15° ma si migliora, ecco perché

Valentino Rossi est allé sur la piste avec l’Audi R8 Lms Evo II numéro 46 dans la première moitié du deuxième quart de travail de la journée, migliorando la performance personnelle de la prouver libérer et provando a passo gara senza gravi errori. Un seul piccola sbavatura negli ultimi 5′, ma now è a 4 decimi dai compagni di squadra

Matthieu Solinghi

@
TeoSic58

Dans le virage pour s’avérer libre de la mattinata, il a duré sur la piste et accompagné par l’escadron Nico Müller et Frédéric Vervisch prima di fare une session de quasi mezz’ora pour gagner en confiance avec la voiture et le tracciato. En pré-qualifica (si chiama così perché en cas d’annulation de la qualifica le remplace s’avère ufficiali, ma di fatto è un deuxième tour di pros libera) tourne soudainement sur le volant et commence à parcourir km: Valentino Rossi entre de manière décisive dans le premier pomeriggio sur le circuit d’Imola, avec la voglia di imparare, migliorare, progress.

GT World Challenge Europe : la séance de Valentino Rossi

L’objectif, cela vaut la peine de le répéter, est que j’active le maximum de confiance possible et ferme le passo gara, plus che il tempo secco sul giro. La note positive, de Valentino Rossi, est un relais de 30′ sans erreur, sans guidage et avec le 11e tempo momentané à 0,9” du leader. Signale que le tempo sul giro male non è, data that in mattinata accusava a ritardo di quasi 2” dai compagni di squadra Nico Müller e Frédéric Vervisch, in the pomeriggio ha quasi del tutto colmato il gap, portandosi a 4 decimi. C’est un circuit tortueux comme celui de l’autodromo Enzo et Dino Ferrari, avec 52 vétivers sur la piste à partir du davanti a sa discrète importance. Dans la finale, vous avez vu que les conditions de l’asphalte semblaient diverses par rapport à toute la leggera pioggia au début du virage, Rossi était de retour sur la piste pour se débarrasser des conditions de la piste et prouver l’avenir dans des conditions optimales. Une seule longueur au dernier virage a empêché le Dottore di migliorare – ou perlomeno retort, con gomme usate – du tempo fatto segnare a inizio sessione (1’41”041).

GT World Challenge Europe : quelle joie pour 46 !

A cheval à travers le tour de fournir libre et celui des pré-qualifiés, qui a apprécié l’eau a traversé l’asphalte de l’autodromo Enzo et Dino Ferrari. Ma en conjonction avec la deuxième session du GT World Challenge Europe est tornato il sole, avec les conditions de la piste qui sono andate via via migliorando. A meeting spavento per l’Audi number 46, nelle mani di Frédéric Vervisch: il compagno di squadra di Valentino Rossi è andato troppo long alla chicane Villeneuve rencontré due route nella ghiaia et seulement avec un grand controsterzo è riuscito pour récupérer le contrôle della vettura en évitant altresì di tamponare une Lamborghini fuori traiettoria. Le Belge de l’équipe Audi Wrt a milliorato di circa mezzo secondo il tempo fatto recorde in precedenza da Valentino Rossi, di fatto tournant son crono fatti segnare nel corso della mattinata.

GT World Challenge Europe : pré-qualification en classe Mercedes

A l’issue de la pré-qualification, la Mercedes Amg GT de Marciello-Juncadella-Gounon a jeté l’ancre pour signer le meilleur temps, suivie de celle d’Engel-Schothorst-Stolz. Dixième fois pour Jack Aitken, avec un récent passage en Formule 2 qui a partagé l’habitat de la Lamborghini Huracan de l’équipe Emil Frey Racing avec Albert Costa et Mirko Bortolotti. Drudi et Ghiotto (en équipe avec Haase) sont entrés à 20 millesimi et en onzième position, tandis que Rigon, Serra et Fuoco étaient trois, dietro Liebhauser-Ferrari-Auer. Le terzetto Porsche Bachler-Ledogar-Cairoli précède la formation de Valentino Rossi, qui a quitté la séance en 15e position à 474 millesimi dal miglior tempo. Patrese était 18e avec l’Audi numéro 11, tandis que la Ferrari di Molina-Nielsen-Calado n’était pas en vingt-sixième position. En une seconde, je suis bien 30 équipes, s’il prospecte un garage pour dire peu d’avvincente.

le top 10

J’ai suivi le Top 10 des pré-qualifiés (mort d’une seconde session pour se révéler libre) du GT World Challenge Europe. Valentino Rossi et compagni ont tourné sur la piste domenica mattina de 9 à 10 pour les qualifiche ufficiali della gara inaugurale della stagione 2022, avec la gara di 3 ore dalle 15 alle 18.

  1. Marciello-Juncadella-Gounon (Mercedes) en 1’40″164
  2. Engel-Schothorst-Stolz (Mercedes) à 0”058
  3. Legert-Niederhauser-Mies (Audi) à 0”074
  4. Puhakka-Winkelhock-Marschall (Audi) à 0”237
  5. Zoug-Scholl-Aka (Audi) à 0”237
  6. Martin-Sorensen-Thiim (Aston Martin) à 0”266
  7. Millroy-Iribe-Schandorff (McLaren) à 0”292
  8. Vanthoor-Van der Linde-Weerts (Audi) à 0”302
  9. Klien-Abril-Lind (McLaren) à 0”332
  10. Aitken-Costa-Bortolotti (Lamborghini) à 0”339.



Leave a Comment