Arco, trionfo azzurro agli Europei: oro per l’Italia maschile

Nell’olimpico Nespoli, Paoli et Musolesi ont dominé la finale face à Spagna. Argento per la squadra féminin composé, bronze en mixte

Guido Lo Giudice

Gli azzurri dell’arco olimpico maschile a remporté le titre européen de squadre. Mauro Nespoli, Alessandro Paoli et Federico Musolesi ont battu l’Espagne au terme d’une finale presque parfaite, se terminant par un résultat de 5-1. Dopo due argenti en Coppa del Mondo, cette fois-ci autour de la sélection du ricurvo quitte son grand cousin du podium. Le dernier match au sol ne s’est pas terminé mais qui, dans le premier pomeriggio gli azzurri, a remporté le bronze dans l’équipe mixte toujours de l’arc olympique grâce à tous les frecce de Tatiana Andreoli et Mauro Nespoli, qui battono l’Ucraina 6- 2 à rimonte .

L’Europeo si conclut quindi con tre medaglie (1 or, 1 argent et 1 bronze) pour la Nazionale, ieri infatti la squadra composé femminile formata da Marcella Tonioli, Sara Ret ed Elisa Roner aveva conquis l’argento ne perdant qu’en finale contro la Grande-Bretagne 229-232. A questi risultati si aggiunge il quatrième poste individuel della giovane compoundista Elisa Roner, arrivée semper nella giornata di ieri.

Azzurri d’or

La finale entre l’Italie et l’Espagne (Acha, Alvarino Garcia, Castro) l’a emporté avec le premier set colorato di azzurro. Le terzetto italien est courageux et s’approprie d’alcune sbavature degli avversari ea chiudere il parziale 56-49 portandosi sul 2-0. La Spagna stenta à decollare, tant de “8” même dans la deuxième partie, et così Nespoli et compagni raddoppiano il vantaggio (4-0), merci alla seconda tornata di frecce conclu 55-52. Gli iberici sono così all’ultima spiaggia e tirano fuori l’orgoglio, la terza volée è decisively migliore, ma not basta, perché Nespoli, Paoli e Musolesi riscono a chiudere il discorso pareggiando sul 58-58, con tre “10” nelle ultime trois frecce, c’est le point qui vaut la finale 5-1 et le titre européen.

Che soddisfazione

Désolé et félicitations à la fin de la gara per i tre arcieri azzurri, Alessandro Paoli racconta : “C’est une belle victoire, alla fine serviva a dici ed è stata fatto, siamo davvero felici”. Un écho fargli ci pense Federico Musolesi: “Abbiamo fatto a grande gara, je suis heureux d’être all’interno di questa squadra, dobbiamo continuera così”. L’analyse de Mauro Nespoli est più ampia : “C’est une belle aventure depuis le début jusqu’au bout, tout le temps on se bat et on se bat tous dur pour lire un terrain non facile, avec des journées très ennuyeuses”.

Mixte di bronze

La deuxième médaille italienne de la giornata arrive grâce à l’équipe mixte du format arc olympique de Mauro Nespoli et Tatiana Andreoli, qui battono à rimonta l’Ucraina (Marchenko-Hunbin) 6-2. Le début de match a été difficile à cause de la copie d’azzurra qui a perdu le premier set 37-33. La riscossa però non si fa attendere, dans le deuxième parziale l’Italia met un signe entre “10” et un “9” qui vaut 39-38 et le taux de parité. La surprise arrive en troisième partie avec Nespoli et Andreoli, grâce au 36-34, si on était à 4-2 pour le match dans le dernier set 37-34, c’est le score qui vaut le 6-2 final. Au terme de la victoire, Mauro Nespoli n’a pas nasconde la soddisfazione : “Une médaille résolument reconnaissante, même dans le pomeriggio il vento n’a pas été facile à gérer, ma ci siamo riusciti e abbiamo vinto one scontro combattuto.”.

donne d’argento

Le week-end de finale en Europe de Monaco, en Allemagne, il a commencé avec une médaille d’argent. Elisa Roner, Marcella Tonioli et Sara Ret ont remporté la première médaille Azzurra en Bavière, ne s’imposant qu’en finale à poulies contre la Grande-Bretagne (Carpenter, Gibson, Stretton) avec un résultat de 229-232.

Le match a commencé sur son match binaire, la première volée s’est terminée 58-58, car les Britanniques ont rencontré le turbo et dans le deuxième match ont marqué et trois points de vue (58-55) qui ont déterminé le résultat final du match. Les azzurre ont tenté de récupérer, dans le troisième set rosicchiano un point (58-57), mais avec les six derniers frecce (58-58) ils n’ont pas risqué au deuxième tour et ont quitté le deuxième tour du podium continental.

Azzurre soddisfatte dopo la finale, aussi Roner ammette : “Nous espérons nell’oro, siamo comunque contente ache se abbiamo avo di sfortuna in alcune frecce”. Sara Ret garde aussi l’avenir : “Cette année on a été emprisonné dans le bronze, c’est le retour de l’Argentin, on se remettra à la prochaine occasion.” Stesso a pensé à Marcella Tonioli : “Nous pouvons tout faire pour nos enfants, je viens de l’entreprise de notre fournisseur et nous sommes contents de cet argent.” A chiudere le parole del responsabile di Settore, Flavio Valesella: “Le ragazze sono state bravissime, hanno fatto ottime cose nelle qualifiche e negli scontro, posso fare i complimenti a tutte e tre”.

Roner quatrième

Finale sfortunata par Elisa Roner qui a évité son aventure au quatrième poste, dopo la sconfitta nella finale par il bronzo individuale composé avec la turque Ayse Bera Seuzer 142-144. Part meglio l’azzurra che dopo le prime tre frecce si porta in vantaggio 29-28, l’avversaria però récupère soudainement le svantaggio and riporta tutto in parità with il 30-29 della seconda volée. La gara ricomincia dal 58-58 et également dans la troisième partie nessuna delle due arciere risce a mettere la testa avanti (29-29). La quatrième volée est décisive pour le résultat final, mais Suzer a rencontré la fréquence et dépasse 29-27, l’Italien qui a commencé le dernier tour de fréquence en dessous de 116-114, une montagne troppo da scalare, et environ 28-28 finale ne servent qu’à certifier le succès du tir à l’arc turc. Un grand résultat pour le giovane arciera roveretana, qui a également sfiorato il bronzo dans le Grand Prix d’Europe Maggio, conférant à seulement 21 ans l’un des meilleurs composés européens.

.

Leave a Comment