, il a été marqué dans le stade de Vérone à l’occasion du match contre Naples, en signant ‘Curva Sud’ qui marque le drapeau de la Russie et de l’Ukraine et les coordonnées géographiques du Partenopeo capoluogo, presque une sorte de indication de ‘colpire’ la città pendant que la guerre fait rage. Di Maio : ‘un message ripugnant’. Salvini : ‘è sérieux et ingénieux’.

Leave a Comment