Europei karate: l’Italia vince 7 medaglie. Busà di bronzo

En Turquie, gli azzurri a conquis 4 argenti et 3 bronzi. L’or olympique revient au tatami dopo 9 mois: “Mon fils est rimesso in gioco rischiando. Maintenant, mon objectif est l’or aux Giochi del Mediterraneo, je le dois à Claudio…”

chiara soldi

@c’est de l’argent_

Grand succès pour l’Italie au premier tour de la finale des Championnats d’Europe de Ganziatep en Turquie. Gli azzurri a conquis 4 argenti e 3 bronze dans la catégorie individuelle: sfiorano il titolo Angelo Crescenzo (60 kg), Erminia Perfetto (-50 kg), Mattia Allesina (parakarate) e Benedetta Belotti (parakarate), tandis que Luigi a quitté la troisième étape de le podium Busà (-75 kg), Terryana D’Onofrio (kata) et Mattia Busato (kata).

d’argento

Sia Crescenzo che Perfetto cedono in finale ai padroni di casa turchi. Il già vicecampione del mundo, après un match très fatigant contre Eray Samdan, il s’est hissé au point décisif quelques secondes après la fin du match, ne voulant pas récupérer son avantage. Car j’ai eu un brillant parcours commun avec 3 rivaux dominants, vainquant successivement la Slovaquie, la Croatie et Israël. Per Angelo s’il s’occupe de la troisième médaille continentale en porteur (2 d’argent et 1 de bronze). Premier podium européen pour Erminia, qui donne spettacolo nella finalissima contre Serap Ozcelik : terminé 9-3 par le Turc, ma l’azzurra a montré di essere in ottima form si sisica che mentale e soprattutto di essere pronta a lasciare il segno nelle competizioni che dites-moi Méritatissimo argentin.

busa

Un retour sur les lieux du grand protagoniste celui de Luigi Busà, qui a fait 9 mois de l’histoire de l’or olympique de Tokyo 2020, a décidé de rimettersi in gioco proprio ai Campionati Europei. Le bronze a conquis le danni dello ingles Carlos Bargados nei 75 kg est une pure maîtrise: juste 2-0 pour un mawashi geri chudan (calcium au tronc), ribalta il risultato 40 secondes dalla fine avec un uramawashi geri (calcium circulare al viso) davvero spettacolare. Sur le score de 2-3, le “Gorille d’Avola” est monté sur le podium continental pour décrocher sa 14e médaille européenne en 16 participations. Nessuno le mange.

“Il n’a pas été facile de revenir en compétition pendant 9 mois, soprattutto dopo ciò che è accaduto à cette période – a commenté Busà -. Le Olimpiadi mi hanno cambiato la vita, not avevo più lo stesso tempo di prima, né la stessa fame. Una volta tornato da Tokyo ho pensato di smettere, ma questo f*****o gioco mi è la mancato so much. Plus qu’un court laps de temps qui s’est écoulé au cours du dernier mois, j’avais l’habitude de bien l’aiguiser. zone e mettetevi semper in gioco. Io a 35 anni, dopo aver vinto tutto, potevo starmene quietly seduto sul divano di casa a guardare gli altri, ma rimettersi in discussione è ciò che ci rende grandi. Voglio dédiera cette médaille à Claudio Guazzaron i (son entraîneur azzurro scomparso a ): prima della finalina a continué à garder la porte de la sala riscaldamento en attendant che prima o poi facesse il ingresso. J’ai promis de remporter la dernière médaille d’or que j’ai dans la liste des vainqueurs, celle de Giochi del Mediterraneo. C’est mon objectif.”

dis bronze

Domaine absolu de D’Onofrio et Busato dans la finale respectueuse pour le bronze du kata individuel. En plus de sa première participation individuelle en tant que première ligne de l’équipe nationale italienne dans le kata féminin, Terryana ne se fait pas d’illusion en tant qu’aspettante, dépassant nettement la Portugaise Ana Sofia Carrico Cruz par 26,4 à 24,94. Ennima conferma, invece, par Mattia qui sort pour la dernière fois sur le podium européen (1 or et 7 bronzes) battant avec agilità l’ungherese Botond Nagy par 25,6 à 24,94.

cinquième poste

Sfiorano il podio Michele Martina nei -84 kg et Veronica Brunori nei -55 kg. Décisif pour le premier a été une attaque du Belge Walid Deghali qui est arrivé seul dans la dernière seconde du match alors que le résultat était ancré à parità par 1-1 : ça s’est terminé 2-1 pour le Belge, les bleus s’il est tombé au cinquième poteau. En tant que 21e Torinese, qui a fait un match de combattutissimo n’était pas riuscita ad avere la meglio sull’azera Sadikova Madina qui était messa al collo il bronzo par 4-3.

parakarate

Grand confort également du parakarate dopo brillant gli argenti de Mattia Allesina et de Benedetta Belotti. El primo, già vicecampione mondiale a novembre, si piazzato in prima posizione del suo girone enregistrant le score le plus élevé dans la catégorie K22 pour déficience intellectuelle avec 39,62, mais perd en finale face à allo Spagnolo Prieto Arvelao. La seconde, dans la catégorie K10 aveugles/malvoyants, a remporté la première place du tour de qualification, avec le titre lasciando el passo all’azera Emiliya Mitlinova. Quinti posti, une fois, par Valerio Di Cocco (Welchair User K30) et par Daniele Montanari (Intellectually Impaired K22). Settima posizione, infine, par Daniele Alfonsi (Intellectually Impaired K22).

domani

Domenica 29 Maggio la seconda giornata di finali dei Campionati Europei inizierà alle ore 8 in diretta sul canale 205 di Sky Sport Arena e vedrà impegnati gli azzurri por altre due sfide da medaglia: la squadra femminile di kata composta da Michela Pezzetti, Terryana D’Onofrio et Carola Casale ont remporté le titre continental contre l’Espagne, tandis que la squadra di kata maschile formata da Mattia Busato, Alessandro Iodice et Gianluca Gallo le verront avec Montenegro per il bronzo.

.

Leave a Comment