Dal Nord al Sud, ecco la mappa della siccità – Cronaca

L’assenza di pioggia sta mettendo a dura testa l’Italie. Ecco da Nord a Sud la mappe della siccità.

PIÉMONT – E’ la regione più colpita: in oltre 200 comuni l’acqua è razionata. Gli invasi sonnait au minimum historique avec une réduction moyenne de 40 à 50 %. Il Lago Maggiore in three giorni has perso a meter: il livello è passato dal 193.89 metri a 192.83. Le acque del Po non sono mai state così basse da 70 anni.

VALLÉE D’AOSTE – Nevai già sciolti come agust e portata della Dora Baltea quasi dimezzata rispetto a year fa: only 135 metri cubi al second a fronte dei 243 di allora. L’eau conservée dans le manteau neigeux s’élève à la moyenne storica est dans une chaleur de 40-50% (les données peggiore de 2002).

VÉNÉTIE – Dans la province de Vérone, je sentirai mieux l’urgence : 40 communes ont adopté la logique de l’eau. Même en Vénétie, il Po mostra segni di sofferenza e l’Adige e il Piave sono ai livelli negativi di Guardia. Précipitations inférieures à 40% par rapport à 2021.

LOMBARDIE – Mon principal problème est l’agriculture avec le stime de danni pour 2 milliards d’euros. La Regione invite i cittadini à consommer l’eau avec modération. “Pour l’instant, la situation de la Lombardie est sous contrôle – assicura il Governore Attilio Fontana”.

LIGURIE – Critique ma senza di allarme la situation. La Regione infatti fornisce acqua all’Emilia per l’agricoletura. En 2021, le taux d’invasion au cours de cette période était d’environ 36 millions de mètres cubes, soit environ 28,5. La situation plus difficile è nell’Imperiese avec 13 comuni che hanno ordinanze restrittive.

FRIOUL VENEZIA GIULIA – Primi razionamenti di acqua lungo il fiume Meduna. La situation reste une urgence avec la réserve qui ne se poursuit pas.

TRENTIN HAUT ADIGE – La portata dell’Adige est più bassa de 24% rispetto alla media. Dans la commune de Ronzo-Chienis, suspecte la fornitura di acqua alla popolazione tra le ore 23 e le 6.

ÉMILIE-ROMAGNE – Bouillon record avec une température supérieure à 3 degrés et des précipitations inférieures à 62% en moyenne. Acqua quasi del tutto assente nei terreni e agricoltura en particulier dans sofferenza. Premier arrêt pour la production hydroélectrique. Desta preoccupazione le risalita du cuneo salin, maintenant à 21 chilometri. Misure emergenziali per l’acquedotto di Ferrara.

TOSCANE – Le piogge scarse sono insuffisanti a ricaricare le falde sotterranee che alimentano i pozzi, specie sulla costa. Ma non si no situazioni di grave crise idrica.

MARQUE – Portata dei fiumi ai minimi storici por la manque di precipitazioni -53% rispetto alla media degli ultimi 10 anni. Osservati speciali i fiumi Esino e Misa, Metauro e Chienti.

ABRUZZES – Premier problème pour l’agriculture, avec une baisse de la production des cultures de plein champ comme les céréales, d’au moins 15%, selon la Coldiretti.

MOLISE – En Molise, la situation est calme. La durée de vie de l’eau all’invaso della dice del Liscione (116 metri) est supérieure d’un mètre à celle de l’année. Qualche sofferenza si registres alle colture cerealicole sulla fascia costiera.

LATIUM – Zingaretti a annoncé le statut de la calamité naturelle. Il servira ad ottare misure di risparmio idrico également à Rome. La situation grave est à Viterbese. Soffrono Tevere et Lago di Bracciano : le fiume a une chaleur portale inquiétante, le lac est à -107 cm, considéré comme une température critique.

OMBRIE – Trois centimètres de chaleur au bord du lac Trasimène et six au fiume Tevere en seulement 4 jours. Il Trasimeno a perso un mètre et 23 centimètres all’isola Polvese, tandis que le livello del Tevere est d’un mètre et 12 centimètres (anzichè tra i 4.50 e 5.70 metri)

CAMPANIE – I liveli dei fiumi calano ma gli invasi per hora non scendono under il livello di Guardia: quello della dice di Piano della Rocca sul fiume Alento contient 64% de sa capacité.

BASILIQUE – Maintenant, il y a une urgence. Negli invasi lucani ci sono environ 408 millions et 300 millions de cubes d’eau.

POUILLES – Scattata la phase de préalarme. Grazie alle piogge invernali negli invasi la situazione è simile o alcuni presque migliore dell’estate scorsa. Je timori riguardano il settore agricolo.

CALABRE – Je timori riguardano soprattutto l’olivicoltura. L’augmentation de la température a augmenté à plusieurs reprises la production de fleurs et de fruits avec une moyenne des dégâts qui si elle atteint 10%, plus de 60% sur la côte ionienne.

SICILE – Nelle 25 dighe su tout le territoire l’aqua surpasse i livelli dell’anno scorso con volumi d’aqua pari a 572.85 milioni di metri devant 477.09 del 2021.Ma l’isola reste la région italienne avec un risque majeur de désertification, de valeur moyenne-élevée, égale à 70 %.

SARDAIGNE – Nonostante il calo delle precipitazioni avec un point de -30% de décembre à mars, la siccità non faura: grâce à un maggiore accumulo dovuto alle scorte, nelle dighe è présente l’80% dell’invasabile.

.

Leave a Comment