Basket Serie A, Varese inguaia la Fortitudo. Cremona retrocede in A-2

A due giornate dal final della regular season i lombardi ipotecano la salvezza, tandis que Bologna aspetta il risultato di Napoli, prima dello scontro diretto

Vittoria casalinga per Varese contre Fortitudo Bologna avec le score de 103-92. Per i lombardi 26 points de l’Américain Keene, pas assez pour Bologne et 28 du Greco Charalampopoulos. Lombardi sauvé, emiliani sempre penultimi en zone de rétrocession. Brescia festeggia l’esordio di John Brown avec la 20e victoire en championnat. Crémone salue officiellement la série A dopo 13 anni e ha davanti un futur présentateur tutto da scrivere. In volata, contre un Trieste capable de rester dans le beau match toute battute finali, Brindisi annule son moment difficile et y revient victorieux.

Varèse-Fortitudo B. 103-92

Avec un second tempo d’une grande intensité et une excellente répartition des responsabilités (ajout de 7 joueurs à deux chiffres : 26 de Keene, avec 9 passes décisives et 31 valorisations, et 10 d’un solide pilier défensif), Varese achève un tour de ritorno di straordinario valore, guadagnandosi salvezza con due giornate d’anticipo. Dans Avvio Fortitudo propose une zone 2-3, l’Openjobmetis répond en envoyant un poste élevé un Reyes efficace (6/8 de 2) par il primo margine utile interne (9-4 al 3′). L’ingresso di Charalampopulos (11 points en 8′ et 28 alla fine) dà però nuovi sbocchi alla manovra bolognese (12-15 al 5’30”). Gli attacchi prendono il sopravvento e Varese concède spazi à Procida e compagni (24-25 à 10′). L’entraîneur Martino apprécie le jeu interne avec le Kigili che guadagna il +5 (30-35 à 14’29”). Seravalli demanda un temps mort et Varèse ne s’esquiva pas avec un parziale signé Keene (41-40 à 17’15”). Avec Vene reattivo nella propria metà campo, le quintette di casa sembra trovare fluidità (45-41 al 19’30”), more spreca con due palle gettate al vento prima dell’intervallo lungo (45-45). Nella ripresa, agli spunti di Aradori (45-50 al 21′), l’Openjobmetis a le mérite de répliquer avec Woldatensae (71-67 al 28’33”) et pour Keene per guadagnarsi il primo vantaggio en double chiffre (+10 83-71 à 31’30”). Alors que Sorokas cherchait lui aussi la distance (+13 86-73 à 33’04”), Martino a tenté un temps mort, reprenant 5 points sur la ligne de De Nicolao et un trois-points de Keene (+17 94-77 à 36′ ), qui a donné le succès au 4 500 Masnago.

plage Keene 26, Kings 15, De Nicolao 14
fortitudo b. Charalmpopulos 28, Aradori 19, Frazier 15

Crémone-Brescia 76-88

Le derby lombard revient à Leonessa sur le score de 76-88. La résistance della Vanoli, senza Pecchia, out per la estagione, e Spagnolo (problemi alla schiena) dure longtemps. Le partanza è bon par Poeta e compagni: 5 triple seulement au 1er quart-temps. Ma la difference tra le due squadre si vede dopo appena 5′ di gara. L’entraîneur Magro envoie sur le terrain le John Brown nouvellement acquis, réduit l’expérience de haut livello en Euroligue avec Kazan. Coach Galbiati est costretto ad affidarsi agli Under 18 Gallo ed Errica. Première tentative d’évasion du Germani dopo 10′ (19-28). Cremona non molla (28-31), ricuce con i lunghi e Poeta (11 assist). Ma Brescia gioca mange il gatto fa con il mole, allunga di nuovo avec break 10-0 e Brown segna i suoi primi punti in biancoblu. Si ça va all’intervallo sul punteggio di 39-47. Nella ripresa triple che piovono da a parte e dall’altra. La sensation est qu’avec l’ancien Brindisi être inséré dans la rotation de Magro (il sera avec 7 points, 5 rimbalzi, 5 passes et 24 plus/moins) l’objectif des éliminatoires de la finale pour la Leonessa n’est pas sia neanche troppo veil. La Vanoli non affonda, ma non ha le qualità per rimontare. Galbiati dà minuti ai giovanissimi Errica (primo canestro su azione in campionato) Gallo e Zacchigna. Infine accorde la standing ovation à Cournooh, qui chiuderà la stagione a Scafati.

Crémone Tinkle 19, Juskevicius 18, Cournooh 11
Brescia Mitrou-Long 15, Della Valle 14, Petrucelli 13 et Moore 13

Brindisi-Trieste 96-87

Due punti preziosi pour la formation de Vitucci qui revient à mettretere nel mirino le formation en corsa per i play-off. Per l’Allianz, réduit les trois succès consécutifs, un arrêt qui ne compromet pas la possibilité d’accéder à l’après-saison. Brindisi a tenté de faire entendre sa voix dans l’ouverture, profitant d’une équipe perse de Trieste et allunga sul 5-0 avec l’équipage d’Udom et la schiacciata de Perkins. L’Allianz bouge bien, trouve un bon équilibre entre la surface et le périmètre avec l’entrée en jeu de Konaté et Davis. A six points de Redivo (3/3 du terrain) pour 11-7 en 5′, la faute et l’erreur de Perkins ont coûté la deuxième faute à Konate (à l’intérieur de Delia) et il a finalement marqué 14-9. S’il sblocca l’ex du tour, Adrian Banks, dall’altra part è Redivo il bomber désigné par Vitucci, triple de 17-11 et le plus grand avantage de HappyCasa. Trieste révolutionne son quintette, monte en paix et entre 22-21 et le beau premier quart-temps signé par l’équipage d’Harrison. Delia per il sorpasso dans l’ouverture d’une deuxième partie caractérisée par une ardeur rythmique décisive. Si abbassano le percentuali, à 4′ il parziale dit 25-27 Allianz avec Vitucci costretto au temps mort. Si Alessandro Gentile était d’accord, deux triplés consécutifs ont répondu à la tentative d’un autre anniversaire, ayant HappyCasa dans le match sur 31-34 en 16′. Pioggia di bombe dans la finale di tempo, Trieste maintient un piccolo vantaggio e rientra negli spogliatoi sul 41-45. Partie forte Brindisi dans un second tempo qui la verra retrouver le svantaggio et tenter l’allungo. La formation de la maison s’il porte son 67-60, Davis tourne sur sa main son escouade et Trieste réplique avec un 8-0 qui lui permet dès le rimettere la tête en avant. Di Harrison e Zanelli i canestri che permettono all’HappyCasa di chiudere il terzo quarto sul 72-69. Dernière parziale all’insegna dell’equilibrio. Visconti et Zanelli propiziano il pause décisive sull’85-78, avantaggio che Brindisi è courageux pour bien gérer à 96-87 finale.

pain grillé Harrison 19, Redivo 18, Gentil, Udom 12
Trieste Davis 22, Grazulis 16, Levier 15

.

Leave a Comment