Abidal, nel trapianto di fegato “Nessuna parentela col donatore”

Dopo lo scandalo Hamraoui, qui l’a vu comme le protagoniste 5 mesi fa – la giocatrice, ajouté à sprangate da ignoti, a commencé une relation avec l’ancien blaugrana – il francese si trova in mezzo ad un’altra situation dai content little chiari: la donazione di organi en sa faveur non sarebbe stata effettuata da un cugino

Filippo Maria Ricci

Da uno scandalo all’altro. La vita di Eric Abidal continue jusqu’à présent notizia, e por motivi semper piuttosto sinistri. Ieri quelli del Confidencial, giornale digitale madrileno, n’ont pas révélé que l’esame dell’Istituto Nazionale di Tossicologia n’a révélé aucun parent entre Eric et Gerard Armand, le cugino présumé qui en 2012 a fait don de l’organe pour le traitement nécessaire dopo la deuxième attaque de le chancre au fegato que le défenseur de Barcelone aveva già sofferto en 2011. Une histoire longue et sombre, un peu à l’image de l’affaire Hamraoui. Già, perché siamo a soli 5 mesi dall’altro scandalo qui a impliqué l’ancienne Nazionale française: l’agressione a Kheira Hamraoui, la giocatrice du PSG e della France that il 4 novembre scorso fu picchiata with a spranga di ferro dopo a dinner with l’escouade

double opération

Nous sommes partis du trapianto. Ricorderete nell’inverno del 2011 le Barça a annoncé qu’Eric Abidal avait un chancre fegato. Il giocatore a été opéré le 17 mars et s’est transformé miraculeusement sur le terrain poche settimane dopo, à temps par relance avec Carles Puyol, qui est revenu à son fiancé, les Champions sont venus à Wembley contrôlés par United du Barça di Guardiola, avec Abidal titolare. Le 10 avril 2012, Abidal subit le trapianto del fegato ringrazando à voix haute Gerard Armand, le généreux cugino che gli aveva donato l’organo. Et il y a presque un an, le 6 avril 2013, Eric est retourné sur le terrain. Little dopo lascia il Barça accusant le leadership de Sandro Rosell di averlo di fatto scaricato et se rend à Monaco. Il reviendra en décembre 2014.

La première interception

En 2017 dans le domaine de l’inchiesta sullo stesso Rosell, accusé de riciclo de capitali, gli inquirenti s’imbattono dans quatre conversations téléphoniques avec l’ancien président blaugrana et certains collaborateurs de la quali si fa referimento all’acquisto illegale de un fegato par Abidal. Le 23, Maggio Rosell est arrêté pour riciclaggio (rétabli pour anni en détention préventive à Madrid prima di essere rarerato senza accuse e con tante scuse), et la police et la Garde civile ont décidé de ne pas ouvrir d’enquête séparée sur l’organe. S’il y a eu une demande en France, quand Abidal était stato operato, non arriva nulla et l’affaire est chiuso.

Deuxième enquête

En 2018, Abidal est revenu au Barça en tant que directeur technique, et peu de temps a-t-il émergé d’autres intercettazioni nelle quali di new s’il a mentionné l’achat de fegato. Le parquet de Barcelone demande la réouverture de l’affaire, ce qui interviendra le 30 janvier 2019 : les enquêteurs sont convaincus que l’affaire a été illégalement acquise. Intanto i rapporti tra i ‘cugini’ Aridal e Armand, initialement idilliaci with inviti da part of Eric e sua moglie a vacanze que e la, si sono deteriorati parecchio.

Un cugino molto lontano

E arriviamo ai giorni nostri. Avec l’esame dell’Istituto Nazionale di Tossicologia qui dit qu’Eric et Armand ne sont pas parents et legali di Rosell qui soutiennent que le legame de sangue no risulta alla prova del dna perché s’il s’agit d’un test détérioré. Tra gli accusati oltre Rosell et Abidal également l’ancien leader Blaugrana Juanjo Castillo. Le code pénal espagnol prévoit une peine après 5 et 8 ans pour chi è ritenuto colpevole di human traffic avec l’objectif de dell’estrazione di organi. L’avvocato di Rosell réclame un nouveau test.

la nonna

Lors de la publication des intercettazioni delle conversazioni telefoniche tra Rosell e Castillo nelle quali s’il parlait ouvertement de l’acquisition du fegato, les aveva avoués initialement detto che Armand et Abidal n’étaient pas cugini lontani perché avevano in comune una nonna. La relation parentale est essentielle pour autoriser une transmission ‘entre vifs’, avec la motivation affective qui justifie le don, après l’autre périlleuse pour le donateur. La lettre du processus Ricordan qu’en France n’est pas prévoyant de payer pour le don d’un organe, et sottolineano as tutta l’operazione fosse stata gestita dalla Score Agencies che al tempo rappresentava gli interest of Abidal. Il suspetto è che il pago fu fatto dal Barça all’agenzia, ed è li che si esta investigacion.

Affaire Hamraoui

Le cas de Hamraoui est toujours ouvert. Dopo l’agressione inizialmente fu fermata, and detenuta per due giorni, la compagna di squadra Aminata Diallo, qui était en macchina avec Hamraoui lorsque le veicolo a été intercettato e Kheira en proie à sprangate sulle gambe da due uomini incappucciati, un geste qui a été interprété comme une minaccia alla sua carriera. Le Diallo était totalement étranger au fatti, tout en sortant du nom d’Abidal, qui entretenait une relation extra-conjugale avec le Hamraoui lorsqu’il avait rejoint le Barça, son chef, lei giocatrice. Le contrat téléphonique de Kheira était au nom d’Eric. La moglie di Abidal, Hayet, a laissé le divorce et les inquirenti ont continué à entourer les individus en mouvement et les agresseurs, senza però fare grandi progressi.

mobbing

Kheira è tornata alla ribalta pochi giorni fa, quand à travers une note de son avocat, il a reso remarqué qu’il est victime d’un traitement mobbing de la part de la société PSG. L’origine pourrait être ovviamente nella stessa agressivité, parce que la Hamraoui non fece nulla par difendere e discolpare la Diallo, che non aveva fatto nulla e per 48 ore finì nell’occhio del molto suo malgrado. Dans les deux cas, le Hamraoui a également perso il posto in nazionale, colombe non è stata più sumata. Due storiacce, empêtré avec Eric Abidal comme avocat principal.

.

Leave a Comment