F1, Verstappen e Perez espugnano Imola: trionfo Red Bull! Incubo Ferrari: Leclerc 6°, Sainz fuori

Domaine des Néerlandais et du Messican dans le GP de l’Émilie-Romagne, Norris troisième. Il Cavallino trompe: Charles s’il tourne quand il était troisième et chiude lontano, Carlos tamponato e ritirato da Ricciardo al primo giro. Bravo Russell, quatrième avec la Mercedes

De notre invitation Giusto Ferronato

– imola

Il dominio della Red Bull et le ressort expiré de la Ferrari della stagione. C’est vraiment difficile d’accéder à la Torcida rossa di Imola, qui rêvait d’un tout autre GP dell’Emilia Romagna. Max Verstappen et Sergio Perez n’ont pas ri de l’équipe de Milton Keynes elle-même chez le rival, directement et strappato il sourit aux 64mila tifosi à la tribune, désireux d’un triomphe du Cavallino, oggi azzoppato da sfortune ed errori. Verstappen est le degno vainqueur d’un GP qui a dominé venerdì, a raddrizzato vincendo sabato dans la course Sprint et anchoro dominato oggi. Giù il cappello davanti al campione del mundo, che si è pur portato casa il point du tour supplémentaire. Week-end bruyant il suo, semplicemente perfetto.

succès propre

Un succès propre qui brille dans le championnat car Charles Leclerc, respectueusement, n’a pas profité de la position avantageuse de la première ligne et pourrait obtenir tout l’ortiche le troisième posto che aveva in tasca. Charles, forse par un eccesso di generosità, s’il s’est tourné vers le 53e tour dans la tentative de raggiungere le Red Bull di Perez et donc s’il s’est contenté du 6e poteau. Le podium a été remporté par Lando Norris avec la McLaren, tandis que George Russell a continué à se débrouiller et à regarder avec la Mercedes. Ferrari récrimine contre la chance que Carlos Sainz est né via, tamponato da Ricciardo alla prima variant. Également sur le point étaient Valtteri Bottas, cinquième avec Alfa Romeo, Yuki Tsunoda septième, Sebastian Vettel huitième, Kevin Magnussen neuvième et Lance Stroll 10e.

début de l’incube

Inizio di gara da incubo por la Ferrari : Leclerc si è fatto sfilare da Perez e Norris, tandis que Verstappen è scattato bene al commando dalla pole. Un cool, mais, l’incident dans la variante du Tamburello tra Sainz e Ricciardo: la chose espagnole si c’est affiancato all’esterno alla McLaren, è transitato davanti all’australiano che però nella courbe verso destra a chiuso la traiettoria en mode décisif , pur avendo spazio all’esterno. Contact inevitabile sulla sinistra posteriore della Ferrari et macchina di Sainz in testacoda nella ghiaia. Un ritiro différent de Carlos et pugnalata du ferrarista public en tribune. Pour l’adresse, il est signalé que l’incident a été traité par le garage et qu’il n’y a eu aucune intervention, à l’exception de la voiture de sécurité chiamata per rimuovere la F1-75 di Sainz dalla ghiaia.

feu de paglia

La course a été divisée au 5ème tour avec Verstappen et Perez davanti devant Norris, Leclerc, Magnussen, Russell, Bottas, Alonso et Vettel. Leclerc a excité le public au 9e tour, attaquant et dépassant la McLaren di Norris dans la variante Tamburello, tandis qu’Alonso a d’abord tourné s’il était ritirato avec la pancia destra della sua Alpine qui a été littéralement sautée via dalla macchina. Situation de jeu favorable à la quête Red Bull, avec Verstappen avec 3″5 son Perez et 6″1 son Leclerc. Dietro ai primi beautiful il duello tra Magnussen e Russell: il Danish della Haas si è difeso coltello tra i denti, ma alla fin al 13° l’english turn è passato.

