Giorgia Soleri, io la Signorina Nessuno – Cultura & Spettacoli

GIORGIA SOLERI, ”LA SIGNORINA NESSUNO” (VALLARDI, PP. 208. 16.00 Euro).
”Chi è la Signorina Nessuno? C’était d’abord un alter ego de l’écrivain de Damiano (Ndr. David, le leader de Maneskin) quand notre relation s’est ancrée, parce qu’il avait une dimension, c’était une personne vivante et c’était ma façon de distinguer de ce qu’il essayait, de le garder dall ‘esterno et le communiquer. E’ un univers”. Maintenant, la ”La Signorina Nessuno” est le titre du premier livre de poésie de Giorgia Soleri, 26 ans, mannequin, influenceuse, ”féministe guastafeste”, comme si elle le définissait. Elle est également militante impegnata dans sa battaglia per far chiarezza sulla malattia che l’ha tormenta, l’endometriosi, et maintenant promotrice de la proposition du legge pour la reconnaissance de la vulvodynie et de la neuropathie pudendale dans les Livelli essenziali d’assistance du National Système de santé. A battaglia di cui Damiano, avec qui il entretient une relation depuis ben 8 ans, s’il est schierato al suo fianco.
La douleur est l’une des principales craintes du reste de ce livre de la version – arricchito dalle illustrazioni di Emma Passarella – en cui la problématique qui affliggono ragazzi e ragazze ci sono tutte : automutilation, anoressie, suicide, aussi avortement, insomma il disagio émotionnel in tutte le sue forme. ”’En attendant coud la vie est magnanime avec moi – me dit Giorgia, dans la version aqueuse et savonneuse et avec un doux sourire – mais ma mère dit que pour la personne de l’amour à 5 ans ou 50 c’est différent parce que la consapevolezza est différent de ce que je t’ai donné, ma douleur est toujours la même. Non c”è gerarchia del Dolore. E scribe è un moyen d’esprimerlo dans une société qui ci vuole iperproduttivi ed a perso la capacité de le métaboliser”. Douleur fiscale et dissagio social qui sèment tant de similarité avec celle de l’artiste comme Frida Kahlo et Antonia Pozzi, que pur combattevano et limiti que sentivano viennent du perroquet essere donne. N’est-ce pas changé nulla dagli anni Venti ? ”Non siamo a questo punto – dit-il avec passion – aussi et soprattutto grazie alle battaglie delle donne e delle femministe. Même si nous n’étions pas au point où nous pensions arriver il y a 50 ans. Je grandis avec la suffraggette ninnananna que ma mère chantait pour dormir, et je vois aussi le non-vol avec une lentille féministe qui s’est réunie à la lumière des critiques rispetto alla parità di genere. Essere femminista è riuscire a vedere il proprio privilege – Je suis une dame blanche de la famille Borghese – ma insieme schemi di oppressione e intersezioni tra le oppressioni che ci sono e permangono”. Madre che nomina spesso et à qui elle dédie le livre et une émouvante poésie : ””Cosa vuoi essere da grande?/ Chiedono a me le signore/”Ma mère”/ Je dis io”.
”A way to distance me”, qui décrit sa passion pour la poésie ”cream when I am 10 years old”, révèle : ”qui i versi più vecchi sono del 2016 ma la maggior parte le ho scritte tra il 2017 et 2019”. ”Poetessa no non mi piace, I prefer poet ma non mi offendo”, ma i suoi più amati sono la stessa Pozzi, Franco Arminio, Patrizia Cavalli, ‘Mariangela Gualtieri, Livia Candiani….’Ho semper lavorato per la mia Immagine, je suis stata modella da when avevo 16 anni e volevo distaccarmi da questo, no lavorare con tenitore ma comunicare atraverso il corpo. Venez fanno gli attori. E poi sono diventata influenceur per poter avere un bord direct avec la personne”. Sua è infatti a ”extrême urgence de communiquer”.
”Ho tantissime passioni e quasi tutte sono riuscita pour lui faire un travail, à part la photo que j’aimerais photographier. Che faro domani? Voglio prouver linguaggi artistici à 360 degrés”. Et le reste ”communicatif” est la parola qui secondo lei la descrive meglio. Ma en ce moment tra i suoi tanti progetti nie che ci sai qualcosa in pentola avec i Ferragnez: ”la foto insieme? Nous étions à Milan avec Damiano que Federico a rencontré X Factor et il avait chiamati et nous étions tous les deux habillés, uniquement en amicizia”. Ma lei e il suo compagno è chiaro che volano alto no a caso ne La Signorina Nessuno ad accumunarli not sono solo tante, belle page d’amour, mais aussi une figure mythologique : Icare. Chi est Icare ? Icaro est une personne qui aime et aime, une personne ambitieuse qui s’envolera vers le soleil. Lorsque l’ambizione l’arrête et gli fa paura, Signorina Nessuno arrive pour faire un changement. Avrei utilisé il nome ma Icaro a un sens plus complexe. Sole poi da semper è il mio soprannome, da Soleri évidemment, et per anni mi sono semper presenteta così. Insomma c’è also il gioco di parole”.
Sono page queste del resto intrise di amore (”riuscire to live in massima relation with gli altri è la massima liberazione che si può avere”) but ‘l’amour romantique n’est pas en contraste avec le féminisme ? ”Quella dell’amore in senso romantico est une vision éthérée et patriarcale. Se fosse tra due donne sarebbe oggettificante ? Sur cette page avec l’amour au sens large, j’ai sauvé le moment où je suis entré en relation avec l’autre personne car j’aimerais vraiment partager le voyage”.
”Il contrario della morte/non è la vita,/no/è l’amore./amor

RÉSERVATION DE RIPRODUCTION © Copyright ANSA