F1 Australia, trionfo di Leclerc e Ferrari. Ritirato Verstappen

Au domaine de Melbourne du Cavallino col Monegasque qui a le testa per tutta la gara e vince davanti al Messicano. Troisième Russell. Problemi perte de carburant par il champion du monde néerlandais que si ritira. Fuori même la seconda rossa di Sainz

Giusto Ferronato

-Melbourne, Australie)

La capolista n’y va pas, la Ferrari n’y va pas ! Bye bye Red Bull, l’Australie est au pied de Charles Leclerc et d’une F1-75 à cheval. E’ a trionfo pieno e senza storia quelello de Monégasque à Melbourne. Si à Bahreïn et en Arabie Max Verstappen était rimasto incollato alla rossa, oggi le RB18 ne s’est pas vu gli scarichi del Cavallino, scatenato al galop tra le courbe dell’Albert Park. Anzi, l’unité de puissance Red Bull, faisait face au virage 39, condamnant Max Verstappen à un poids zéro en classe, tandis que Leclerc, auteur d’une classe de maître, a ramené à la maison après 26 points lourds. L’honneur du rival est sauvé par Sergio Perez, deuxième davanti alle Mercedes de George Russell et Lewis Hamilton. Mon deuxième problème de moteur (le Red Bull a parlé de perdre du carburant) son garage est une sonnette d’alarme pour Milton Keynes. Le seul néo per il Cavallino est le rythme de Carlos Sainz au début. En plus de cela, les McLaren di Norris et Ricciardo, l’Alpine di Ocon, l’Alfa Romeo di Bottas, l’AlphaTauri di Gasly et la Williams di Albon.

succès total

C’était molto atteso questo GP, dopo una gara a testa tra Leclerc e Verstappen. Ebbene, il giudizio pend bruyamment du rôle de Maranello. Weekend dominato in qualifica, gara dominata su rubber media, gara dominata su rubber dura, gara dominata sull’affidabilità. Un succès total qui met en évidence, mon ancre richiede plus concentration par non sprecare ce trésor, guai un specchiarsi, même perché siamo solo alla terza prova di una estagione lunghissima.

peccato par sainz

Ottimo Leclerc allo commencer, avec Hamilton qui mange une fulmine a surpris Norris à droite et Perez au sinistra infilandosi au troisième poste davanti au messicano, Russell et alle due McLaren. Più in difficoltà Sainz, qui a commencé avec du caoutchouc dur, c’est presque aussi bon que le feu de circulation, s’il faisait 14° et après le deuxième tour, il a glorifié ce week-end, perdant sa Ferrari dans ce virage 10 : freinage lunga nell’ erba e provisoire di rientro en piste avec testacoda et parcheggio nella ghiaia. Davvero gara da dimenticare per Carlos, ed è un peccato perché il potenziale c’era. Safety Car en piste pendant 3 tours pour rimuovere la Ferrari et gara ripartita au sixième passaggio, avec Leclerc suivant à distance ravvicinata dalla Red Bull. Le Monégasque a décidé de profiter du deuxième avantage et empêchera Max d’utiliser les Drs, alors que Dietro Hamilton ne voulait pas être le leader, bloquant le deuxième Red Bull di Perez. Le messicano a dégagé la situation et au 9e tour, il a eu l’attaque dans le virage 4 : le tarif était bon pour la Mercedes di Lewis, que s’il est dovuto accodare. Perez a così potuto allungare per andare ad aiutare Verstappen contro la Ferrari.

première partie de gara

La première partie de la course de Leclerc avec le pneu moyen a été optimale, avec la F1-75 qui a réalisé les 9e et 17e tours à 8″ le vantaggio sulla Red Bull di Verstappen, plus difficile dans la gestion de mescola . Les deux dai box, au tour 18, hanno richiamato per il change gomme il champion du monde. La Ferrari n’est pas tout de suite dans le mille, tandis que Perez a copié le compagno di squadra en changeant le spin dopo. Avec Verstappen scatenato son nouveau caoutchouc, la Ferrari alla fin si è decisa e al 22° sosta per Leclerc e Hamilton, che sono entrembi split davanti a Verstappen e Perez. Nemmeno il tempo di rifiatare e 23° tour giochi tutti da rifare: Vettel a perso il controllo della son Aston Martin intraversandosi and walking to the wall. Safety Car et distance tutti azzerati.

grande différence

La vetura di sicurezza è rientrata ai box al 26° giro e la gara è ripartita, stavolta però tutti su rubber dura. Ed è stato subito fiato suspeso parce que Verstappen a tenté l’assaut alla rossa sul rettilineo. Leclerc s’il l’est, mais il diffère du grand, ayant la trajectoire interne et soulignant son moteur Ferrari, qui lui a bien porté tous les staccata de la première courbe en position avantageuse. Verstappen avrebbe only potuto provare all’esterno, ma si è accodato e Charles se n’è andato. Louanges, mais même avec son mélange dur, le F1-75 a commencé à améliorer son point de vue face à Red Bull : en 6 tours son dur monégasque a porté 3”6 à la marge de son Max. Scénato !

ferite rb18

Poi au 39e tour et contour de la victoire n’ont aucun assunto quelli del trionfo, avec le Red Bull di Verstappen qui a patché avec motore en fumée. Stavolta nessuna paura di una rimonta con gumma dura come a Djeddah, stavolta ne gère qu’en attesa della bandiera a scacchi. Un Verstappen n’est pas le mot que j’indiquerai au maréchal colombe spruzzare le schiuma ignifuge per bloccare l’incendio sua RB18 ferita. Leclerc invece è scappato via vers une victoire qui délimite un classement meravigliosa. E tra due settimane c’è Imola, si prevede traffico da bollino estremamente rosso sull’A14.

ordre d’arrivée

Ordre d’arrivée du GP d’Australie :

1. Leclerc (Ferrari) 1h’27’46″548, moyenne 209,254 km/h

2. Perez (Red Bull) à 20″5

3. Russel (Mercedes) à 25″5

4. Hamilton (Mercedes) à 28″5

5. Norris (McLaren) à 53″3

6. Ricciardo (McLaren) à 53″7

7. Ocon (Alpin) à 1’01″6

8. Bottas (Alfa Roméo) à 1’08″4

9. Gasly (AlphaTauri) à 1’16″02

10. Albon (Williams) à 1’19″3

11. Zhou (Alfa Roméo) à 1’21″6

12. Balade (Aston Martin) à 1’28″5

13. Schumacher (Haas) 1 tour

14. Magnussen (Haas) 1 tour

15. Tsunoda (AlphaTauri) 1 tour

16. Latifi (Williams) 1 tour

17. Alonso (Alpin) 1 tour

Ritirati Verstappen, Vettel, Sainz

Classement iridate dopo 3 gare:



Leave a Comment