paresseux brillant

Au 18e tour, il a essayé son cousin Azzardo Ricciardo, retournant au box pour monter le slick en caoutchouc, sa mescola moyenne. Dei primi è estato invece Perez il primo pour essayer, le chevauchant à mi-chemin pour tourner 19, immédiatement suivi par Russell. Tutti si sono accodati alla scelta tranne Verstappen, Leclerc e Norris, che hanno però sostato nel successivo (non perfect il Cambio gomme di Leclerc che ha perso a bit of time). En même temps sur la piste le monégasque est stato attaccato e passato da Perez, ritrovandosi così in terza posizione, ma non rassegnato: Charles si è messo in coda al messicano e ha apettato il momento adatto all’attacco. Un moment qui però Checo è stato bravo a stoppare. Perez a infatti alternato vitesse de virage pour tourner plus lenti qui n’ont pas messo in difficoltà la Ferrari et simultanément consenti à Verstappen di prendere 9″ sul compagno di squadra e 11″ son Leclerc au tour 31°. Au 41ème doppiaggio emblématique de Verstappen ai danni di Lewis Hamilton, alors 14ème. Dommage que la Mercedes, évidemment, demain Lewis ait probablement un cas à cause de son difficoltà, Russell avec la stessa machchina s’est battu au pied du podium per tutta la gara. Mâle mâle Lewis.

testacoda leclerc

La Ferrari a tenté une dernière carte au 50e tour, chevauchant doucement Leclerc. Le Red Bull était dans le coup avec la stessa mescola per Perez à 51 et Verstappen à 52. Charles était sur la piste comme une furie, il a dépassé Norris et a attaqué Perez. Ma altra pugnalata per il pubblico 53e tour : Charles a tagliato troppo la traiettoria alla Variante Alta e si è girato, jouant légèrement le muretto esterno. La Ferrari est divisée, mais avec un dommage au musée que Leclerc a coûté de retourner pour le remplacement. Dopo il patatrac il monégasque s’il est ritrovato nono e ha pori au moins fine recuperato al 6° posto. Ma il trionfo è stato tutto Red Bull, tifosi home with le bandiere rosse ripiegate. Il campionato è lungo, ma che peccato, avrebbero meritato ben altro.

l’ordre d’arrivée du gp di imola

  1. Max Verstappen (Vague – Red Bull)
  2. Sergio Perez (Mois – Red Bull) +16 527
  3. Lando Norris (GB – McLaren) +34 834
  4. George Russell (GB-Mercedes) +42 506
  5. Valtteri Bottas (Fin – Alfa Romeo) +43 181
  6. Charles Leclerc (Mon-Ferrari) +56 072
  7. Yuki Tsunoda (Giap – AlphaTauri) +61 110
  8. Sebastian Vettel (Allemagne – Aston Martin) +70 892
  9. Kevin Magnussen (Dan-Haas) +75 260
  10. Lance Stroll (Can – Aston Martin) + 1 tour
  11. Alexander Albon (Thai-Williams) + 1 tour
  12. Pierre Gasly (Fra – AlphaTauri) + 1 pirouette
  13. Lewis Hamilton (GB – Mercedes) + 1 tour
  14. Esteban Ocon (Fra – Alpin) + 1 pirouette
  15. Zhou Guanyu (Cin – Alfa Romeo) + 1 tour
  16. Nicholas Latifi (Can – Williams) + 1 tour
  17. Mick Schumacher (All – Haas) + 1 tour
  18. Daniel Ricciardo (Aus – McLaren) + 1 tour
  19. Fernando Alonso (Spa – Alpin) rit.
  20. Carlos Sainz (Espa – Ferrari) rit.

La classifica piloti dopo 4 gare

  1. Charles Leclerc (Mon-Ferrari) 86 points
  2. Max Verstappen (Vague – Red Bull) 59
  3. Sergio Perez (Mois – Red Bull) 54
  4. George Russell (GB-Mercedes) 49
  5. Carlos Sainz (Spa-Ferrari) 38
  6. Lando Norris (GB-McLaren) 35
  7. Lewis Hamilton (GB-Mercedes) 28
  8. Valtteri Bottas (Fin – Alfa Romeo) 24
  9. Esteban Ocon (Fra – Alpin) 20
  10. Kevin Magnussen (Dan-Haas) 15



Leave a Comment