F1 GP Monaco Hamilton, Vettel, Bottas, Alonso, Gasly e Ricciardo a confronto

Hamilton ancre le battuto da Russell ; Alonso che vuole enfin battre Ocon ; Ricciardo smarrito ; Bottas lontano ; données Vettel à l’étirement; Gasly irriconoscibile : tout thème alternatif alla lotta Ferrari-Red Bull nella gara del Principato

mario salvini

@
chepalleblog

Lewis Hamilton soffre l’ancre. L’étonnante Risalita del Montmelò doit trouver un peu de moral, mais la piste qui per lui è di casa, quasi come per Leclerc, non gli ha concesso molte soddisfazioni. E come al solito not è nemmeno questione dell’ottavo posto qui le relègue au quatrième rang, combien est fatto che George Russell è stato ancre un rapide più volta (in qualifica siamo 4-3 per lui), e nemmeno di poco, di 4 dixième et mezzo (0.448). Lewis est vraiment désolé de l’état de la piste. “È la più sconnessa sulla quale abbia mai guidato” a detto. “Notre voiture a sauté très haut, mais c’est un rimbalzo différent de ce que nous faisions dans le garage précédent, nous l’avons aussi subi à basse vitesse, ce qui n’est pas qu’une question aérodynamique. È peggio che andare sulle montagne russe. Credo che asperità della track peggiorino la situazione. Not ricordo di aver mai Provato un experienza simile prima d’ora ».

ricciardo dispersé

Daniel Ricciardo est revenu une fois à Monte-Carlo, en partant de la pole, en 2018. Et il a remporté une autre pole en 2016. La dernière fois qu’il a demandé l’année à Montmelò pour le premier tour de la saison, avec le gros à meglio de Lando Norris en qualifica (Norris che cominciava ad essere tormento dalla tonsillite). Celui qui autorise à attendre Ricciardo fosse en degré d’intromettersi finalement nella lotta se non per i posti migliori, au moins per quelli subito di rincalzo. Et encore une fois s’il est âgé, alors que l’Anglais est bien en arrière-plan, il dit : il est le meilleur du reste, des non-Ferrari et des non-Red Bull : cinquième. Lui, Daniel, è volato fuori en Q2, ancre une volta délirante.

Alonso à Caccia di Ocon

Piccola riscossa di Fernando Alonso, in assoluto, non seulement dans la confrontation avec Esteban Ocon pour la suprématie dans le garage Alpine. Nando, venu en Principauté en 2006 et 2007, a centré le 7e temps, tandis que le troisième du second fascia. Meglio di lui solo Russell et Norris. Ma, lui lo sa meglio di chiunque altro : i punti si fanno la domenica. C’est la fin que Ocon ne ha messi insieme 30 e lui appena 4, divisant une rangée davanti potrebbe essere une bonne occasion d’inverser la tendance. De plus, la fin du match était de 6-0 pour Esteban.

Bottas exceptionnellement indietro

Valtteri Bottas lontano. Lui e l’Alfa n’étaient pas arrivés à donner l’idée de poter persino lottare par victoire au championnat degli altri. O meglio, l’idea l’aveva data lui, giacché Zhou Guanyu spesso pas è statut suffisamment utile alla causa. Stavolta aussi Valtteri è rimasto fuori dalla Q1, come peraltro gli era già capitato ache in Australia, dove comunque quattro bei punticini (with l’8° posto) li aveva portati home. C’est cette fin que la garantie la plus difficile de ce 2022 de la nouvelle vie d’Alfa-Romeo a en effet certainement été très heureuse tant il était prospecté. Tolta Jeddah, dove è uscito di scena when lottava per il 5° posto, ogni volta che arriva in fondo va punti. Oggi sarà più dura, ma proprio por questo sarà interessante vederlo all’opera. Dans combien alla sfida col compagno di squadra niente: ieri in qualifica ha fatto 7-0.

Vettel mai così avanti da 16 GP

Dites Sebastian Vettel s’il dit qu’il est en uscita, que cela pourrait être son dernier championnat de Formule 1. En attendant, il a ancré un retour à ses coéquipiers, Lance Stroll, qui était anonyme pour cette année. E adesso in qualifica siamo 5-2 par Seb. Ma soprattutto Vettel à Monte Carlo partira avanti comme non gli capitava da 16 grand premi, dall’anno scorso à Spa. Le neuvième poste en qualifica, son meilleur résultat de l’étape, il a aveva già ottenuto à Imola, ma poi nella Sprint Qualifying était retrocesso di quattro posizioni: 13°.

Gasly est un cas ?

Pierre Gasly monte un dossier. La longue année a été au rendez-vous dans 15 Grands Prix à son 22. Et un seul tour a été la capitale du non-farne par gare due, à Monza et Sotchi. Così da chiudere à la 9e posto finale, avec un bel bottino di 110 punti. Ora è réduit da tre zeri di row (ce diventano quattro avec le sprint di Imola, chiusa al 17° posto), col 12° posto (doppiato) al GP dell’Emilia-Romagna, el ritiro a Miami, il 13° (doppiato ) à Montmelo. E oggi è rimasto fuori in Q1, partà 17°, strabattuto da Yuki Tsunoda. Avec un peu de chance aussi, et ce n’est pas la première fois : il n’y a pas de bon timing pour la dernière tentative de la première séance. Sarà hard che domani, à partir de la neuvième rangée, potrà fare un grand gara.

Zhou sperduto là in fondo

Triste solitaire et final, vingtième Zhou Guanyu, qui a sauvé la stessa sorte di Gasly. Cioè qualcosa è andato storto dans le calcolo del tempo rimanente e no avoutó la possibilité de faire la dernière tentative en Q1. Ma lui è rimasto a 3″ del tempo in Q1 di Leclerc E 4″230 (!) dalla pole. “Non so cosa dire”, ha sospirato in radio.



Leave a Comment