5 consigli (più uno) per divertirsi durante la corsa: parla coach Giorgio Rondelli

Dagli amici alla colonna sonido da scegliere : ecco come run and have fun

Pierfrancesco Catucci et Giorgio Rondelli

Il concetto di “divertimento” dovrebbe essere già insito quello di “corsa”, si dans le cas il est interprété comme un remplissage en vue d’un garage, si dans le cas s’il ne s’agit que du classique “corsetta only per il piacere di farla », senza Particolari velleità di tempi e risultati. La routine, però, è semper nemica del divertimento complice della pigrizia. Communiquez si j’interprétais le corse, dunque, c’est toujours possible de le rendre un peu amusant. Ecco allora five consigli (plus uno bonus) per non annoiarsi mai e quelli di coach Giorgio Rondelli rivolti ai runner di livello. Rondelli : “Certo sarebbe bello y auspicabile se ogni allenamento fosse semper divertente. Certes ça existe mais ce n’est pas nécessaire car c’est une sensation première à vivre pour les sportifs moyens et hauts.

LE MOMENT ET LA COLONNA SONORI GIUSTI

Il primo passo è scegliere gli orari giusti per uscire (c’è chi si sente più a proprio agio al mattino e chi al pomeriggio o alla sera) et ont également une belle playlist ou tout podcast intéressant à écouter. Chi corre sa che l’uscita è also a way per raccogliere i pensieri, stare con se stessi e, magari, ascoltare qualcosa di novo o interessante. Che siano brani che danno la carica, nuovi dischi da scoprire ou puntate in suspeso de votre propre podcast préféré, peu importe. L’important est de s’en débarrasser et de vaincre la résistance initiale. Fatto ciò, le reste verra automatiquement da se. Rondelli: “La musique est certainement un bon compagno di viaggio soprattutto nelle lunghe uscite del fondo tiempo. Tant qu’elle accélère si elle monte, c’est beaucoup moins par mètre l’athlète dans ces conditions di gara”.

GLI AMICI

Je vais courir en compagnie et presque toujours l’antidote là-bas. Innanzitutto perché avere impegno con altre personae render più difficile “balzare” l’allenamento, aussi per rispetto nei confronti degli altri. Et à cause de l’esprit de compétition au sein du groupe, ça contribue à avoir mal la voix de la pigrizia, pas tout le temps, si je le sens fortement. Il gruppo e le chiacchierate pendant la course, poi, rendono ogni remplissage forcément différent du précédent. Chose plus facile ? Rondelli : “Gli allenamenti di gruppo sono un’ottima opzione also per gli atleti elite quand je dois faire face au remplissage des impegnativi de manière à aider la vicenda en respectant le rythme prévu par le remplissage des giornata. Une erreur ne va absolument pas è però quello di inserire nello stesso gruppo di lavoro atleti di potenzialità diverse por no mettere in serie difficoltà quelli meno bravi”.

JE VAIS CHANGER STRADA

Gli “abitudinaire di professione” not saranno d’accordo, ma variare percorso è una delle chiavi per rendere l’allenamento o la corsetta semper diversi dai precedenti. Je vais essayer un nouveau parc ou une route que je ne sais pas si je connais ou je vais voyager au contraire par moi-même, je suis modifié pour donner une nouvelle touche à all’allenamento. A maggior ragione quand, per lavoro o per piacere, si vous visitez une nouvelle ville : quel est le meilleur moment pour connaître la poste si ce n’est pas un beau corset ? Dans ce cas, presque, mais, je vais d’abord préparer un tracciato maximum, pour éviter de perdre ou de ne pas riuscire à tarare al meglio la distance à parcourir. Rondelli : “Cela variera et percorsi ed i luoghi del enllenamento è semper un’opzione gradevole per ogni corridore. par rapport au kilomètre”.

ALTERNATIVE VALABLE

E se proprio quel giorno non si ha voglia di correre ? Potrebbe aussi non essere un dramma, ma un’opportunità. Quel giorno potrebbe essere l’occasione giusta per Je vais sauter sur un vélo et faire un beau pédalage. Je garderai également la machine au garage et j’irai travailler à pied, tant que je lui permets de prendre ses distances. En plus d’une marche rapide ou d’un tour à vélo, nous vous présenterons une bonne alternative à la course. E possono spezzare quella routine che, alla lunga, réduire la voglia di uscire ad allenarsi. Rondelli: “Et savez-vous que le jour n’est pas si vous voulez courir? Potrebbe n’est pas non plus un drame, ma un’opportunità. Quel giorno potrebbe est l’occasion de sauter sur un vélo et de faire une belle pedalata. Je vais gardez la machine dans le garage et j’irai travailler à pied, tant que je lui permets de prendre ses distances. En plus d’une marche rapide ou d’un tour à vélo, nous vous présenterons une bonne alternative à la course. E possono spezzare quelle routine che, alla lunga, riduce la voglia di uscire ad allenarsi”.

SUA MAESTà, IL FARTLEK

Fatto un discorso più generico, il trick per eccellenza per non annoiarsi mai è varare l’allenamento. E se le “ripetute” sono vesso spesso come qualcosa di noioso, ecco il fartlek. Il terme dérive dallo svedese (« pet » signifie « velocità », « lek » vuol dire « giocare a ») et introduit sa propre valeur de la gioco nella corsa, la ramenant à son essence primordiale. Tradotto dans la langue de l’addition fartlek dira que la vitesse variera souvent pendant la course. Variazioni che possono essere predeterminate (par exemple les circuits donnent 1′ rapide et 1′ lent, pour 2′ rapide et 2′ lent, pour 3′ rapide et 3′ lent, pour au contraire 2′ rapide et 2′ lent et così via in crescendo e decrescendo), ma ache casuali, activant une série de riferimenti sul percorso (un bâton, une machine, une entreprise, etc.) et alternant fasi di corsa più veloce à fasi di corsa slow. Rondelli : « Le fartlek original d’origine suédoise est maintenant ou meilleur que le fartlek de type américain avec temps et vitesse de récupération, si la pièce est moins rapide que celle du plus rapide, c’est directement de la charge. Le fartlek moderne de la matrice kenyane fournit une fois une série longue (de 25 à 30 répétitions) avec des variations de vitesse élevées, presque toujours 1 minute, avec ce temps de récupération. Mais il a fallu du temps pour améliorer lentement le temps de récupération du fartlek de type américain”.

BONUS : EN SALON

Dernier conseil, qui porte à soutenir la fin de “fun” avec “fatic”, mais aussi “benefit”, et je varierai le terrain (dall’asfalto allo sterrato), soprattutto insérer brièvement à l’écart, pour faire face à dopo a risque d’au moins 10-15 minutes Cela transformera inévitablement le remplissage en une condition que je surmonterai, mais fondamentalement c’est dû à des questions de force, si j’inségnare le cœur et abbassare le rythme cardiaque lors des remplissages successifs et ce sera le cas. Un double avantage qui ripaga senz’altro la fatica fatta per ottenerlo. Rondelli: “Gli a rempli son circuit collinari, également effettuati à la vitesse du bas du milieu et il est sorti coupé sono en raison de sedute molto importanti nei piani del enllenamento de ogni athlète de buon livello. Sia un livello cardiaque, sia un livello musculaire. Sia por migliorare la Meccanica di corsa di ogni singolo athlète. En tout cas en profiter aussi et relativi tratti in discesa”.



Leave a Comment