Ibride plug-in, il resto della Svizzera potrebbe seguire il Vallese

La décision du Cantone di abolire i sussidi per le ibride Phev est discutée par la Confederazione. Et même en Europe si je commence à réfléchir à de nouvelles méthodes d’homologation

Maurizio Bertera

11 mars

Le dibattito n’est pas nouveau : la voiture hybride rechargeable (peraltro en Italie, au premier exercice biennal 2022 était de 4,9 du quota contre les 8,6 du full hybride et 25,6 du mild hybrid) n’était pas un exemple de parcimonie et de consommation. Ou j’ai remarqué un problème lorsque la batterie est tombée à zéro. Ma pas solo : de cette façon, il est évident que l’émission de CO2 est juste celle d’un vettura thermique, en plus il “essere ibrida” fa sattare un occhio bienveillant. Il y a plus d’un an, l’entité indépendante Transport et Environnement a analysé les émissions réelles de l’hybride rechargeable, révélant des émissions de CO2 supérieures au dichiarate de 89% ci-dessus dans des conditions optimales et bien à otto volte maggiori avec batterie scarica. Évidemment, pour l’automobiliste moyen, ce n’est pas l’élément de base qui est bon pour la colonnade de carburant, qui vaut mieux que beaucoup de martyre, alla luce dei prezzi. Paradossalement – ou forse logiquement – il solo Paese ad avere ragionato de manière concrète c’est venu siano trattati gli automobilisti è stata la Svizzera. Nazione piccola, ma molto ricca e senza case costruttrici nei confini. Ci sta eccome.

VALLÉE DU NEL

Pour être précis, le « fattaccio » est limité à Vallese : cantone da 350mila abitanti, avec pour capitale Sion également località più notez sono Zermatt e Crans Montana, per via delle stazioni sciistiche. En général, sur la base d’une étude que le gouvernement local a confirmé à la société Impact Living (expert en éco-durabilité et énergie) si le quantità émis par le CO2 est 2-3 fois supérieur au quanto dichiarato dalle Case. Le résultat, et le bonus prévu par le Cantone Vallese, mais d’ici le 31 décembre 2022, seront révoqués, pour tout plug-in acheté dès la première génération : il en coûtera 2 500 franchises ou 5 000 la seconde que le modèle ait un stazza supérieure à 3,5 tonnes. Au change c’est 2 400 et 4 800 euros : niente di terrible, ma il segnale è chiarissimo. Fermo en soustrayant due elementi sottovalutati dans le reste de l’Europe : un Canton comme la Vallée a une plus grande autonomie législative alle notre Regioni ou ai Land tedeschi et le guide avec un groupe de directives écologistes évidentes. Il est également vrai que Cantoni envisage de changer le système sussidi, entre le Parlement fédéral à Berne s’il discute de la nouvelle législation sur les émissions de CO2 : certaines propositions hypothétiques interdisent également complètement ce type de véhicules d’ici 2030.

Je DUBBI SUL WLTP

Les recherches menées par Impact Living dans le cas et dans le cadre du système d’évaluation WLTP, lorsque la batterie est complètement chère, mais en utilisation moyenne, elle n’est pratiquement pas beaucoup mieux. Pas vraiment peraltro, quand dans le cycle d’approbation il y a une moyenne pondérée qui lui est propre en raison de la situation extrême. Ma l’autore della ricerca, l’ingegnere Marc Muller va giù pesonte soprattutto verso chi li propose : « J’ai vu une voiture à vendre qui ne consommait pas quelques litres de carburant, mais en consommait trois fois plus. C’est une fregatura ! je fast food j’ai dit qu’un cheeseburger est sain perché à l’intérieur avec un peu de cetriolo. C’est le truc stessa, le diacre que c’est une voiture propre et ça consomme moins, c’est plus écologique, mais ce n’est pas vrai”, a tuonato in vari interventi sui media. Basé sur une étude allo, je veicoli Phev emettono da 2 a 3 volts plus CO2 di quanto dichiarato dai costruttori. Cela arrive à une batterie scarique, lorsque le moteur endothermique doit évidemment être affecté par le poids du véhicule, augmenté par l’électricité. “Combien j’ai consommé, 80% des “guidatori regolari” consomment de 4 à 6 litres aux 100 km pour une voiture qui dovrebbe ne consommera que 2 litres aux 100 km” a ajouté Muller.

GROUPE D’ATELIERS – Comment vais-je résoudre le problème ? Abolendo et Phev? Muller per quanto sévère, a une vision ouverte. “Non ha senso toglierli dal mercato, semmai è corretto che questi veicoli siano presenteti como molto eficienti del point di energyo y in degree de l’étribute al a reduction delle emissioni. Mobilité durable et limitant, en bref, la diffusion de la voiture électrique . CO2”. Si nous ne sommes qu’au début de la tempête également selon l’Agenzia Reuters, l’Union européenne planche sur une modification du protocole Wltp. Il existe un groupe de travailleurs qui vise à introduire un nouveau “facteur d’utilité” (quota guidé en modalité électrique rispetto alla distanza totale), qui dispose des données collectées via le système Obfcm (On-Board Fuel Consumption Monitoring) qui mémorise et dati sui consommation réelle ed è obligatoire dal primo gennaio 2021 su tutti i veicoli di new immatricolazione.



Leave a Comment