Bonadio, dalla finale con Alcaraz al best ranking

Riccardo et Carlos s’ils n’étaient pas face à Trieste due anni fa. Priez l’espagnol est n. 7, le top 200 italien. Ma avec le nouveau guide technique de Livraghi va bientôt monter

Ci sono i fenomeni, comme Carlos Alcaraz, ei bon giocatori, comme Riccardo Bonadio. A volte le loro strade si incrociano per un attimo e poi corono via parallele. È la legge dello sport, una legge che nel tennis è anchor plus dura perché la concorrenza è altissima e tutti giocano davvero bene. Alcaraz e Bonadio s’ils étaient incrociati le 30 août 2020 à Trieste: à cause de cela, c’était la prime finale pour Livello Challenger. Je suis venu en anglais, que s’il est au numéro 220 ATP : c’était son meilleur classement, aussi il est 7 mondial. Aussi Bonadio quel giorno si tolse lo sfizio di arrivare dove no mai stato: top 300, por la precision number 292.

Domenica a marqué Riccardo a remporté sa deuxième finale Challenger à Bratislava, perdant contre Shevchenko (sur 237 à 176 Atp) mais elle n’a pas remporté son quatrième dans le troisième set, et a marqué l’ancre asticella pour elle : numéro 200 tondo tondo, diciassettesimo italiano della classifica, ma addirittura ottavo nella Race del 2022 fed Sinner, Berrettini, Musetti, Sonego, Fognini, Nardi e Cobolli. Bonadio, qui au bout d’un mois va concourir pendant 29 ans, vit le plus beau moment de la carrière : il a récemment fait ses débuts en Grand Chelem avec sa qualification à Roland Garros et après quelques jours il ira à Londres pour sa qualification à Wimbledon. . Aussi la participation agli Us Open est sûre.

En février 2020, la Gazzetta racontait l’histoire de Bonadio, à l’époque numéro 405 Atp, l’allumant à l’exemple de l’autre groupe de joueurs de tennis, en se tournant vers un haut livello, fatiguant jusqu’au quadrare et avec vous. La ligue de tennis est impliquée et il n’y a aucun risque d’entrer de manière stable dans les éliminatoires du Chelem, qui seront numérotées 240-250 en juin. Ed è un mondo fatto di sacrifice, di attention alle spese, di programmazione attentionné. In due anni e mezzo Bonadio has rosicchiato oltre 200 posizioni e ci è riuscito con un eccezionale lavoro di squadra.

Le retour à Pavie

La svolta est la décision de transfert à Pavie. Riccardo, né à San Vito al Tagliamento, en 2019 s’il est né à Alicante avec Manuel Jorquera, début 2020 s’il a été affecté à Motonautica Pavia par Mattia Livraghi, ancien 500 Atp et ancien entraîneur de Simone Vagnozzi, pour sa visite guidée di Marco Cecchinato nella arrogant scalata del 2018 e adesso allenatore di Jannik Sinner. Com’è piccolo il mondo, aussi celui du tennis a volte. Livraghi a élargi le bagage technique de Bonadio et y travaille également, togliendoli lui paure che l’avevano un peu conditionné dans le passé. Pavia Riccardo est suivi de l’entraîneur sportif Alessio Firullo, qui travaille toujours avec Fabio Fognini, et du staff du pur Uros Vico (ancien 160 Atp) qui alterne sur le circuit de Bonadio avec d’autres collaborateurs techniques stanno crescendo alla Motonautica. Livraghi, infatti, a créé un personnel long et affidabile (dans lequel un psychologue est admis pendant un petit moment), donc je peux remplir la matinée et la profession en dédiant au pomeriggio agli oltre 100 ragazzi della Sat: ai tornei Livraghi segue Bonadio only ogni so much, ma i risultati danno ragione a questa gestione. È tutto studiato e programmato, nulla è lasciato al caso : un lavoro certosino che, passo dopo passo, ha portato ottimi frutti. “Je suis sur un chemin long et difficile – dit Livraghi – : nous avons fait beaucoup de travail car c’est le premier ou nous sommes arrivés à la meilleure position dans le domaine. Avec Riccardo, nous avons affronté tous les aspects du jeu : technique, tactique et motivationnel.

Plus agressif

L’entraîneur Mattia a demandé à Bonadio d’être agressif en réponse, de giocare più spesso il lungolinea sia di dritto sia di rovescio (il est le colpo préféré, d’une part) et a changé son attitude dans la gestion des services (quand il scegliere il kick, ad esempio, ou quand je l’essaie): “L’entrée dans la qualification de Parigi – spiega Livraghi – a été présentée par Riccardo un moment de réalisation personnelle, qu’il consentira à vivre de manière sereine le tennis garantendogli quindi più spensieratezza e un po’ di aggressività in più”. Puisque fin 2022 Bonadio ne compte que 99 points qui diffèrent et qui peuvent se concentrer sur sa magie et sa progression : la consolidation de la position en classifica (régulièrement la qualification du Chelem donne un gros coup de main du point de vue économique), the Convinzione que si possa vincere qualche match ache sul veloce outdoor e no solo sull’amata terra battuta, lo sbarco in Australia per lo Slam che aprirà il 2023. Ma in realtà il vero obiettivo è a solo: arrival più en alto possibile. Quanto en alto, nessuno sa. Et en arrière-plan, ça compte bien jusqu’à un certain point.

.

Leave a Comment